Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 08:31

Renfort Saganne

 

Samedi 8 octobre 2011. L’ASTT 3 rencontrait Villers Saint Paul. Un match déjà décisif pour le maintien (d’après ph3nlx, hacker-pongeur). Et c’est vrai, un match qui foutait les jetons. Avec des Villers-saint-Paulytechniciens au taquet, j’en ai pour preuve leur brillant match nul arraché contre Compiègne (Le nom et le prénom d’un grand joueur sont cachés dans cette phrase. Les trouveras-tu ? Non, ce n’est pas Benitos Vaqueros).

Alors c’est vrai, nous l’avons plus joué comme Breteuil que comme Beckham. On a renforcé l’équipe… Comme des Batardessamères, une espèce de hyènes emasculées vivant à la lisière du 9.3 et du Val de Marne. Profitant d’un calendrier favorable et d’une équipe d’Argentan désargentée en N3, l’ASTT III avait recruté deux joueurs de renommée nationale : Christophe HARLE, concentré, et Vincent RASSELET, en poudre. Par contre difficile de trouver 2 joueurs de R1 prêts à s’enquiller 6 heures de route pour aller à Argentan: l’un avait piscine, les autres : théâtre, dentiste et certains diner chez belle-maman. Plus un inventaire à la Florian GAY qu’à la Prévert. Deux volontaires ont été finalement envoyés au sacrifice en N3, sur les bords de l’Orne : Denis CHATELAIN, pour soigner son arthrose, et Pierre LE GALLOUDEC, pour se rapprocher de sa Bretagne natale. Où d’ailleurs c’est encore l’été : même la pluie est chaude.

Alors on ne va pas se mentir madame Chabot… : je n’ai rien vu de la rencontre de R1. J’ai juste lu la feuille des parties. Et j’ai fermé les yeux. Les plus grands matchs sont ceux que l’on fait en rêvant.

Une lutte intense jusque 5/5. Puis accélération, et victoire d’Amiens 14/6.

Plus que le prochain match à négocier, contre Breteuil 2, et nous serons maintenus. Petitement et sans gloire. Mais à part EricL, qui s’en rappellera dans 20 ans ?

Les soutenus

Christophe HARLE (3 victoires + double en A) : Dudu est grand. Dudu est beau. Dudu pourrait résoudre le problème de la crise Grecque. Dudu pourrait aussi arrêter les guerres et faire régner la paix dans le Monde. Mais pas aujourd’hui. Ce samedi, c’était 3 plus le double au programme. L’important, c’était les 3 points. Le monde attendra.

Cédric HERMANT (2 victoires en A) : Une reprise de Jeux interdits cet après-midi. A commencé par Défense d’entrer, puis Défense de courir dans les couloirs, pour finir par Défense de nourrir les animaux en captivité. Tout de même brûlé vif par DELATOUR infernale, comme Steve Mac Queen en 1974 (17-15 au 5ème set).

Vincent RASSELET (2 victoires en A + double) : Le cinquième élément. Après l’air, l’eau, la terre et le feu : le FIGHT. De gros combats contre Thibault BOUCHOIR (défaite 3/2) et Sébastien DELATOUR (victoire 3/2).

Christian HENON (3 victoires en B) : Victime d’une chiraquite subaiguë depuis 15 jours. Ou anosognosie : trouble neuropsychologique désignant la méconnaissance par l’individu de sa maladie, de son état, même grave : la perte de ses capacités mentales et top-spinelles. Mais a oublié d’oublier ce jour : 3 victoires en B. Une petite victoire contre la maladie d’Alzheimer. De grandes victoires contre Villers Saint Paul.

Philippe L’HOTE (2 victoires en B) : Est monté au Villet mais s’est pris quelques passings par Clément (défaite 3/2). Toujours leader du challenge « Linda de Souza » avec, dans sa valise, le petit carton jaune durement gagné lors du dernier match.

Antoine HUON (1 victoire en B) : Grands débuts dans la compétitihuon Et première satisfactihuon : victoire contre Tony DUBEAUX et perf à 15. Congratulatihuon.

Les expatriés

Denis CHATELAIN (2 victoires + double en A de N3) : De retour d’un voyage d’une semaine au Lumbago, petit pays d’Afrique vertébrale. A tout de même forcé comme un cadet contre les terribles 16 argentanais. Séjournera probablement la semaine prochaine à Sciatalgie, sur les bords de la rivière Infiltration.

Pierre LE GALLOUDEC (1 victoire en B de N3) : Merci pour ton sens du sacrifice monsieur Le  GALLOUDEC. Tu nous a montré que tu n’avais pas un Pierre à la place du cœur. Chouchen pour tous !

Les souteneurs

Thibault BOUCHOIR (1 victoire en A) : Dans la famille BOUCHOIR, je voudrais le frère. Pioche. Mais trois sets dans ta face, Vincent.

Sébastien DELATOUR (1 victoire en A) : A resserré les boulons contre Cédric HERMANT : un DELATOUR de vis, à bloc, au 5ème set (victoire 3/2, à l’arrache).

Alexis ROSEILLER (0 victoire en A) : N’a pas envoyé que des fleurs aujourd’hui mais également de gros top frappés. Mais Christophe, Cédric, Vincent, François, Paul et les autres, sont restés intraitables et insensibles au langage floral. Les bourrins.

Julian BOUCHOIR (1 victoire en B+ double): L’autre géant vert. Mais l’ogre, celui qui mange des enfants, pas du maïs. A dévoré le petit Antoine HUON (3/0).

Clément VILLET (2 victoires en B + double): Avait oublié son VILLET de sauvetage sur Christian HENON. S’est noyé, 3 sets à 0.

Tony DUBEAUX (0 victoire en B) : Cette semaine à Oslo c’était la distribution des prix NOBEL de l’année. A raté de peu le Nobel de la Paix mais pourra concourir pour le prix UNICEF. Car a redonné cet après-midi le sourire à un enfant, le petit Antoine HUON.

Le détail

En A

Christophe HARLE (2174 points) bat Thibault BOUCHOIR (1965 points) (4,8,6), Alexis ROSEILLER (1649 points) (7,4,2) et Sébastien DELATOUR (1893 points) (6,7,7).

Cédric HERMANT (1998 points) bat Thibault BOUCHOIR (1965 points) (9,8,5) et Alexis ROSEILLER (1649 points) (6,-4,6,8), et perd Sébastien DELATOUR (1893 points) (10,8,-6,-8,-14)

Vincent RASSELET bat Alexis ROSEILLER (1649 points) (7,8,-5,8) et Sébastien DELATOUR (1893 points) (-10,6,-7,8,6) et perd Thibault BOUCHOIR (1965 points) (-5,6,11,-7,-5)

Christophe et Vincent battent Thibault et Sébastien (6,-10,-9,11,9)

En B

Christian HENON (1876 points) bat Julian BOUCHOIR (1668 points) (8,5,-10,5), Tony DUBEAUX (1571 points) (6,2,10) et Clément VILLET (1792 points) (6,9,6)

Phlippe L’HOTE (1808 points) bat Julian BOUCHOIR (1668 points) (6,5,-10,11), Tony DUBEAUX (1571 points) (8,-10,5,7) et perd Clément VILLET (1792 points) (-7,6,-11,11,-7)

Antoine HUON bat Tony DUBEAUX (1571 points) (9,1,9) et perd Julian BOUCHOIR (1668 points) (-9,-9,-5) et Clément VILLET (1792 points) (-4,-5,-7).

Christian et Philippe perdent Julian et Clément (-8,10-6,-7)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche