Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 22:17

Dimanche 3 novembre, 5ème journée du championnat de proBay et réception de METZ.

L’équipe messine, après des débuts difficiles, sur quatre défaites consécutives ; les amiénois, plus euphoriques, sur trois victoires d’affilée.

Certains voulaient donc que ça change. D’autres que rien ne bouge.

Des lorrains arrivés de ce fait sur Amiens en mode guérillero, les pavés à la main, le cheveu hirsute, debout sur la barricade. Les amiénois, en face, et en ligne: le bouclier en plexiglas relevé, la visière baissée, la matraque au poignet. Classique….

Grégoire JEAN et Tomi LAKATOS, les CRS amiénois, auront pourtant formidablement activé les canons à eau en début de rencontre contre Diogo CHEN et Florian BOURRASSAUD. Mais menés 2/0 à la pause les messins auront renversé la vapeur, à grands coups de cocktail MOLOTOV. Pour l’emporter au final 3/2 (d’après la police ; mais 3 à 2,99999 d’après les organisateurs) après les victoires d’Esteban DORR contre Denislav KODJABASHEV, de Diogo CHEN contre Tomi LAKATOS, puis enfin du double lorrain.

Défaite amiénoise 3/2. Dommage. Presque.

Surtout que c’était le feu avec plus de 200 personnes dans la salle (2 000 d’après les organisateurs et Stéphane HUCLIEZ), avec les membres du CD Oise et du club de DOULLENS-BERNAVILLE venus en nombre et en enthousiasme. Plus un arbitrage parfait par messieurs FONTAINE et ZAKRZEWSKI (arrête, c’est facile, ça se prononce comme ça s’écrit).

Mais voilà, ça devait finir par arriver.

Une défaite qui brise l’incroyable série amiénoise de trois victoires d’affilée.

C’est triste.

Mais espérons que nous ressentirons de nouveau l’odeur de la victoire, et du napalm au petit matin. Et ce, dès la semaine prochaine.

A l’extérieur, contre MIRAMAS !

 

Les messins

Diogo JIAHONG CHEN (n°48) (1victoire) : Diogo, libre dans tête, mais ferré et tombé dans les tenailles de l’intraitable JEAN-Philippe SMET-Grégoire, et défaite 3/1. Par contre, ensuite, joli travail à la CHEN contre Tomi LAKATOS, le stakhanoviste Diogo l’emportant 3/1.

Florian BOURRASSAUD (n°120) (double) : Grosse dépense d’énergie contre le berger Tomi LAKATOS : il aura bondi aux 4 coins de l’aire de jeu et foncé tête baissée. Mais ça n’aura pas suffi. Et aura quand même fini à l'abattoir. Avec une défaite 3/0 du BOURRASSAUD de mouton.

Esteban DORR (n°96)(1 victoire + double) : La parole est d’argent, le silence est DORR. Mais le top-spin est de plomb, et le flip frappé de tungstène ! Et victoire en platine 3/1 contre Denislav KODJABASHEV.

 

Les amiénois

Tomi LAKATOS (n°23) (1 victoire) : Avait préparé son premier match contre Florian en reprenant deux fois du couscous à la cafétéria Flunch ce midi : pour l’emporter 3/0 contre le BOURRASSAUD piqué. Mais dans sa deuxième rencontre, sera devenu une proie facile pour le super prédateur Diogo, au sommet de la CHEN alimentaire : dévoré 3/1.

Grégoire JEAN (n°63) (1 victoire) : Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations. Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres…Et aujourd’hui Grégoire JEAN-Edouard BAER aura rencontré Diogo JIAHONG CHEN, le miroir qui l’aura aidé à avancer. Parce que, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, alors on dit merci à la vie. Et on se met au service de la communauté. A faire le don de son muscle grand dorsal gauche, le don de soi. Pour finir par une belle victoire, blessé, mais au panache, 3/1.

Denislav KODJABASHEV (n°137) (0 victoire) : En honneur au week-end de la Toussaint aura envoyé du chrysanthème. Mais c’est Esteban DORR, le fossoyeur, qui finira par le renvoyer voir ses grands morts. Et défaite 3/1.

 

Après le 50/50 et le super-moite-moite, on aura demandé l’avis du public. Les membres du club de Doullens-Bernaville étaient brillants. Mais ça n’aura malheureusement pas suffi…

Après le 50/50 et le super-moite-moite, on aura demandé l’avis du public. Les membres du club de Doullens-Bernaville étaient brillants. Mais ça n’aura malheureusement pas suffi…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche