Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 21:10
Extrait du comité directeur de la FFTT du 20 février 2016

Extrait du comité directeur de la FFTT du 20 février 2016

Comme tu peux le lire, un nouveau règlement passé avec une énorme majorité : 10 voix pour, 9 contres, 2 abstentions (qui n’auraient pas dû !!!!).

Et entériné hier par un mail adressé aux clubs de pro A et de proB.

 

Une grosse pensée pour les joueurs car ce seront eux les victimes de ce règlement abracadabrantesque.

Parce que oui, il faut être un esprit supérieur pour penser que c’est par pur plaisir que les joueurs se licencient dans plusieurs clubs, traversent l’Europe de long en large, et  s’épuisent d’hôtels en aéroports, pour participer à plusieurs championnats.

Cette multi-appartenance était le seul moyen mis à leur disposition pour vivre, ou plutôt survivre, de leur passion. En multipliant les clubs, ils multiplient les sources de revenus, souvent modestes. On se permettra quand même de rappeler à nos élites qu’on reste, en France, un tout petit sport niveau brassage de thunes.

Certes, les allemands sont déjà les chantres de la mono-appartenance. Mais ils ont une économie du ping un peu différente de la notre.

Peu de clubs français, et notamment de proB, pourront suivre, et auront donc les moyens de compenser en doublant les revenus actuels des joueurs concernés. On vit quand même une dure époque de sucrage de subventions publiques. Et les partenaires privés sont très loin de se bousculer pour supporter notre belle discipline.

Les joueurs double-appartenants, y compris français, iront donc s’éparpiller dans les championnats dans lesquels la multi-appartenance est encore possible (Suède, Espagne, Belgique, Angleterre, Pologne …). Ou, pour certains, décrocheront d’un étage, pour évoluer en Nationale 1 française. La prospection et les contacts ont ainsi déjà commencé. Le niveau de la N1 finira rapidement par devenir supérieur à celui d’une proB devenue pitoyable et famélique. Bien joué... A moins que l’objectif déguisé, à terme, ne soit la disparition de la proB ?

Et pour finir, c’est regrettable, mais il est fort probable que ce dispositif accélèrera la fin de carrière purement pro de certains joueurs.

La jonglerie, et la porte laissée ouverte, avec la possibilité d'intégrer des joueurs ayant évolué de mai à septembre dans les championnats autres que européens, et donc asiatiques, est surprenante. Pour permettre à d'exceptionnels français de jouer la ligue chinoise? Ou plutôt pour permettre le recrutement à bas coût de nombreux joueurs asiatiques?

 

Et pour répondre à quelques affirmations du ping-pong mag n°17 :

SUPPRESSION DE LA DOUBLE APPARTENANCE: FABRICE KOSIAK M'A TUER...

- Est-ce qu’il est possible de concilier une carrière en équipe nationale avec une vie de mercenaire du tennis de table ? Non c’est dur. Pourtant certains y arrivent. Mais le terme de « Mercenaire » est trop méprisant. Nous on préfère « Soldat de l’amour ». Car nombre de joueurs multi-appartenants sont pro et impliqués à 100%.

Et puis franchement, pour être moins hypocrite, il ne fallait pas appeler ce nouveau règlement « Suppression de la double-appartenance » mais plutôt « Nouvelle règle pour faire chier Stéphane Ouaiche et les petits gars de Villeneuve sur Lot et de Morez ».

- Est-ce qu’un grand nombre de joueurs étrangers sont rémunérés de façon illicite, à bas coût ? Non, tout est déclaré en pro, clair, et non opaque. Ou alors, on nous aurait menti ? Non on refuse d'y croire. On n’est pas des adeptes de la théorie du complot.

- Est-ce que les joueurs étrangers multi-appartenants prennent la place de nos braves petits joueurs français ? Seulement d’après Marine LEPEN.

- Est-ce qu’ils compromettaient la formation de nos élites ? Au contraire non. Ils la tiraient vers le haut.

- Est-ce qu’ils ternissaient l’image de notre championnat ? Au contraire non. Ils l'embellissaient.

- Et est ce que les médias, l’opinion publique française, et les pongistes de base s’en offusquaient ? Non, ils s’en foutent royalement. Ils veulent du show et du spectacle: les joueurs double appartenants leur offrent.

- Est-ce que des joueurs mono-appartenants participeront plus à la vie associative de leur club respectif que des multi-appartenants? Non. Ou oui, si  cela est contractuel. Ou pas. Comme avec des multi-appartenants.

- Est-ce qu’on peut être juge et partie pour promulguer un tel règlement ?  Thème non abordé par ping-pong mag.

- Est-ce que les joueurs sont épuisés ? Oui. Parfois.

- Est-ce que les joueurs sont heureux de leur situation ? Ça pourrait aller mieux ma bonne dame…

 

Bon courage. Et tout mon soutien aux joueurs.

Rien qu'aux joueurs.

 

 

Denis Chatelain

Multi-appartenant. En Hérain.

 

SUPPRESSION DE LA DOUBLE APPARTENANCE: FABRICE KOSIAK M'A TUER...
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
...et est-ce que honnêtement les collectivités territoriales vont continuer à donner des subventions pour payer des mercenaires qui viennent la veille du match et repartent le lendemain pour jouer dans un autre championnat européen ?
Répondre

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche