Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 22:04

Dimanche 16 février 2020. 11ème rencontre de proB, et déplacement à ROANNE. Département de la Loire, à une heure de Lyon.  

Oui, Lugdunum ! Si, au choix, tu es spécialiste de la Rome Antique, ou plutôt lecteur d’Asterix et Obélix.

Tu auras deviné, on est dans la seconde catégorie.

Gros combat donc ce dimanche pour les Samariens. Dans l’arène de Roanne.

Au programme : une lutte à mort. Pas moins.

Avec des gladiateurs Roannais forcément revanchards, embrochés et escroqués 3/2 au match-aller par des Amiénois ayant bénéficié de l’absence du rétiaire ZHMUDENKO.  Qui aura d’ailleurs rejoué son joker aujourd’hui. Mais comme prévu, cet après-midi, on aura pris des gros coups de glaives et de tridents. Malgré le soutien des membres du Kop Labaume, le sable et la sciure du Coliseum de Roanne auront eu du mal à éponger, et à aspirer, le sang qui aura coulé à gros bouillons de nos petites veines.

Mais pour au final, une courte défaite 3/2 !

Grâce à Maximus Decimus Meridius LAKATOS. Aujourd’hui c’était encore lui GLADIATOR !

Avec deux belles victoires contre Paul GAUZY et Ibrahima DIAW il nous maintient encore et toujours à la quatrième place du groupe. Une place de plus en plus fragile car derrière, ça revient à grandes enjambées.

Dans l’attente du terrible déplacement à Thorigné Fouillard, les seconds de la poule, le 17 mars.

On a du mal à le reconnaître avec le casque, mais c'est bien Tomi LAKATOS au dessous

On a du mal à le reconnaître avec le casque, mais c'est bien Tomi LAKATOS au dessous

Les Roannais

Ibrahima DIAW (n°55) (1 victoire) : En honneur à la salle Hélène BOUCHER, pour son goûter à 16h30, aura croqué du Alexis MOMMESSIN 3/1, à pleines bouches, en mastiquant bien, et en lui taillant quelques croupières et escalopes. Mais contre Tomi dans son second match, se sera cassé les dents sur un LAKATOS à moelle. Et défaite 3/2, mais pleine de panache, et avec du gros niveau.

Paul GAUZY (n°62) (victoire en double) : Après sa défaite de justesse 3/2 contre Tomi LAKATOS, Paul lui aurait bien envoyé un selfie de ses fesses. Mais on ne sait jamais, en cas de future carrière politique, la jurisprudence Benjamin GRIVEAUX…Se sera donc contenté d’une bonne poignée de main et d’un « Bien joué, good game Tomi ». A l’anglaise, et au respect, à l’amitié en fait.

Dorian ZHENG (n°148) (1 victoire + double) : L’homme du match côté Roannais. Chaud comme le gaufrier de la buvette. N’aura pas raté grand-chose de ce qu’il aura tenté contre Grégoire JEAN (victoire 3/1), puis dans le double associé à Paul GAUZY (victoire 3/0 sur la paire MOMMESSIN/JEAN). Ce qu’il a fait subir aux Amiénois sort totalement de la convention de Genève de 1949. A peine sorti de la salle les Samariens auront donc déposé une main courante pour tortures mentales et physiques, et participation à des crimes de guerre en bande organisée,  à son encontre, dans la Gendarmerie de Roanne.

Tomi LAKATOS demandant au Kop Labaume ce qu'il doit faire de Ibrahima DIAW et Paul GAUZY

Tomi LAKATOS demandant au Kop Labaume ce qu'il doit faire de Ibrahima DIAW et Paul GAUZY

Les Amiénois

Grégoire JEAN (n°63) (0 victoire) : En mode Teddy RINER sur ses deux premiers sets contre Dorian ZHENG, avec une bonne prise de kimono, et en avançant sur son adversaire. Mais après avec mené 1 set à 0, puis 10/8, boum patatras, uchi-mata…, aura pris ippon direct. Et défaite 3/1. Hajime.

Tomi LAKATOS (n°37) (2 victoires) : Pour tous les cyclones, on s’escrime à chercher des prénoms tantôt féminins (tempête Ciara), tantôt masculins (tempête Dennis)…Punaise, les prochaines donnez leur le nom de LAKATOS ! Il aura soufflé le chaud et le froid aujourd’hui à Roanne, avec deux belles victoires à l’arrache, et décoiffantes, 3/2 contre Paul GAUZY et Ibrahima DIAW.

Alexis MOMMESSIN (n°117) (0 victoire) : Pas réveillé hier matin à 10h, aura raté son train. Puis malgré le réveil réglé sur 16h, aura mis deux sets à émerger contre Ibrahima DIAW, mais pour finir la fin de rencontre en feu, et en boulet de canon. Mais finira par venir mourir sur le fil 3/1 après un très beau combat. Avé Momess, morituri te salutant.

Le KOP LABAUME : Bravo à eux pour l’ambiance ! Fiers supporters, descendus en minibus, ils remonteront demain matin en footing : 600 km... Du gâteau.

La photo souvenir de la défaite. Mais quand on est comme ça ensemble, ce sont de toute façon toujours des victoires.

La photo souvenir de la défaite. Mais quand on est comme ça ensemble, ce sont de toute façon toujours des victoires.

La feuille de match

La feuille de match

Le classement à J11

Le classement à J11

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche