Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 11:04

Samedi 21 janvier 2017, seconde journée de la deuxième phase du championnat de Nationale 1. L’Amiens Sport Tennis de Table accueillait l’équipe de Boulogne Billancourt.

Dans un froid polaire rue Gaulthier de Rumilly. Mais dans la salle Labaume c’était plutôt l’Équateur. Oui, ça a chauffé, sur les tables et dans les têtes : -5°C outside et + 5000°C inside !

Avec à l’arrivée, une belle victoire 8/4 des amiénois !

Plus qu’à rester à la même température corporelle dans trois semaines. Lors du premier choc de la saison contre l’équipe de Thorigné-Fouillard, l’un des favoris de la poule, dans, forcément, un gros match à l’extérieur.

 

Les dégelés

Benjy CAPELLO (n°106) (1 victoire + double) : Dans son premier match s’est plus occupé du cas OBESLO que du cas PELLO, avec une belle victoire, expéditive, 3/0. Dans sa seconde rencontre le professeur VOSTES lui aura donné la leçon. Il aura tout de même trouvé son maître CAPELLO (défaite 3/1). Et enfin dans le dernier match, plus à capella qu’à CAPELLO, avec beaucoup de vocalises contre Julien INDEHERBERG. Match de gauchers = match de chiffonniers. Avec une défaite sur le fil 3/2, malgré deux balles de matchs.

Hugo BATOCCHI (n°140) (1 victoire + double) : Contre Jean VALJEAN-HUCLIEZ aura joué comme un Victor, Hugo. Renvoyant Stéphane au fond de la cave des Thénardier, avec une belle victoire 3/2. Puis en mode Cozette dans son deuxième match, un peu englué dans le jeu de Julien INDEHERBERG, le BATOCCHI finalement un peu dans la colle. Avec une défaite 3/1.

Alexis MOMMESSIN (n°192) (1 victoire) : Aura invoqué ses aïeux ce jour. Mais malgré le service de Serge, le top de Didier, et la gnaque de Jacques, ça n’aura pas suffit contre Julien INDEHERBERG (défaite 3/2) et contre Michal OBESLO (défaite 3/0). La Mommess Touch et le talent d’Alexis auront tout de même fait la différence dans son troisième match contre Stéphane HUCLIEZ avec une victoire 3/2.

Anirudh KRISHNAKUMA (n°705) (0 victoire) : Venu du continent Indien, aura envoyé du service safrané et du top coup droit basmatisé aujourd’hui. Mais brisé dans son envol, aura connu un coup d’arrêt KRISHNA, contre les trois amiénois Yannick VOSTES, Michal OBESLO et Stéphane HUCLIEZ. Avec 3 défaites 3/0, 3/0, et 3/1.

 

Les dégeleurs

Michal OBESLO (n°46) (2 victoires) : Cueilli à froid d’entrée par le bouillant Benjy CAPELLO (défaite 3/0). Surprenant pour un Michal habitué à combattre torse poil et à mains nues contre des loups et des ours bruns dans les forêts enneigées de Tchéquie. Mais une fois sa température corporelle repassée à 37°C, redevenu bien teigneux, se sera facilement imposé contre Anirudh KRISHNAKUMA et Alexis MOMMESSIN (victoires 3/0).

Yannick VOSTES (n°75) (2 victoires) : L’investiture de Donald TRUMP comme président des Etats-Unis ce week-end. La même chose pour Yannick VOSTES. Mais comme empereur de la salle Labaume. Avec deux belles victoires 3/0 contre Anirudh KRISHNAKUMA et surtout 3/1 contre Benjy CAPELLO. Total respect... Et d’ailleurs, quand POUTINE sollicite une rencontre, c’est Vladimir qui doit baisser les yeux quand il s’entretient avec le roi VOSTES.

Julien INDEHERBERG (n°124) (3 victoires + double) : Aura débuté sa rencontre contre Alexis MOMMESSIN comme un jeune labrador. Fou-fou et courant après toutes les balles. Mais une fois mené 2 sets à zéro, après quelques coups de laisse du maître-chien VOSTES-HIGGINS, sera passé en mode Doberman. Pour l’emporter 3/2. Puis Julien the Pitbull contre Hugo BATOCCHI, enfonçant ses crocs dans la chair tendre du jeune parisien. Pour ne plus rien lâcher (victoire 3/1). Aura terminé sa rencontre comme un chien de la casse contre CAPELLO. En aboyant contre son Benjy, pour finir par le choper à la carotide. Finira en hurlant à la mort debout sur la table. Heureusement, intervention de Stéphane HUCLIEZ avant qu’il ne commence à démarquer son territoire en urinant aux quatre coins de l’aire de jeu.

Stéphane HUCLIEZ (n°204) (1 victoire hors délai + double): Malin, aura tenté de jouer comme un singe en hiver contre Hugo BATOCCHI. Mais avec au final une défaite grimaçante 3/2. Puis raccord avec la température arctique, aura joué comme un pingouin contre Alexis MOMMESSIN (nouvelle défaite 3/2). Avant de passer en mode ours blanc contre Anirudh KRISHNAKUMA pour s’imposer 3/1. Au calme. Sur sa banquise.

Yannick VOSTES posant à la fin du match avec ses coéquipiers Julien et Michal

Yannick VOSTES posant à la fin du match avec ses coéquipiers Julien et Michal

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche