Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 08:39

- Clermont 11 / Abbeville 9 : Un joli baroud d’honneur des clermontois contre une équipe abbevilloise certes amoindrie par l’absence de Sébastien CAILLET. Mais quand même. Résumé d’Aymeric sur le forum du ping picard : http://ping-picard.superforum.fr/t3218p150-1ere-ph-2011-2012-r1-messieurs

Descente de Clermont en R2, mais avec une belle équipe. Qui ne devrait pas tarder à ré-intégrer la R1.

Maintien pour Abbeville. Une phase difficile, mais après quelques bains de punch, les abbevillois se revigoreront pour repartir en saison II.

- Breteuil II 5 / Saint Quentin 15 : Fin du calvaire pour les brituliens. Résumé d’Arnaud sur le forum du ping-picard : http://ping-picard.superforum.fr/t3218p150-1ere-ph-2011-2012-r1-messieurs

Après l’atterrissage en R2 les brituliens pourront souffler, et enfin lécher, et sécher leurs plaies.

Maintien pour Saint-Quentin. Ils pensent cryogéniser Baptiste SILVESTRE, pour ne le décongeler que la veille du 1er match, l’an prochain. L’autre solution serait de lui brûler sa licence de foot.

- Villers Saint Paul 8 / Breteuil I 12 : Les brituliens ont fait le boulot. Ça joue certes un peu petit, mais ça verrouille, ça casse les pattes, et à la fin ça gagne. Comme une équipe italienne du siècle dernier, en Ligue des Champions. Résumé de Bruno sur le forum du ping picard : http://ping-picard.superforum.fr/t3218p150-1ere-ph-2011-2012-r1-messieurs

Maintien pour Villers Saint Paul. Et il faudra sacrément compter sur eux en 2ème phase.

- Amiens 8 / Compiègne 12 : Dommage, presque. Pour passer, il aurait fallu une réussite maximale. Ou plus de fight, d’après DUDU. Ou alors invoquer les esprits : en sacrifiant 100 taureaux, 10 lions, 5 ours, et 3 jeunes filles vierges. Les taureaux, les lions et les ours, on les avait. On n’a jamais pu trouver les jeunes filles sur Amiens.

Sinon une équipe de Compiègne qui m’a vraiment fait forte impression. Sans leur premier match nul contre Villers-Saint-Paul, avec une équipe incomplète, ils avaient toutes leurs chances. Encore difficile d’expliquer la raclée prise contre Breteuil, 15/5.

Mais je pense qu’ils entretiennent depuis quelques phases une relation sado-masochiste avec Breteuil. Ils craquent toujours pour les tenues plastique-moulant-latex des BROCHOT, les menottes du DAMAY et les pinces à têtons du CRNIC. Les compiégnois adorent se faire fesser cul nul par les brituliens. Puis ils jouent comme des écorchés vifs contres les autres prétendants à la montée, pour satisfaire leurs maîtres du Bret-Wav. Assez typique de la relation dominants/dominés. Sigmund FREUD likes this.

Il est également vrai que depuis que Jean-Michel AULAS a racheté l’équipe britulienne, certaines rencontres tournent bizarrement. Sans parler de « l’accident » dont fut victime Baptiste SILVESTRE, seul, dans une ruelle étroite de Wavignies, mal éclairée, après la victoire explosive de Saint-Quentin contre le Bret-Wav… La théorie du complot. D’ailleurs ça n’a jamais été abordé par la presse, mais Dominique STRAUSS-KAHN est toujours licencié à Breteuil.

- Donc montée en N3 pour les BRITULIENS. Faciles. Ils auront, durant toute la phase, maîtrisé leur sujet. Comme Franck RIBERY l’imparfait du subjonctif. J’avais toujours cru que c’était la Noye qui coulait à Breteuil. En fait non. C’est la rivière Chattoune qui les aura arrosés toute la phase.

Mais bravo Messieurs. Ça aura été un honneur de vous combattre.

Et puis cette semaine on devrait bien pouvoir choper Etienne BROCHOT pour lui faire un petit zizi au cirage. A 15 amiénois contre 1 britulien ce devrait être possible. J’espère juste qu’on en aura assez avec 4 boîtes de cirage.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche