Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 14:44

Arthur BILAS (n°259)

Les stats : 19 matchs joués, 15 victoires, 4 défaites, 0 perf, 2 contres, 79% de matchs gagnés, 0% de perf dans les victoires, 50% de contres dans les défaites

Presqu’un sans faute pour Arthur. Juste un petit coup de pompe sur les deux derniers matchs. Mais dès le début de la phase, a rapidement pris les clés du camion et de la locomotive amiénoise pour tirer l’équipe vers le haut. Et le Jean GABIN wallon, la bête humaine de Crisnée, sera encore plus costaud l’an prochain !

LA RETRO DE TUTUR :

J1 : AMIENS / BOULOGNE SUR MER : 8/1

Arthur BILAS (n°259) (2 victoires + double): Pour son premier match amiénois, Bilas de cœur : il n’en aura pas manqué contre Sébastien BOSCHER (3/2, avec une très belle rencontre). Puis Bilas de carreau contre MOUNINE : il aura laissé dessus Abdeslam (victoire nette 3/0).

J2 : SARREBOURG 8 / AMIENS 4

Arthur BILAS (n°259) (2 victoires + double): Et au milieu de l’hiver nous aurons découvert un invincible été. Arthur aura rayonné en chemise hawaïenne et ray-ban, d’entrée sur Cyril SALAT (victoire 3/1), sur Quentin HEIM (victoire 3/1) et dans le double (victoire 3/0). Mais Ludovic REMY lui aura durement arraché son tee-shirt Cornilleau pour le rouler dans la neige (défaite 3/1). Pas grave, le soleil reviendra, et la température remontera. Forcément.

J3 : CHARLEVILLE MEZIERES 4 AMIENS 8

Arthur BILAS (n°259) (3 victoires + double): Charleville, la ville d’Arthur RIMBAUD. Mézières, la patrie désormais d’Arthur RAMBO. Le poète amiénois aura sylvesterstallonisé, au bazooka, Cyril MAYEUX, Alan GARREC et Paul SOUCHON 3 sets à 0 : le tarif Bilas. Ce samedi marquait le début de la quadrilogie : Rambo I, first blood, à Charleville ; ce dimanche, Rambo II, la mission, aux championnats juniors de Belgique à Louvain ; dès mardi Rambo III à l’open de Tchéquie. Et Rambo IV, en avant-première, le samedi 7 mars contre Caen. Oui à l’ASTT, on aime les sagas, les poètes rimbaldiens. Et les grands films.

J4 : AMIENS 8 / CAEN 6

Arthur BILAS (2 victoires + double) : Grâce aux apéros français d’après match découvre avec bonheur que Blanc sur Rouge, rien ne bouge (victoires autoritaires contre Dorian ZHENG et Simon PERROT 3/0). Par contre Rouge sur Blanc, tout fout le caen (et défaite 3/0 contre Jimmy DEVAUX).

J5 : METZ 4 / AMIENS 8

Arthur BILAS (3 victoires + double) : Au paradis en début de rencontre avec des victoires contre Thibault HEIN (3/1) et Julien BORDES (3/0). Mais revenu de l’enfer en fin de rencontre sur Alban LONARDI, menant 7/1 à la belle, pour sauver une balle de match à 9/10 et l’emporter 12/10 !!! Bien sûr, soufflante du père HUCLIEZ! Mais cause toujours papa : Arthur n’est plus un enfant de chœur. Et lors du pot d’après match s’est gavé d’hosties et de vin de messe !

J6 : AMIENS 8 /BRUILLE 2

Arthur BILAS (1 victoire + double) : Encore victime de l’éclipse de soleil sur son premier match : n’a rien vu sur Vincent NOURTIER (défaite 3/1). Mais une fois que cela s’est dégagé, a atomisé Antoine HUART (victoire 3/0).

J7 : CHALONS EN CHAMPAGNE 4 / AMIENS 8

Arthur BILAS (n°259) (2 victoires + double) : De retour d’un stage en Espagne dans la nuit. Avait les paupières lourdes, et le bide encore plein de tortillas et de cerveza, contre Vincent PERIGNON (défaite 3/2). Est ensuite passé en mode Réal de Madrid contre Pierre Alexandre DELHORBE (victoire 3/0). Puis version Athletic Bilbao, avec une victoire, rincé, mais à l’énergie, contre Benjamin MALINGRE (victoire 3/2).

Arthur BILAS aux manettes de l'équipe amiénoise

Arthur BILAS aux manettes de l'équipe amiénoise

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche