Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 08:57

LAISSE LES GONDOLES A VENISE ! (Arthur Ringo à Stéphane Sheila, 1973)

Samedi 7 février. 3ème match de la deuxième phase

En match avancé.

Tiens…Pourquoi donc ?

Parce que les amiénois sont trop pressés. Et veulent finir le championnat le 27 février ?

Non ….Plus depuis que le stage à Honolulu, destiné à préparer la saison prochaine, a été annulé par le président du club. Il ne comprenait pas l’intérêt d’apprendre à jouer avec un collier de fleurs autour du cou durant 6 mois. Mais son manque de romantisme, ainsi que sa méconnaissance du haut niveau, le perdront. Forcément.

Une 3ème journée précoce, parce que, quitte à prendre une nouvelle raclée, après la fessée contre Sarrebourg, les sociétaires de l’ASTT souhaitaient enchaîner rapidement ?

Non…Sûrement pas, car la peau de leurs fesses est encore à vif et n’a pas encore cicatrisé.

En fait, un match avancé pour permettre à Arthur BILAS, junior et international Belgico-amiénois, de participer la semaine prochaine à l’Open de Tchéquie.

Noble requête. Et demande d’avancer la rencontre généreusement acceptée par les carolomacériens de Charleville Mézières. Beau geste. Plein de noblesse et de mansuétude.

Et donc pour les remercier, les amiénois leur ont fait une petite Sarrebourg: Oui monsieur, victoire des amiénois 8/4.

Mais un match beaucoup plus accroché que ne le laisse paraître le score. Avec de très beaux échanges, notamment dans les deux doubles, qui auront régalé la centaine de spectateurs, ainsi que la buvette et l’accueil, 3 étoiles, dans notre guide des binouzes.

Le capitaine HUCLIEZ, de retour d’une semaine de vacances à Venise, aura donc, avec ses coéquipiers retrouvé le trio de tête de la poule. Pour un mois.

Prochain match le 7 mars. Contre Caen. A la maison.

Pour un très gros match, décisif. Un de plus. Pour voir si, des fois, (oui, toi aussi progresse en langue étrangère. Aujourd’hui, le picard), la porte de la Nationale 1 s’entrouvre.

Et si les amiénois peuvent laisser les doigts dans l’embrasure.

Les gondoleurs

Guillaume GALLOIS (n°336) (2 victoires) : Aura distillé une brillante leçon d’œnologie aux amiénois cet après-midi. Belle robe, avec une victoire écarlate, 3/0 contre Raphaël CHATELAIN, foulé aux pieds, avec les autres grappes de raisin. Puis fort en bouche, avec du caractère, et une victoire 3/1 contre Stéphane HUCLIEZ. Qu’il aura longuement fait macérer dans la cuve.

Paul SOUCHON (n°734) (0 victoire) : Comme son homologue Alain, a failli d’entrée intégrer le Bagad de Lann Bihoué. Mais au final défaite 3/2 contre Stéphane HUCLIEZ, après un très beau combat. Puis l’Ultramoderne solitude contre Raphaël CHATELAIN après avoir pris sa dose de flips banana (défaite 3/1). Aura eu beau dire que cela faisait 15 ans qu’il avait 10 ans, s’est finalement fait broyer sa guitare et LaurentVoulzyller par Arthur BILAS dans son dernier match (défaite 3/0).

Cyril MAYEUX (n°653) (1 victoire) : A pas mal tricoté dans ses deux premières rencontre avec une mayeux à l’endroit (mais sanctionnée d’une défaite 3/0 contre Arthur BILAS). Puis une mayeux à l’envers (mais avec à la clé une défaite 3/1 contre Arnaud SELLIER). Par contre, opposé à Stéphane HUCLIEZ, aura enfilé son amure de chevalier indestructible. Et elle aura monté, la cote de Mayeux. Avec une belle victoire, au panache, 3/2.

Alan GARREC (n°341) (1 victoire) : Grosse dédicace à Pierre ALBALADEJO et au tournoi des 6 nations ayant débuté hier. Avant son match de rugby du dimanche matin, aura commencé l’échauffement ce samedi par un cadrage-débordement suivi d’un gros raffut contre Arnaud SELLIER (victoire 3/1). Par contre, sur la mêlée qui aura suivi, aura reculé à l’impact contre Arthur BILAS. Pour finir sur les talons (défaite 3/0).

Les gondoliers

Stéphane HUCLIEZ (n°142) (1 victoire + double) : Le néo-vénitien a bien fait d’aller se recueillir lors de sa semaine italienne dans la Basilica di San Marco. Pour y déposer un cierge. A 2 sets 0, et 4/0 pour Paul SOUCHON, Dieu aura posé sa main sur l’épaule de son nouvel ami Stéf. Et retenu celle de Paulo. Pour lui permettre d’inverser la tendance et de l’emporter 3/2. Aura par contre beaucoup ramé et soufflé dans ses deux dernières rencontres, coincé sous le tunnel des soupirs contre Guillaume GALLOIS (défaite 3/1) et Cyril MAYEUX (défaite 3/2). Mais attention…Le Vésuve pourrait de nouveau entrer en éruption. Et ce, dès le 7 mars. Oui Jacques BREL, wallon, série A, a déjà prévenu, dans son opus « Ne me quitte pas, 1959 » : On a vu, souvent, rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux !

Arthur BILAS (n°259) (3 victoires + double): Charleville, la ville d’Arthur RIMBAUD. Mézières, la patrie désormais d’Arthur RAMBO. Le poète amiénois aura sylvesterstallonisé, au bazooka, Cyril MAYEUX, Alan GARREC et Paul SOUCHON 3 sets à 0 : le tarif Bilas. Ce samedi marquait le début de la quadrilogie : Rambo I, first blood, à Charleville ; ce dimanche, Rambo II, la mission, aux championnats juniors de Belgique à Louvain ; dès mardi Rambo III à l’open de Tchéquie. Et Rambo IV, en avant-première, le samedi 7 mars contre Caen. Oui à l’ASTT, on aime les sagas, les poètes rimbaldiens. Et les grands films.

Raphaël CHATELAIN (n°323) (1 victoire + double) : Avait perdu Excalibur sur son premier match : donc en mode camelote sur Perceval Le GALLOIS (avec une défaite 3/0). Mais, fine lame retrouvée dès sa seconde rencontre, et donc cette fois en mode Kaamelott, sur Karadoc SOUCHON (avec une victoire 3/1). King ARTHUR likes this.

Arnaud SELLIER (n°483) (1 victoire + double) : En début de rencontre voulait absolument jouer à l’aile gauche. Mais n’a jamais pu déborder Alan GARREC (défaite 3/1). Action/réaction de son coach et fils Nathan, 8 ans. Qui l’a immédiatement repositionné et fait permuter. Comme au PSG. Pour qu’il finisse la rencontre comme CAVANI, sellier droit. Et là, très grosse prestation. Avec une victoire contre Cyril MAYEUX 3/1. Merci, coach Nathan.

Le détail

Stéphane HUCLIEZ (n°142) bat Paul SOUCHON (n°734) (-9,-9,7,6,7)

Raphaël CHATELAIN (n°323) perd Guillaume GALLOIS (n°336) (-5,-4,-5)

Arthur BILAS (n°259) bat Cyril MAYEUX (n°653) (7,5,9)

Arnaud SELLIER (n°483) perd Alan GARREC (n°341) (-7,8,-8,-5)

Stéphane HUCLIEZ (n°142) perd Guillaume GALLOIS (n°336) (-8,11,-9,-8)

Raphaël CHATELAIN (n°323) bat Paul SOUCHON (n°734) (8,-10,5,5)

Arnaud SELLIER (n°483) bat Cyril MAYEUX (n°653) (-6,8,9,7)

Arthur BILAS (n°259) bat Alan GARREC (n°341) (8,6,2)

Arthur et Stéphane battent Cyril et Guillaume (-9,-8,7,7,8)

Raphaël et Arnaud battent Paul et Cyril (-10,7,8,8)

Stéphane HUCLIEZ (n°142) perd Cyril MAYEUX (n°653) (2,-7,-8,11,-5)

Arthur BILAS (n°259) bat Paul SOUCHON (n°734) (3,10,8)

Très belle prestation en double du duo amiénois cet après-midi. (https://www.youtube.com/watch?v=5WIoxjrvHAE)

Très belle prestation en double du duo amiénois cet après-midi. (https://www.youtube.com/watch?v=5WIoxjrvHAE)

Une saison en enfer. Mais pour ses adversaires.

Une saison en enfer. Mais pour ses adversaires.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche