Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 02:39

Bom dia ! Tudo bem ?

Nous ça ne va pas trop. Bien dépités....

Ça avait commencé la veille. Par un gros ticket avec une petite serveuse rencontrée sur la plage d’Ipanema. Les reflets de la lune jouaient dans ses boucles dorées. Ses yeux vert-émeraude scintillaient de mille feux. Forcément, la Black visa infinite prêtée par notre employeur a chauffé lors de la tournée des grands ducs rillaud-de-janeiriens… Mais de retour à l’hôtel, étonné de voir que notre conquête du soir avait relevé la lunette des toilettes avant utilisation. Et encore plus surpris de la voir se raser le visage. Les brésiliennes sont si surprenantes ! Mais nous éviterons de reparler à l’avenir de notre girl from Ipanema. Ce qui se passe à Rillaud, reste à Rillaud…

Intermède musical : https://www.youtube.com/watch?v=c5QfXjsoNe4

Place ce jour au match des 1/8ème de finale par équipes : FRANCE / ANGLETERRE !!!

Avec au final une défaite 3/2 qui fait très, très, très mal aux fesses.

Côté passif, avec les anglais il y avait déjà Jeanne d’Arc et Mers El Kébir.

Maintenant il y aura en plus Rillaud!

- 1er match : Simon GAUZY (n°17 mondial) / Liam PITCHFORD (n°48 mondial) : victoire 3/2 : 12-10 , 7-11, 14-12, 8-11,11-5

Un petit PITCH, et plutôt nerveux ce soir. Agacé et irrité d’être dominé dans sa diagonale favorite, le revers/revers. Le docteur Simon lui aura donc soigné ses angoisses. Et lui aura prescrit de la tisane camomillée au service. Avec du petit top lexomilé. Puis 3 sugauzytoires, et au lit ! (victoire 3/2)

- 2ème match : Emmanuel LEBESSON (n°30 mondial) / Paul DRINKHALL (n°58 mondial) : défaite 3/2 : 4/11, 11/8, 11/8,7/11, 6/11

On avait quitté Paulot BOITOUT aux championnats du monde, où il nous avait déjà fait très mal en ¼ de finale en battant Manu au bout du suspens. Il avait à l’époque le petit bide à bière d’un tenancier de pub. Et là, on le retrouve affuté comme un vainqueur du Tour de France. Avec désormais un faux air de Chris FROOME. Et avec en plus le même niveau stratosphérique ! Il avait déjà survolé ses épreuves individuelles, en battant Gao NING, et en donnant du fil à retordre en 1/8ème de finale à Vladimir SAMSONOV. Il a poursuivi sur sa lancée dans le par équipes. Et sans changer le dérailleur, il a monté le col du LEBESSON avec la même aisance que celui du GALIBIER (victoire 3/2).

- Double Tristan FLORE (n°66 mondial)-Emmanuel LEBESSON (n°30 mondial) / Double Sam WALKER (n°131 mondial)-Paul DRINKHALL (n°58 mondial): victoire 3/2: 6/11, 6/11, 11/9, 11/8, 11/6

Les deux chasseurs anglais auront envoyé de la pokeball à foison durant les deux premiers sets. Pour choper un LEBESSON-tausore (encore déconfit de sa défaite précédente) et un FLORE-bizarre (qui aura un peu peiné à entrer dans son double). Mais les britanniques seront rentrés bredouilles. Les pokémons tricolores auront au final opposé une belle résistance, et puisé dans leurs ressources pour remonter le handicap de deux sets à zéros dans la face (victoire 3/2).

- Tristan FLORE (n°66 mondial) / Liam PITCHFORD (n°48 mondial) : défaite 3/2 : 12/10,11/2, 6/11, 10/12, 9/11

Le flore-chestre symphonique. Aura envoyé les violons, pour faire plier le mélomane PITCHFORD. A deux sets à un et 10/9, sur sa balle de match, aura même attaqué les premières mesures du Requiem de MOZART. Mais sauvetage britannique. Et le maestro anglais aura lancé la grosse caisse pour finir au rythme de la marche turque (défaite 3/2). Un peu ému et très déçu en fin de rencontre, c’est Tristan qui avait la Liam à l’œil.

- Simon GAUZY (n°17 mondial) / Sam WALKER (n°131 mondial): défaite 3/2: 11/7, 8/11, 11/13, 11/9, 10/12

Dans une autre vie, Sam avait été Texas-ranger, le dimanche, à 13 heures. Mais une expérience professionnelle très utile pour un ping-au-fight du vendredi soir. Et dans ce match décisif, WALKER l’a plutôt joué comme un Johnny. En surchauffe il a envoyé de l’orge et du fut de chêne aux quatre coins de la table, sur un GAUZY déboussolé. Se permettant même de sauver 3 balles de match à 7-10 dans la dernière manche !

Jeu, set, et malt pour le camp anglais !

La France est donc sortie par l’Angleterre en 1/8ème de finale, après avoir eu 4 balles de rencontre.

La version samba-samba du Brexit…

Bon Martine, on n’a plus qu’à faire nos valises.

On rentre…

Oh my god...

Oh my god...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche