Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 10:21

Mardi 22 décembre 2020 : 7ème journée et  dernière de la phase et de l’année en proB. Match contre Thorigné Fouillard, près de Rennes. Une rencontre pour la 3ème place et pour rester sur le podium. Un déplacement dans le vent et la pluie. La Bretagne quoi.

Et la Bretagne, ça nous gagne : victoire 3/2 !

Un match incroyable, et à rebondissement.

François TRUFFAUT avait coutume de dire que le cinéma c’est mieux que la vie.

Le ping-pong aussi.

Les Thoréfoléens

Noshad ALAMYAN (n°25) (0 victoire) : A dû, dans la nuit de lundi à mardi, se faire mordre par une chauve-souris qui avait auparavant mordu un pangolin, qui avait lui-même mordu Tomi LAKATOS… Un Noshad forcément en période d’incubation virale. Car pas du tout dans son assiette, et loin de son rayonnement habituel. Avec deux défaites 3/0 contre Grégoire JEAN et Jesus CANTERO.

Léo DE NODREST (n°62) (1 victoire) : Privé de ping-pong depuis plusieurs mois en raison de blessures à répétition, avait emmagasiné une boule de feu de top frappés et au rebond, dans son cœur, et son bras gauche. Aura tout délivré d’un coup contre Horacio CIFUENTES. Et très belle victoire 3/2, 12/10 à la belle après avoir sauvé 2 balles de match.

Damien PROVOST n°73 (1 victoire) : La « Castex touch ». Aura déconfiné Tomi LAKATOS au premier set, pour mieux l’auto-confiner au second, puis le mettre définitivement sous couvre-feu au 3ème set, à partir de 17h15. Et belle victoire premierministresque 3/0.

Les amiénois

Grégoire JEAN (n°65) (1 victoire + double) : Son nouveau look à base de bandana et de petite barbiche d’Artagnesque lui confère de faux airs de Robert de NIRO (dans Voyage au bout de l’enfer), et de Keanu REEVES (pour les filles). Et il aura donc, dans son premier match, sulfaté Noshad ALAMIYAN 3/0 sans lui laisser aucune chance. Avant de dynamiter le double thoréfoléen... L’homme du match. Le John WICK amiénois.

Jesus CANTERO (n°47) (1 victoire): Après avoir passé 40 jours dans le désert de la lose, Jesus aura enfin ressuscité contre Noshad ALAMIYAN (n°23) ! Il est enfin là le fils de Dieu ! Enorme victoire 3/0 à base de gnaque, de grinta et de claquettes coup droit. Alleluia !

Horacio CIFUENTES (n°48) (victoire en double): Très gros match contre Léo DE NODREST, mais défaite 12/10 à la belle. Devrait se faire injecter le vaccin russe fin décembre, dès son retour en Argentine. A base d’ARN de Vladimir POUTINE et d’ADN de  tueur du KGB. C’est très bien, ça devrait lui conférer le caractère froid et impitoyable qui lui permettra à la rentrée de concrétiser ses balles de match pour s’imposer à la belle. On devra par contre lui filer de la vodka et plus d’eau à la fin de chaque set. Adaptation.

Tamas LAKATOS (n°35) (0 victoire): Covidé à 1000% en septembre avec 3 tests PCR positifs de suite. N’a malheureusement toujours pas retrouvé le goût, notamment du ping-pong, ni l’odorat. N’aura donc même pas pu humer que ça sentait le pâté, puis le sapin sur Damien PROVOST (n°78). Et défaite coronavirussienne, sans contestation aucune, 3/0.

Arnaud SELLIER (coach marin-pêcheur) : A l’issue du match, aura fait sienne cette devise : « Donne un poisson à un breton, tu le nourris pour un jour. Apprends-lui à pêcher, il se nourrira toute sa vie. »

 

Le vaccin universel: anti-morosité et anti-lose. A base de gouttes de sueur de Grégoire JEAN.

Le vaccin universel: anti-morosité et anti-lose. A base de gouttes de sueur de Grégoire JEAN.

La feuille de match

La feuille de match

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche