Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 06:05

Jeudi 9 décembre, rencontre contre MIRAMAS. Les joueurs du Sud n’auront pas ramené le soleil. Mais du talent. Et malgré les températures hivernales, il aura fait très très chaud salle Labaume, après une rencontre incandescente. Même si ce jeudi il aura beaucoup plu sur la verrière de la salle Labaume, et dans nos cœurs, après une défaite amiénoise 3/2, après 3h30 de gros combats…

Car après avoir été menés 2/0 et à 2 points du 3/0, après avoir égalisé à 2/2 et sauvé une première balle de rencontre dans le double, on s’était vu l’emporter 3/2… Mais ça ça n’arrive que dans les films américains ! Défaite 3/2 donc.

Mais avec les honneurs. Et des émotions. Beaucoup d’émotions. Et c’est au final quand même pour ça qu’on joue, et qu’on regarde ce sport.  Même si ces matchs de proB devraient plutôt se jouer entre une unité de réanimation cardiologique, et des urgences psychiatriques.

Les Miramassiens

ZHENG Junge n°68 (1 victoire) : Il aura beaucoup toussé toute la soirée. Et partira passer un test PCR ce jour. Mais si jamais il est COVID+, tout le monde va demander à choper le coronavirus ! Car quels matchs! Il aura commencé par détruitre Grégoire JEAN 3/2 et ne sera pas loin de ré-éditer la même performance contre Tomi LAKATOS (mais défaite 3/2). Le variant miramassien Zhengjugien nous aura fait très mal ce soir.

Paul LAVERGNE n°101 français (1 victoire) : Il avait déjà le talent. Il a maintenant la puissance. Et Paul aura sévèrement boxé Tomi LAKATOS, débordé, et groggy dans les cordes. Du punch et de l’uppercut pour Paulot BALBOA. Oui, ROCKY LAVERGNE III, le retour. Et très belle victoire 3/2.

HE CHENG Zhiwen n°44 (0 victoire) : « Quand la Légende est plus belle que la réalité, imprime la Légende » (L’homme qui tua Liberty Valance, John FORD, 1962). Un monstre. De 60 ans. Il aura tout connu : les sets de 21 points, les balles de 38, la colle rapide, les balles plastiques. Oui, quand on y repense, Monsieur ZHE WEN a mis du talc sur les fesses, puis langé Jan Owe WALDNER… Et encore une énorme prestation ce soir. Il ne cédera que 13/11 à la belle contre un Horacio CIFUENTES de gala. Mais quel match encore... Monsieur Zhiwen joue encore mieux que l’an dernier. Et il continue à progresser. A l’âge auquel les gens normaux prennent une carte vermeil, regardent les chiffres et les lettres, et partent à la pêche. Respect… Immense.

Les Amiénois

Grégoire JEAN (n°77) (0 victoire) : Pas trop dans son assiette ce jour. Avec de petites douleurs au bide depuis le matin. Et le docteur ZHENG Junge n’aura pas arrangé les affaires avec sa consultation. Séance d’acupuncture sur Grégoire. Et ça aura piqué ! Les yeux, puis la tête, avant les fesses. Et défaite 3/2.

Tamas LAKATOS (n°46) (1 victoire) : Sur l’autoroute de la lose, s’était directement mis sur la file du télépéage dans son premier match contre Paul LAVERGNE. Et défaite 3/2. Avant, dans sa deuxième rencontre, de rouler pleins phares sur la file de gauche. Juste pour empêcher ZHENG Junge de le doubler. Et victoire 3/2. Comme un chauffard. Mais on prend !

Horacio CIFUENTES (n°59) (1 victoire) : L’équipe était mené 2/0 quand on lui a demandé de descendre à la mine. Avec l’ingénieur HE Zhiwen. Et bien monsieur CIFUENTES est parti au charbon. A l’ancienne, en poussant les wagonnets. Un Horacio passé pas loin du coup de grisou à 10/10 à la belle. Mais trois coups de pioche plus loin, il s’imposera 13/11, le visage noirci mais irradiant de bonheur. Une victoire silicosique qui aura fait beaucoup de bien. Le match de la soirée.

Jesus CANTERO (n°61) (défaite en double) : On va demander à madame CANTERO qu’elle arrête ses légumes verts et la mise au régime de Jesus. Qu’on lui redonne à manger de la chair fraîche et des fœtus !!! Anémié, Jesus n’aura rien pu faire avec Grégoire, contre les polyglobuliques Paul LAVERGNE et HE Zhiwen. Et défaite 3/2.

Arnaud SELLIER (coach) : Dans sa liste logistique a déjà rajouté une paire de chaussettes propres supplémentaires. Et s’est déjà inscrit dans un CAP d’Orfèvrerie pour réparer les bracelets porte-bonheur qui se brisent juste avant les matchs. Va également probablement débuter un BTS d’expert en soutien psychologique et médecine de catastrophe. Mais doit se mettre au Hongrois avant. Oui, encore beaucoup de pain sur la planche pour coach Arnaud!

 

Mais oui HORI!

Mais oui HORI!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche