Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 17:17

Lors du tournoi « exhibition » Euro-Asie, disputé début août 2015 à Zhangjiagang en Chine, les joueurs ont évolué sur des tables DHS, originales par leur plateau consistant en un écran à cristaux liquides (ou écran LCD pour Liquid crystal display). Cet écran permettait la projection du score au cours de la rencontre, et diverses incrustations et animations visuelles. Pour mémoire, ou pour visualisation, si début août tu avais la chance de buller sur la plage, ou si tu travaillais au fond d’une mine de sel : https://www.youtube.com/watch?v=wG5OD0-rPHo

Cette proposition technologique n’a pourtant reçue que les foudres de la communauté pongiste. Les opposants, sur les forums, argumentaient que cela gênait les joueurs au cours de l’échange, distrayait le public du jeu et de la performance sportive. Et que l’affichage du score n’avait aucun intérêt car les arbitres étaient là avec leurs marqueurs. Et que donc, ces écrans n’avaient aucun intérêt. Pire, que ces tables numériques nuisaient en fait au spectacle.

Tu te doutes que Les Experts de la Hérain est mon royaume ne partagent pas du tout cette opinion. Et pas seulement parce qu’ils adorent nager à contre-courant. Comme les saumons. Oui, comme eux leur queue frétille à l’introduction de toute nouveauté technologique.

Ces écrans LCD constituent en effet une innovation phénoménale, et une formidable opportunité. Ils feront nécessairement partie de l’évolution du tennis de table au XXIème siècle. Et nous pesons nos mots !!! D’ailleurs, y en a un peu plus, on vous les met quand même?

Oui, nous pratiquons un sport qui meurt à petit feu. Regarde ses effectifs. Observe sa démographie. Note dans les salles l’âge des joueurs, dirigeants et arbitres. Oui tu as de plus en plus l’impression d’assister à l’enregistrement d’une émission Des Chiffres et des Lettres. Ou à un diner de l’Académie Française.

Les raisons de ce déclin de l’Empire pongisticain sont multiples. Sans être exhaustif : l’évolution de la société de plus en plus individualiste (oui la Société a toujours bon dos) ; la désagrégation du monde ouvrier grégaire et solidaire avec l’esprit coron, et la fermeture des mines et usines ; l’émergence d’autres activités culturelles et sportives proposées aux jeunes, notamment en milieu rural ; l’exposition médiatique quasi-inexistante, pas facilitée par les résultats internationaux plutôt modestes de notre élite française… Et pourtant jamais les individus d’une société n’auront autant pratiqué d’activités sportives : avec la mise en avant du sport-santé, le culte du corps, et la prééminence des conneries humanistes « Mens sana in corpore sano : un esprit sain dans un corps sain ». Des conneries car on a toujours passé de bien meilleures soirées avec des dingues, qui clopent et qui picolent, qu’avec des latinistes qui ne savent jouer qu'en poussette.

Mais, pour en revenir au sujet qui nous préoccupe, oui, on n’a jamais autant joué au ping-pong qu’en ce début de XXI ème siècle. Mais plutôt en tongs. Et dans les jardins. A côté de la pistoche, et des merguez dans le barbecue. Regarde les chiffres des ventes des tables loisirs. Les fabricants en sont à leur deuxième maison secondaire. Sur le lac de Zurich. Après celle aux Bahamas.

Il faut donc arrêter de chialer. Et ré-attirer le public dans les salles. Comme pratiquants et/ou spectateurs. Ainsi que les journalistes et chaines de télévision.

Et c’est justement que ce que pourrait faciliter ces nouvelles tables de génération 3.0, récemment sorties de leur housse en Chine.

Au passage tu pourras noter que, bien qu’ils écrasent toute adversité au niveau mondial, et pourraient donc rester avachis dans leurs fauteuils de sénateurs, ce sont les chinois qui sont les moins conservateurs. Et qui proposent le plus d’innovations ces derniers temps. Avec en Chinese League la diminution des interruptions de jeu en proposant aux joueurs plusieurs balles pour ne pas avoir à les ramasser au fond de l’aire de jeu, limitant les interruptions entre deux points ; avec le raccourcissement de la durée des matchs avec des sets en 7 points. Et maintenant ces tables à écran LCD.

Oui, tu ne peux pas le nier, ces tables sont tout de même très esthétiques et super-fun. Et visuellement les possibilités sont infinies. Notamment pour des spectateurs télés. Par les animations qu’elles proposent, elles permettent de rendre l’activité pongiste plus vivante, moins sclérosée. Alors certes, pas pendant les échanges, pour ne pas gêner les joueurs.

Mais entre deux points, puisque désormais, c’est la norme : les joueurs font 3 fois le tour de l’aire de jeu et s’essuient 15 fois sur les bords de table, entre deux points. Tu as désormais largement le temps d’aller prendre un café et de fumer une clope entre deux échanges. Autant animer ces délais durant lesquels le public s’emmerde. Et ce temps pourrait largement être occupé par des animations visuelles, ludiques, et esthétiques. Et surtout entrecoupées de messages publicitaires d’annonceurs sur les tables. Ces tables LCD pourraient donc séduire et attirer de nouveaux spectateurs, mais surtout investisseurs dans le tennis de table, notamment en ces temps difficiles et de vaches maigres pour la recherche de partenaires. Vu le nombre de messages publicitaires délivrés sur la durée d’un match, le ping-pong pourrait ainsi faire l’objet d’un regain d’intérêt sur le plan télévisé. Tu peux le regretter, mais si tu veux du tennis de table à la télé, il faut des contreparties. Jésus avait certes chassé les marchands du Temple. Mais lui ne jouait pas au ping-pong.

En temps réél, pour les amateurs de statistiques sportives, ces tables numériques pourraient également te localiser le pourcentage de coups joués, la vitesse des balles, leurs effets, leur puissance d’impact sur le plateau. Un régal pour les geeks pongistes !

Dans les cafés branchouilles ou même dans ta salle, le succès de ces tables, animées, multicolores et vidéo-gamiques, serait phénoménal sur les pratiquants occasionnels ou réguliers, loisirs ou confirmés. Elles pourraient réellement avoir un pouvoir attractif et offrir un plus à ton activité.

Le Monde et la société sont passés à l’ère numérique.

Le tennis de table, en tant que 9ème art, doit désormais s’y engouffrer.

Et par pitié, arrête de faire comme PLATOCHE qui refuse la modernité et gère son football comme s’il centrait encore la balle à Raymond KOPA.

Commande donc pour Noël, et pour les 30 Noël à venir (vu le coût), une table de ping-pong numérique !!!

Et nous te donnons 10 raisons supplémentaires, et inoxydables, pour lesquels il faut désormais jouer sur une table LCD :

1. Ton coach aura désormais la possibilité de t’envoyer, en plein match, par SMS, des messages visibles sur ton côté du plateau: « Sert court !!! Grosse chèvre !!! »

2. Ta famille, tes amis, dans le public auront désormais la possibilité de t’envoyer, en plein match, des messages visibles sur ton côté du plateau: « Sert court !!! Grosse chèvre !!! »

3. Entre chaque échange, les arbitres auront la possibilité de noter sur 10 le point réalisé, comme au patinage artistique. En l’affichant à la vue de tous. Avec à la clé en fin de set pour celui qui aura eu la meilleure moyenne artistique un ou des point-bonus, au bon vouloir de l’arbitre, et les mêmes polémiques qu’au patinage.

4. Quand tu joueras contre une brêle, tu auras toujours la possibilité de te projeter un film en même temps. Pour t’occuper.

5. Ceux qui ne peuvent décidément pas décrocher, pourront toujours checker leurs mails, ou suivre le cours du CAC 40 pendant leur match.

6. Tu pourras afficher « Gros chatteux » dans le camp de ton adversaire à chaque fois qu’il te croque un point.

7. Tu pourras également faire clignoter un gros « Looser !!! » sur la table à chaque fois que tu lui niques un point.

8. Pour déconcentrer ton adversaire, le ping-pong étant un sport cérébral, tu pourras lui projeter sur son plateau des photos de filles ou de mecs (on n’est pas sectaire) à poil. Attention visionne les à plusieurs reprises avant le match. Où tu risques également de te laisser déconcentrer.

9. Toujours pour le décontenancer tu pourras également lui projeter tes propres photos à poil. Mais attention, tu peux aller au devant de très gros soucis si tu as oublié que ton adversaire du jour a 12 ans.

10. On n’avait pas de dixième raison mais deux sites à te proposer qui montrent que les chercheurs et designers phosphorent depuis un moment sur les tables numériques et interactives : http://createdigitalmotion.com/2013/07/take-that-pong-table-tennis-reimagined-as-augmented-audiovisual-games/

Ainsi que Stiga : http://www.tuvie.com/waldner-the-next-generation-ping-pong-table-by-robert-lindstrom/

Technnology is beautiful

Technnology is beautiful

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche