Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 22:44

Dimanche 9 janvier, 9ème journée du championnat de proB (et fin de la première phase), avec la réception de METZ.

Et pour le passage dans cette nouvelle année 2022, pour ce saut à l’élastique sans élastique,  entre la furia Omicron,  les protocoles sanitaires qui changent toutes les 15 minutes, le drapeau européen de l’amitié décroché sous l’arc de triomphe, et le président Macron atteint d’un syndrome de Gilles de la TOURETTE, cette année 2022 s’annonce vraiment grandiose.

Surtout qu’elle aura débuté par un TRÈS GROS MATCH DE PING !

Malheureusement défaite des Amiénois 3/2. Passés près d’une grosse dérouillée 3/0 contre les messins. Puis à deux doigts du hold-up pour l’emporter 3/2.

Mais bon, au final déconvenue samarienne 3/2.

Ça perd, ça gagne, puis ça perd. Ça c’est le tennis de table.

Mais l’équipe occupe encore quand même la deuxième place du championnat. Pas si mal.

Avec un retour devant les tables prévu le dimanche 23 janvier à 15h salle Labaume pour un autre gros match (c’est ça qui est bien en proB, il n’y a que des gros matchs !), et réception de ROANNE !

Vamos AMIENS !

 

Les Messins

Florian BOURASSAUD (n°97) (1 victoire) : En peu en retard sur l’épiphanie, aura quand même envoyé de la galette et de la frangipane sur Jesus CANTERO, pour s’imposer 3/2. Avant, dans son deuxième match, de s’étrangler avec la fêve et de sombrer, asphyxié, 3/0 contre Tomi LAKATOS.

Esteban DORR (n°54) (1 victoire + double) : Covid négatif, mais un jeu aujourd’hui très très positif. Et belle victoire 3/2 contre Tomi LAKATOS en sauvant une balle de match. Puis nouveau triomphe en double associé à Diogo, pour s’imposer 3/2 contre Jesus et Grégoire. Quand il cherche les victoires, il les trouve, le chercheur DORR.

Diogo CHEN (n°62) (double) : Les bonnes résolutions pour 2022 : faire du sport, et gagner ses matchs en 3 sets. Mais bon, comme tout le monde, il s’y mettra lundi. Et défaite 3/2 ce dimanche contre un très bon Grégoire JEAN.

Dorian NICOLLE (coach) : En difficulté d’entrée sur la connaissance des règlements pour l’inscription ou non sur la feuille de match du remplaçant Damien LLORCA. Arnaud SELLIER se sera bien proposé pour lui remplir lui-même sa feuille. Mais refus courtois. L’expérience.

Les Amiénois

Jesus CANTERO (n°55) (0 victoire) : Aura vécu ce soir le deuxième effet, kiss mais pas cool, du Covid 19 après son infection il y a 3 semaines : plus de souffle, plus de jambes... Et défaite par la plus courte des marges, et au bout des alvéoles pulmonaires, 11/9 à la belle contre Florian BOURRASSAUD. Avant le double, Didier HUON était prêt à lui faire une double greffe de poumons dans la seconde salle (c’est comme ça quand on est bricoleur, avec des mains d’or). Mais Benoît VAQUIER n’était pas là, on n’aura pas trouvé de donneur volontaire. Et malheureusement nouvelle défaite dans ce funeste double avec Grégoire JEAN, 3/2 contre Esteban DORR/Diogo CHEN.

Tomi LAKATOS (n°52) (1 victoire) : Impérial dans son début de match contre Esteban DORR, avec une zone de confort de la surface d’un stade de foot. Avant qu’elle ne se réduise à la taille d’un timbre poste à la fin du 4ème et tout le 5ème set. Et défaite, malheureuse, 3/2 après avoir eu balle de match au quatrième. Mais un Tomi régénéré dans son deuxième match contre Florian BOURRASSAUD, qui  re-rentrera dans sa bulle, et s’imposera avec autorité 3/0.

Grégoire JEAN (n°74) (1 victoire) : Comme Albert CAMUS, au milieu de l’hiver, il aura découvert en lui un invincible été. Et mené deux sets à 0 par Diogo CHEN, et à 9/9 dans les 3ème et 4ème sets, il trouvera brillamment les solutions pour s’en sortir. Et au final, s’imposer, solaire, 3/2. Mais punaise, est ce quelqu’un a pensé un jour à lui filer les dossiers pour la résolution du conflit israélo-palestinien, la faim dans le monde, et l’anéantissement du COVID-19 ???

Horacio CIFUENTES (vacaciones): Toujours dans la pampa de Buenos Aires, avec les gauchos, en train d’essayer d’attraper au lasso des taureaux et/ou de jeunes Argentines. Mais Jesus CANTERO l’a appelé ce soir pour qu’il ramène rapidement ses fesses  pour le prochain match contre ROANNE !

Arnaud SELLIER (coach) : Pour Noël aura heureusement reçu en cadeau trois nouvelles paires d’ongles pour chaque main. Oui, le banc à Amiens, c’est un peu stressant.

 

Quand tu signes tes dernières volontés avant le match contre METZ

Quand tu signes tes dernières volontés avant le match contre METZ

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche