Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 08:01

OUINETEUR IS COMING

Samedi 22 novembre: 5ème journée de la première phase.

Match contre Saint-Quentin. Un nul ou une victoire nous aurait assuré définitivement le maintien.

Ben non… On a préféré se faire déchiqueter.

Pour relancer la poule. Se remettre dans la difficulté. Et activer jusqu’à la fin notre trouillomètre. Qui ne va pas tarder à flirter avec le zéro.

Oui, aujourd’hui on s’est fracassé contre le Mur de Glace saint-quentinois.

Et dans les semaines qui viennent la température va chuter. Le chauffage dans la salle est d’ailleurs déjà en rade…

Un froid polaire va s’abattre sur nos têtes et la poule de N2F. Nous allons vers des heures sombres et des rencontres noires et glaciales.

Oui, l’hiver va revenir sur nos tables et dans nos cœurs.

Oui, des gelées et des dégelées sont encore à venir.

Oui, attention : ils ont malheureusement raison : Winter is coming :

http://www.youtube.com/watch?v=sDls5C4a_kU.

Game of thrones:

Antoine COLSON (n°473, 2243 points, 2 victoires) : Le défenseur-horticulteur. A cisaillé Arnaud SELLIER (victoire 3/0). A taillé Christophe HARLE (victoire 3/0). Malheureusement accident contre Stéphane HUCLIEZ : la coupe dévisse (défaite 3/2). Mais on était à Amiens. Et pas à Lille avec son altesse sérénissime Rodegeur.

Adrien DUCHAUSSOY (n°538, 2234 points, 2 victoires) : Un toucher de balle de cardinal (victoire 3/1 contre Christophe HARLE). Une main qui a suinté l’eau bénite (victoire 3/1 contre Denis CHATELAIN). Aurait pu signer au Sporting-Club Vatican dans la soirée. Si Stéphane HUCLIEZ ne l’avait renvoyé directement en enfer (défaite 3/1).

Guillaume LEGRAND (n°540, 2199 points, 2 victoires) : 10/6. Les deux chiffres de sa soirée. C’est le moment que monsieur Disse-sisse choisit désormais pour accélérer (mené 2 sets à 0 et 10/6 contre Arnaud SELLIER, et mené également 10/6 à la belle contre Denis CHATELAIN). Comme c’est encore trop facile, a décidé d’attendre 10/4 au prochain match.

Pascal NOUVIAN (n°569, 2201 points, 3 victoires) : Le coup du chapeau. Ou plutôt du Hucliez (synonyme, maintenant à Amiens). Avec 3 victoires contre Denis CHATELAIN (3/0), Arnaud SELLIER (3/2) et Christophe HARLE (3/2, facile 12/10 au 5ème set). Les saint-quentinois ne disent plus : « Pascal nous transporte de bonheur ». Mais : « Pascal nous vian du rêve ».

Game-over:

Stéphane HUCLIEZ (3 victoires + double) : The Godfather. Comme Marlon BRANDO a reçu les saint-quentinois un à un à sa table. Ils se sont agenouillés. Et Stéphane CORLEONE leur a tendu la chevalière qu’il porte à la main gauche. Qu’ils ont embrassé. En échange, il leur a donné le baiser de la mort... Oui : Il baccio della morte. Avec 3 exécutions, en solitaire, de Antoine COLSON (3/2), Adrien DUCHAUSSOY (3/1) et Guillaume LEGRAND (3/0).

Arnaud SELLIER (0 victoire + double): Avec Denis CHATELAIN comme associé, a déjà créé une nouvelle page Facebook : « Si toi aussi tu mènes 10/6… ». Pas loin, mais au bout du compte une soirée dans le mal, avec des défaites 3/2 contre Guillaume LEGRAND et Pascal NOUVIAN, et 3/0 contre Antoine COLSON.

Christophe HARLE (0 victoire + double) : Quel goût le Beaujolais cette année ? Pour Christophe, le parfum de purge contre Adrien DUCHAUSSOY (défaite 3/1). Le goût de piquette contre Antoine COLSON (défaite 3/0). Et l’arôme de la loose contre Pascal NOUVIAN (défaite 3/2).

Denis CHATELAIN (0 victoire + double) : Un zéro présidentiel : François HOLLANDE & Nicolas SARKOZY like this. Avec un match contre Guillaume LEGRAND comme dans l’euphorie d’une soirée électorale (mais à la clé, défaite 3/2). Une belle cohabitation avec Arnaud SELLIER (pour une victoire 3/2 dans le double). Par contre atmosphère de fin de règne et de quinquennat contre Pascal NOUVIAN (défaite lourde et pesante 3/0). Et contre Adrien DUCHAUSSOY on avait l’impression qu’il avait déjà débuté sa chimiothérapie pour son cancer de prostate (défaite 3/1).

Raphaël CHATELAIN (Head in the books) : Le souci des équipes d’intellectuels, c’est que parfois ils passent des examens. La prochaine fois, pour le remplacer, comme son père Denis est nul, c’est son grand-père Alain qui quittera le bar pour jouer à sa place. Mais seulement si on trouve un maillot à sa taille.

Le détail:

Arnaud SELLIER (n°445, 2262 points) perd Guillaume LEGRAND (n°540, 2199 points) (8,9,-12,-7,-10)

Denis CHATELAIN (n°759, 2124 points) perd Pascal NOUVIAN (n°569, 2201 points) (-8,-7,-6)

Stéphane HUCLIEZ (n°151, 2579 points) bat Antoine COLSON (n°473, 2243 points) (6,-6,9,-4,-5)

Christophe HARLE (n°639, 2171 points) perd Adrien DUCHAUSSOY (n°538, 2234 points) (5,-7,-7,-7)

Arnaud SELLIER (n°445, 2262 points) perd Pascal NOUVIAN (n°569, 2201 points) (-9,5,-5,7,-2)

Denis CHATELAIN (n°759, 2124 points) perd Guillaume LEGRAND (n°540, 2199 points) (7,-7,-9,7,-10)

Christophe HARLE (n°639, 2171 points) perd Antoine COLSON (n°473, 2243 points) (-4,-2,-8)

Stéphane HUCLIEZ (n°151, 2579 points) bat Adrien DUCHAUSSOY (n°538, 2234 points) (8,-8,1,6)

Christophe et Stéphane battent Adrien et Antoine (8,5,8)

Denis et Arnaud battent Pascal et Guillaume (-48,-5,8,11)

Arnaud SELLIER (n°445, 2262 points) perd Antoine COLSON (n°473, 2243 points) (-7,-7,-7)

Stéphane HUCLIEZ (n°151, 2579 points) bat Guillaume LEGRAND (n°540, 2199 points) (2,6,8)

Christophe HARLE (n°639, 2171 points) perd Pascal NOUVIAN (n°569, 2201 points) (13,-7,8,-11,-10)

Denis CHATELAIN (n°759, 2124 points) perd Adrien DUCHAUSSOY (n°538, 2234 points) (-10,-8,9,-9)

Stéphane HUCLIEZ en pleine réflexion... Et se disant que, quitte à remplacer un CHATELAIN par un autre CHATELAIN, la prochaine fois il appellerait Nicolas.

Stéphane HUCLIEZ en pleine réflexion... Et se disant que, quitte à remplacer un CHATELAIN par un autre CHATELAIN, la prochaine fois il appellerait Nicolas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche