Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 22:10

Dimanche 18 octobre 2020. Reprise de la saison de proB.

Après un arrêt covidique de 7 mois, 3 jours, 12 heures, 24 minutes, 32 secondes.

Pourtant, il paraît que quand on aime on ne doit pas compter. Il paraît…

Donc, ce dimanche: back to the office, back to the business, back to le bruit et la fureur!

Mais dans le respect des normes sanitaires.

Avec une belle victoire 3/2 !

Contre des Tourangeaux certes diminués par l’absence de SHAN Meng, retenu en Chine par le coronavirus, mais avec un Daniel GORAK de gala. Qui nous aura aspergés tout l’après midi de son talent, et de solution hydro-alcoolique.  Mais l’homogénéité et la compactitude (ce mot n’existe pas, et c’est bien dommage) amiénoise auront fait la différence en fin de rencontre.

Bons débuts ! Et bon départ dans ce qui s’annonce être une nouvelle année de galère probayenne, avec déjà quelques matchs déjà décalés, et ce dès la première journée... Mais gardons le moral. Et des voies aériennes supérieures dégagées…

Et rendez-vous dans 15 jours, à Metz, pour la deuxième journée !

Les tourangeaux

Daniel GORAK (n°39) (2 victoires): Depuis le début de la pandémie, Daniel ne verse plus de la vodka mais de la solution hydro-alcoolique, directement, sur les plaies de ses adversaires. Un peu pour désinfecter. Mais surtout parce que ça pique. Il peut ainsi mieux se délecter de regarder ses opposants se tordre de douleurs... Avec deux belles victoires, antiseptique, 3/1 contre Grégoire JEAN, puis détergente, 3/0 contre Horacio CIFUENTES.

Lilian BARDET (n°79) (0 victoire) : A Paris le couvre-feu c’est entre 21h et 6 heures du matin. A Amiens c’est entre 16h30 et 17h. Mais c’est Horacio CIFUENTES qui le fait respecter. En plongeant Lilian sous l’éteignoir. Avec une défaite, dans la pénombre, 3/0.

Clément DEBRUYERES (n°125) (0 victoire) : Quand tu joues Jésus, forcément ça ne peut finir qu’en crucifixion. Clément aura donc trimballé sa croix pendant 3 sets. Avant de finir cloué, non pas sur le mont Golgotha, mais sur la porte d’entrée de la salle Labaume. Et défaite 3/0 contre el senor CANTERO.

Les amiénois

Jesus CANTERO (n°47) (1 victoire + double): Le regarder envoyer des tatanes avec son soft coup droit augmente ta sécrétion naturelle d’endorphines. Oui, en 2020,il est assurément le meilleur remède contre la dépression. Et à partir de janvier 2021, ses prestations seront probablement directement remboursées par la sécurité sociale. Avec, ce jour, sur l’ordonnance, une victoire 3/0 contre Clément DEBRUYERES. Et une victoire 3/0 en double associé à Grégoire JEAN contre la paire Lilian BARDET/Clément DEBRUYERES.

Horacio CIFUENTES (n°48) (1 victoire) : Toujours au top des protocoles sanitaires. Dans son premier match contre Lilian BARDET, lui aura fait respecter la distanciation sociale, en le promenant, de droite à gauche, d'avant en arrière, puis dans les bâches. Et victoire 3/0... Mais dans son deuxième match, c’est Daniel GORAK qui lui aura fait respecter le sens de circulation. En le dirigeant directement vers la sortie, proche du dépitarium. Et défaite 3/0.

Grégoire JEAN (n°65) (Double) : La barbe, la moustache, et la chevelure de d’ARTAGNAN. Et notre mousquetaire se sera effectivement bien escrimé contre Daniel GORAK. Avec de superbes passes d’armes. Mais finira quand même embroché, 3/1. Avant de revenir porter l’estoquade, dans le double, avec Athos Cantero. Et belle victoire 3/0.

Tamas LAKATOS (n°36) (en convalescence) : Deux fois positif au COVID le mois dernier, juste pour montrer qu’il était deux fois plus fort que le virus... Mais à l’arrêt pongistique total durant un mois. Aura perdu un peu de toucher de balle, mais pas son toucher de fourchette. Et on confirme à la cantoche de la fédération hongroise: Tomi a pleinement retrouvé le goût et l’odorat. Le cuistot peut dès demain refaire son stock, et ses réserves de bouffe !

Arnaud SELLIER (coach) : Superbe causerie, en anglais, avant le match. Yes sir ! Depuis, boit du thé tous les jours à 17 heures, avec un nuage de lait, et en y trempant quelques scones.

 

Moins de 6 joueurs : photo d'équipe validée par Emmanuel MACRON

Moins de 6 joueurs : photo d'équipe validée par Emmanuel MACRON

La feuille de match

La feuille de match

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche