Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 11:14

I have a dream

Samedi 19 novembre. L’ASTT III rencontrait Saint Quentin II. Caressant secrètement l’espoir d’une cinquième victoire d’affilée en R1. Du jamais vu depuis 1957.

Conscient du caractère solennel du moment, et à une heure du match, Dudu HARLE, l’ASTT’s Prime minister, convoquait les joueurs dans le vestiaire. Aux portes de l’Histoire, et sur un ton Gaullien. Pour leur lire la lettre de Guy MÔQUET. Pensant galvaniser la troupe, réveiller l’esprit de sacrifice et de résistance, et le sentiment patriotique. Mais Pierre LE GALLOUDEC précisa qu’en tant que Breton, il n’entendait rien aux stations du Métro parisien. Et Philippe L’HOTE, qu’en tant que Syndicaliste il ne s’intéressait pas aux agences immobilières capitalistes. Ça partait mal…

Antoine HUON a alors retrouvé, dans une armoire, un vieux pot de colle Trichlo-nitro-strychnine-white spirit datant de 1992. Et appartenant au jeune chimiste Sébastien PIPETTE. Insouciant, il l’a ouvert. L’atmosphère est devenue irrespirable. Un mix entre l’haleine du père FOURAS, l’odeur régnant au fond du sac de Benoit VAQUIER, et celle des baskets d’Etienne BROCHOT. Nos muscles se sont brutalement relâchés ; ainsi que nos sphincters. Et nos paupières sont devenues lourdes, très lourdes. ..Pour résumer, on est tombé dans les pommes… Dans une lumière blanche éblouissante, et dans un brouillard naissant, Martin Luther PING nous est alors apparu. Toujours aussi classe. Dans son costume noir il a expliqué, qu’en rêve, il nous avait vus gagner le championnat de R1 : http://www.youtube.com/watch?v=Fus4nBIjV2I&feature=related.  Un songe vachement impressionnant. En plus en américain... Mais qu’on ferait mieux de se grouiller, car ça faisait deux heures que les saint-quentinois nous attendaient dans la salle d’à côté : après avoir effectué 1 heure de sprint, 30 minutes de colin-maillard, et avoir joué à 1-2-3-soleil durant une demi-heure, ils auraient bien aimé débuter la rencontre.

Un match qui commençait donc sous les meilleurs auspices pour le TTSQ : menant 2/0 après les victoires de Baptiste SILVESTRE sur Pierre LE GALLOUDEC et d’Arnaud LAMBERT sur Antoine HUON. Puis 5/4 et 9/6 après la victoire de Jonathan WAZE sur Philippe L’HOTE. Puis vint le trou noir saint-quentinois. Un manque de fighting spirit durant 59 minutes : la durée d’un épisode de l’inspecteur DERRICK. Après le départ de notre chat noir, Philippe L’HOTE, Amiens égalise à 9/9 et s’impose 11/9, après les victoires d’Antoine HUON sur Valentin CARME et de Pierre LE GALLOUDEC sur Pascal PERRIN. L’ASTT n’aura mené qu’une fois dans la rencontre. Mais au bon moment. C’est injuste. Mais la vie est injuste.

Sinon the Referee, Daniel GACQUER, a relancé le challenge de la biscotte HEUDEBERT en cartonnant Pierre LE GALLOUDEC et Cédric HERMANT. Ils rejoignent au palmarès Philippe L’HOTE, simple auteur ce samedi d’une petite reprise de volée, en ami, dans la CORNILLEAU 740. Mais niveau Division d’Honneur. En plus quand Daniel avait le dos tourné. Le métier.

Nous enchaînons donc une 5ème victoire d’affilée. Le rêve de Martin Luther, ce grand homme, pourrait-il donc se réaliser ?  J’en doute quand même. Car pour finir premier il va quand même falloir dérouiller les Orques brituliens et les Uruk-hai compiégnois. On a quand même vachement intérêt à retrouver le numéro de portable de GANDALF le Magicien.

Les onnycroitencore

Pierre LE GALLOUDEC (1 victoire + double en A): De retour d’Eurodisney, pensant toujours attraper MINNIE, a joué comme un MICKEY sur Baptiste SILVESTRE (défaite 3/1) et Franck DELCAMBRE (défaite 3/0). Mais par contre, sur Pascal PERRIN, pour la gagne, c’était Space mountain (victoire 3/1).

Denis CHATELAIN  (2 victoires + double en A): A craqué sur Franck DELCAMBRE (défaite 3/2). Comme un symbole de ligament croisé antérieur lors d’un match de Badminton. Bon match Monsieur Delcambre. Et bon rétablissement Monsieur Cany.

Cédric HERMANT (3 victoires en A) : Sous le plus grand chapiteau du Monde. Est entré dans la cage aux lions saint-quentinois, le regard fier. Mais en short. N’a même pas eu besoin d’utiliser son fouet. A regardé les 3 fauves adverses, droit dans les yeux. Et les a domptés : a fait sauter Franck DELCAMBRE dans le cercle de feu (victoire 3/2). Puis a fait se rouler Baptiste SILVESTRE dans la sciure (victoire 3/1). Pour parachever le spectacle, aurait volontiers mis sa tête dans la gueule ouverte du, plus très jeune/pas encore vieux, lion PERRIN. Mais Pascal avait une bouche trop petite. Monsieur L’HOTE aurait alors suggéré d’y introduire un autre appendice. Mais madame PERRIN était là. En plus avec les enfants. Et de toute façon Brigitte BARDOT aurait encore râlé… Cédric s’est donc contenté de lui faire faire le beau, debout, sur les pattes de derrière (victoire 3/1).

Christian HENON (1 victoire en B + double): L’homme-volant, le Voltigeur, est lourdement tombé du trapèze, pour la première fois, sur Jonathan WAZE (défaite 3/0). Puis a souillé son collant moulant, blanc et or, sur Valentin CARME, après un match pas très joli-joli, avec peu de Fair et encore moins de Play (défaite 3/2). A tout de même eu le cran de se bander les yeux et d’enfiler sa cagoule noire pour effectuer, avec succès, le saut de la mort sur Arnaud LAMBERT (victoire 3/1).

Philippe L’HOTE (1 victoire en B + double) : Après les acrobates, place au numéro des Lhotaries. FiFi en a le positionnement et le déplacement derrière la table. Il utilise d’ailleurs souvent autant ses bras qu’elles pour jeter la balle au service. Et, comme ces jeunes phoques, il est capable de garder une balle Nittaku en équilibre sur le nez durant 3 minutes. Un peu pénible de devoir garder un seau de glace, empli de poissons frais, sur le banc, durant toute la rencontre. Mais toujours aussi marrant de lui jeter une sardine dès qu’il marque un point. Il faut l’avouer, ce n’est quand même que rarement arrivé cet après-midi (une seule victoire nette, 3/0, sur Valentin CARME, pour 2 défaites aussi sèches 3/0 sur Arnaud LAMBERT et Jonathan WAZE). N’a pu rester au goûter d’après match car il devait enchaîner à 19H30  une autre prestation au cirque BOUGLIONE.

Antoine HUON (1 victoire en B) : Deux premières rencontres difficiles contre Arnaud LAMBERT (défaite 3/1) puis Jonathan WAZE (défaite 3/0). Mais marque le dixième point sur Valentin CARME (victoire 3/2) à l’issue d’un match de toute beauté. Bravo à vous, messieurs les Cadets : ça, c’était du tennis de table !… A depuis gardé le pot de colle de S. PERPETTE. Et l’ouvre tous les soirs avant de se coucher. Hier c’est Charlize THERON et Bar REFEALI qui l’ont embrassé sur la joue. L’ont bordé, et lui HUON souhaité une bonne nuit. Sympa.

Julien ALLART (Iron-man) : A enchaîné : applaudissements-encouragements / passage de bouteilles d’eau / coaching gagnant. Un bien beau triathlon en ce samedi après-midi. Muchos gratias Julio.

Paul VANDEWOESTYNE et Alexandre GOUPIL (Paul et Virginie) :   Un arbitrage de haut niveau, sympa, et très apprécié. Ça change de l’ignoble monsieur JOUBERT, la pipe qui a arbitré France/All blacks le mois dernier.

Les onnycroitplus

Franck DELCAMBRE (2 victoires en A) : Depuis qu’il est Joueur numéroté se rend dans les salles de ping en limousine rose. Arrive à la table les cheveux gominés, bien rasé de près. Et parfumé au santal. Il joue dans un smoking en alpaga blanc. Avec des mocassins Finsbury, en cuir d’alligator du Brésil. Il boit du thé à 17 heures. Et fait écrire des mots d’excuses par son secrétaire particulier lorsqu’il vole une balle. Mais en fait, en début de match, en capitaine avisé et bon maître, Arnaud LAMBERT lui ôte son collier. Franck se met alors à se dépoiler et à se dépouiller. Et entre deux « Okay ! » il glisse un : « Il est nul, mais il est toujours là !! »… Ouf, j’ai eu peur… Il n’a pas changé. Et c’est rassurant : Francky-Danny the Dog is still here : http://www.youtube.com/watch?v=S9z5aWAQQ34.

Baptiste SILVESTRE (1 victoire en A): A imité il y a 15 jours Laurent CANY avec ses béquilles. Mais s’est depuis régénéré la cheville dans des bains de plasma et de whisky (victoire 3/1 sur Pierre LE GALLOUDEC). Depuis la semaine dernière refabrique du tendon et reconstitue son stock protéinique en dévorant des placentas et des fœtus humains. Frais et encore vivants bien sur. La cuisson dénature toujours les acides aminés. Mais ça n’a malheureusement pas suffit sur Cédric HERMANT et Denis CHATELAIN (défaites 3/1 et 3/0).

Pascal PERRIN (0 victoire en A): A failli cesser d’écouter du Mylène FARMER. Un bon niveau de jeu, mais à 9/9 a toujours du mal à conclure. Un peu le Jean-Claude DUSSE saint-quentinois. C’est vrai que dans PERRIN il y a « R1 » ; mais malheureusement il y a aussi « Perd ». Commence pourtant à bénéficier des entraînements amiénois de DUDU. Ça devrait payer. En 2024.

Jonathan WAZE (3 victoires en B) : Balise en B. Lumineux comme un feu tricolore : Jaune attend* (la bonne balle sur Christian HENON, victoire 3/0). Rouge s’arrête (quand Antoine HUON s’est effondré, victoire sanglante 3/0). Vert passe (sur un Philippe L’HOTE dépité, victoire sans appel 3/0).

* : jeu de mot jauni

Arnaud LAMBERT (2 victoires en B) : A bien tricoté salle Labaume. Une maille à Lambert sur Antoine HUON (victoire 3/0). Et une maille à l’endroit sur Philippe L’HOTE (victoire 3/0). A quand même un peu perdu le fil, avec les nerfs en pelote, sur Christian HENON (défaite 3/1).

Valentin CARME (1 victoire en B): cArme Fatale, depuis le début de la phase. Christian HENON, le Roger MURTAUGH de l’ASTT, s’est brutalement « senti trop vieux pour ces conneries » (victoire 3/2). Par contre s’est fait châtier par le brutal Martin RIGGS-LHOTE (défaite 3/0). Et a cédé dans le 5ème set sur le roublard Léo GETZ-HUON (défaite 3/2).

Le détail

En A

Denis CHATELAIN (2070 points) bat Baptiste SILVESTRE (2113 points) (8,5,9) et Pascal PERRIN (1724 points) (9,9,9) et perd Franck DELCAMBRE (2073 points) (-10,11,-4,5,-6).

Cédric HERMANT (1998 points) bat Baptiste SILVESTRE (2113 points) (13,4,-10,10), Pascal PERRIN (1724 points) (-9,5,7,2) et Franck DELCAMBRE (2073 points) (7,-9,10,-10,6)

Pierre LE GALLOUDEC (1814 point) bat Pascal PERRIN (1724 points) (-13,6,8,8,) et perd Franck DELCAMBRE (2073 points) (-12,-5,-,6) et Baptiste SILVESTRE (2113 points) (-9,-6,4,-11).

Pierre et Denis battent Franck et Baptiste (6,6,8).

En B

Christian HENON (1876 points) bat Arnaud LAMBERT (1778 points) (-8,9,9,1) et perd  Valentin CARME (1388 points) (-11,11,8,-16,-5) et Jonathan WAZE (1968 points) (-6,-5,-9).

Philippe L’HOTE (1808 points) bat Valentin CARME (1388 points) (8,3,5) et perd Arnaud LAMBERT (1778 points) (-9,-10,-8) et Jonathan WAZE (1968 points) (-7,-2,-13).

Antoine HUON (1225 points) bat Valentin CARME (1388 points) (-10,6,-11,5,6) et perd Arnaud LAMBERT (1778 points) (9,-5,-5,-7) et Jonathan WAZE (1968 points) (-6,-6,-2).

Philippe et Christian battent Arnaud et Valentin (4,5,9).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche