Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 17:07

L’équipe amiénoise évoluera donc dans la poule C de Nationale 1 pour la seconde phase du championnat 2015/2016.

L’équipe se déplacera certes, cette fois, à quatre reprises, mais pas trop loin : à Abbeville pour le derby picard (40km), à Issy Les Moulineaux (150km), Levallois (130km) et Poitiers (500km). Pour trois matchs à domicile (les samedis 16 janvier contre Tours, 27 février contre Chartres et 2 avril contre Rouen).

Le combat sera rude. Trois équipes auront encore la possibilité de renforcer avec des joueurs professionnels (Chartres, Rouen et Issy les Moulineaux).

Le calendrier de l’équipe amiénoise et les compositions prévisionnelles des équipes adverses

J1 16/01/2015 : AMIENS / TOURS 4S TT2

TOURS 4S TT2 (montant de la poule N2B)

Nicolas GAUDELAS n°143

Matthieu PIGNEER n°266

Lucas RIGAULT n°304

Antoine DOYEN n°590

David RIGAULT n°268

Ou TOURS 4S TT1 (1er de la poule N1B de première phase) si permutation des équipes tourangelles

Monday MEROTOHUN n°68

Clément DEBRUYERES n°94

Lucas MOLAN n°205

Lilian BARDET n°322

J2, 30/01/2016 : ABBEVILLE AC1 / AMIENS

ABBEVILLE AC1 (Montant de la poule N2G)

Christophe CLOSSET n°170

Jérôme BLANQUART n°181

Daniel TRASCU n°272

Erwan LEROY n°460

J3, 13/02/2016 : ISSEENNE EP2 / AMIENS

ISSY LES MOULINEAUX (2ème de la poule N1C de première phase)

David JOHNSTON n°108

Michael SAMOUILLAN n°110

Kevin RIVOAL n°136

Martin ALLEGRO n°161

Possibilité de renfort avec des joueurs professionnels de pro B : Fengtian BAI n°32, Damien ELOI n°30, Enzo ANGLES n°58, Alexandre CASSIN n°78

J4, 27/02/2016 : AMIENS / CHARTRES ASTT2

CHARTRES ASTT 2 (4ème de la poule N1B de première phase)

Benjy CAPELLO n°158

Célian BLANCHE : n°185

Yannick MARAIS n°206

Benoît GASNIER n°254

Calin TOMA n°214

Possibilité de renfort par des joueurs professionnels de proA : Ning GAO n°2, Robert GARDOS n°3, Par GERELL n°10, Joa Pedro MONTEIRO n°5, Alexandre ROBINOT n°25

J5, 12/03/2016 : POITIERS TTACC 86 / AMIENS

POITIERS TTACC 86 (6ème de la poule N1B de première phase)

Rémi BLANCHON n°151

Simon SOULARD n°197

Andréas FAUCHER n°338

Luca SAMAR n°376

Julien ARANDEL n°394

J6, 02/04/2016 : AMIENS / ROUEN SPO 2

ROUEN SPO 2 (5ème de la poule N1C de première phase)

Eric VARIN n°84

Julien NOVARRE n°239

Mohammed GUEYE n°367

Julien GROULT n°610

Christophe LECORVEC n°311

Possibilité de renfort par un joueur de proA: Ruiwi TAN n°8, Wei Dong SHI n°36, Jesus CANTERO JUNCAL n°61, Konstantinos PAPAGEORGIOU n°59

J7, 30/04/2016 : LEVALLOIS SPORT 1 / AMIENS

LEVALLOIS SPORT 1 (3ème de la poule N1A de première phase)

Cédric MIRAULT n°70

URIBE Salvador n°138

Titouan RAYMOND n°150

Akhilen YOGARAJAH n°372

Enzo LUMBROSO n°284

Dan Bilzerian et ses copines suivent attentivement les performances de l'équipe amiénoise en Nationale 1. Et toi?

Dan Bilzerian et ses copines suivent attentivement les performances de l'équipe amiénoise en Nationale 1. Et toi?

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 00:13

Arthur BILAS (n°249)

11 matchs joués, 6 victoires (55% de victoires), 2 perfs, 5 défaites, 1 contre

Le HOUDINI amiénois: Handicapé par une douleur lancinante à la hanche, aura joué en serrant les dents, et en dents de scie, Oui, celle qui sert à découper la femme tronc. Mais après son opération fin décembre devrait de nouveau être capable de se gratter l’oreille gauche avec les orteils du pied droit !

LE RECAPITULATIF DE LA PHASE

J1 : CHEF BOUTONNE 8 / AMIENS 6

Arthur BILAS (2 victoires) : Adepte désormais des cours particuliers et par correspondance. Le professeur HUCLIEZ lui aura donc fait copier 100 fois dans ses deux premiers matchs : « Je ne servirai revers que quand je mènerai 10/2 dans le dernier set » (avec deux belles victoires 3/0 contre Christian DANCIU et 3/1 contre Vincent PICARD). Après son dernier match, le maître VOSTES lui, lui aura fait recopier 100 fois : « Je ne tenterai désormais un top frappé du revers au rebond, aux avantages, que contre Benoît VAQUIER sur minitable dans le club house. Et pas contre Lucian FILIMON en N1 ».

J2 : AMIENS 8 / BOULOGNE BILLANCOURT 5

Arthur BILAS (0 victoire + Double) : Est rentré dans la cage aux fauves aujourd’hui. Mais sans fouet. Et le corps badigeonné de bacon. Avec en plus des hanches en plastique. S’est donc fait déchiqueter par Benjamin SERISIER (3/2, malgré balle de match au 4ème). Puis dévorer par Yaniss DOUIFI (3/1). Et enfin avaler tout cru par Hugo BATOCCHI (3/0). Mais un bon bain de Synthol, et sera de nouveau d’attaque dans 15 jours !

J3 : AMIENS 8 / ANGERS 4 (absent blessé)

J4 : SAINT SEBASTIEN 1 / AMIENS 8

Arthur BILAS (n°249, 2 victoires + double) : La hanche en vrac depuis un mois. Stéphane HUCLIEZ hésitait à l’amputer dans le vestiaire, au cutter. Raphaël CHATELAIN se proposait lui, de l’infiltrer. Avec de la colle Thibar, ben oui, on s’adapte quand on n’a pas de corticoïdes. Finalement Jésus VOSTES aura pris l’initiative d’apposer ses mains. Oui, ça avait déjà fort bien marché par le passé. Avec des aveugles, des lépreux. Et Benoît VAQUIER, qui cumulait pourtant les deux pathologies. Et donc, aujourd’hui, miracle ! Arthur régénéré. Et formidablement bien… Là, à la fraîche... Détendu du psoas…Avec deux belles victoires contre Loïc BRESSON (3/1) et Guillaume CASSARD (3/1, avec en bonus sa première perf sur le territoire français !). Gérard DEPARDIEU approves this.

J5 : AMIENS 8 / RAMBOUILLET 5

Arthur BILAS (n°249) (2 victoires) : Certains s’isolent et méditent dans leur cabane au fond du jardin. Arthur, lui, aura juste vaincu le signe indien. Dans son tipi, au fond du jardin. Après s’être lui-même déluxé la hanche droite, aura successivement scalpé Rafael GUIGNARD (victoire 3/0) puis Romain DUCLOS (victoire 3/1). Avant d’être gavé d’eau de feu. Et de subir la loi de la redoutable tunique bleue, Cyril ZUNIC (défaite 3/1).

J7 : AMIENS 8 / ARGENTAN 3 ( absent blessé)

Arthur BILAS (hip hip hip injury) : Devrait commander au père Noël une nouvelle hanche droite pour 2016. Passera auparavant sur le billard, dès la semaine prochaine. Pas drôle. Mais bon rétablissement Arthur! Et à très bientôt !!!

En janvier 2016 dans toutes les salles de ping!

En janvier 2016 dans toutes les salles de ping!

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 00:11

Raphaël CHATELAIN (2314 points, n°368)

14 matchs joués, 5 victoires (36% de victoires), 3 perfs, 9 défaites, 1 contre

Le docteur Housse, de raquette : Anesthésie ses adversaires avec ses flips banana. Et quand ils se réveillent, leur boîte crânienne est vide. Oui, leur bouffe le cerveau. Avec du pain dossé à l’échalotte. Et un petit chianti!

LE RECAPITULATIF DE LA PHASE

J1 : CHEF BOUTONNE 8 / AMIENS 6

Raphaël CHATELAIN (0 victoire + double) : Aura gagné autant de sets qu’il ne reste de journaux télévisés à présenter à Claire CHAZAL sur TF1. Avec trois défaites 3/0 contre Frédéric SONNET, Lucian FILIMON et Christian DANCIU. Avait déjà fini sa soirée d’intégration en médecine, mercredi soir, allongé sur le sol, en position latérale de sécurité, à 3 grammes. Aura terminé sa soirée samedi, crâmé par ses adversaires chef-boutonnais, dans la même position.

J2 : AMIENS 8 / BOULOGNE BILLANCOURT 5

Raphael CHATELAIN (2 victoires + double) : Avait mis la dose de magnésie aujourd’hui sur les mains. Avec un demi-tour twist d’entrée contre Yanniss DOUIFI (victoire 3/1). Puis un salto étoile contre Benjamin SERISIER (victoire 3/1). Pour finir par un saut périlleux carpé. Mais qui aura fini dans le filet contre Léo DE NODREST (défaite 3/0, hors délai). Mais aura tutoyé les anges aujourd’hui.

J3 : AMIENS 8 / ANGERS 4

Raphaël CHATELAIN (1 victoire + double) : Le John WAYNE amiénois :l’Homme tranquille contre Fabien BLOSSIER (victoire 3/1). Le style Alamo contre Alexis MARO : du combat, certes inégal, mais décédera les armes, et la raquette, à la main (défaite 3/1).

J4 : SAINT SEBASTIEN 1 / AMIENS 8

Raphaël CHATELAIN (1 victoire + double) : Contre Julien BOUCHAUD, à 2 sets à 1 et 10/6 pour lui, est passé en mode OSS 117. Et brutalement, Rio n’a plus répondu (défaite 3/2). Mais dans son deuxième match, aura eu le temps de demander à Thomas LEMANSEC comment était sa blanquette (victoire à l’arrache 3/1). Hubert BONISSEUR DE LA BATH approves this.

J5 : AMIENS 8 / RAMBOUILLET 5

Raphaël CHATELAIN (0 victoire) : Hésite toujours sur sa future spécialité. Peut-être pédiatre. Pourquoi pas. Car a commencé par se faire langer comme un nourrisson par Hervé DELPORTE (défaite 3/2). Puis s’est fait talquer les fesses par Cyril ZUNIC (défaite 3/2).

J7 : AMIENS 8 / ARGENTAN 3

Raphaël CHATELAIN (1 victoire + double par forfait) : Pendant que Benoît VAQUIER jouait comme un âne sur la table d’à côté, aura soufflé comme un bœuf sur Léo LIEVROT (victoire 3/2). Les rois mages argentanais étaient arrivés. Ainsi que le petit Jésus HARLE. La crèche vivante de l’Amiens Sport Tennis de Table était presque prête ce samedi. Ne manque plus qu’un JUDAS... Mais quel club picard va-t-on va bien pouvoir solliciter ?...

Encéphale prêté par Benoît VAQUIER pour la photo. Merci à lui.

Encéphale prêté par Benoît VAQUIER pour la photo. Merci à lui.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 00:08

Stéphane HUCLIEZ (2450 points, n°174)

15 matchs joués, 10 victoires (67% de victoires), 1 perf, 5 défaites, 2 contres

Le GANDALF de l’ASTT : Moins de cheveux blancs et moins de barbe que le sorcier du seigneur des anneaux, mais autant de tours de magie dans la besace. Aussi teigneux également… Toujours impressionnant de le voir se mettre en travers de l’entrée de la salle Labaume, à l’arrivée des adversaires. En plantant sa raquette dans le sol et en hurlant : « YOU SHALL NOT PASS !!! ». On a beau être habitué, ça fait quand même flipper un peu.

LE RECAPITULATIF DE LA PHASE

J1 : CHEF BOUTONNE 8 / AMIENS 6

Stéphane HUCLIEZ (1 victoire) : Pour le trajet dans la voiture, et lors de son match contre Vincent PICARD, aura pris la place du papa, à l’avant (victoire 3/1). Mais Frédéric SONNET et Lucian FILIMON, professionnels de la sécurité routière, auront préféré le rasseoir à l’arrière, lors de la rencontre. A la place du papy (défaites 3/0 et 3/2).

J2 : AMIENS 8 / BOULOGNE BILLANCOURT 5

Stéphane HUCLIEZ (2 victoires) : Des nerfs d’acier aujourd’hui. Et des testicules du même métal. Notamment dans son ultime match contre Yaniss DOUIFI. Gagné 17/15 au 4ème. Avec, dans sa tentative de saut de la mort, non pas un bandeau sur les yeux, mais son slip sur la tête. Magnifique. Avec pour clore sa prestation, dans l’euphorie de la victoire, un petit pas de danse que n’aurait pas renié Marie MYRIAM. Lors son passage à l’Eurovision. En 1977.

J3 : AMIENS 8 / ANGERS 4

Stéphane HUCLIEZ (1 victoire + double) : La destinée d’un cadre d’Air France. Aura commencé par décoller dans la stratosphère contre Alexis MARO (belle victoire 3/1). Avant de se faire arracher la chemise par Fabien BLOSSIER, cégétiste angevin (défaite 3/2, après avoir mené 2/0 et 10/10).

J4 : SAINT SEBASTIEN 1 / AMIENS 8

Stéphane HUCLIEZ (2 victoires + double) : La viande rouge, désormais, ça file le cancer. Pas grave. Stéf s’adapte. Et se contente donc maintenant juste de dévorer le foie de ses adversaires. Arrosé d’un petit chianti contre Thomas LEMANSEC (victoire 3/0). Rissolé et braisé à la fleur de sel et au porto, contre Julien BOUCHAUD (victoire 3/1). Hannibal LECTER approves this.

J5 : AMIENS 8 / RAMBOUILLET 5

Stéphane HUCLIE (2 victoires) : Coup de fatigue de Daniel CRAIG la semaine de sortie de Spectre. La chasse est donc ouverte, à la recherche du nouveau James BOND : Idris ELBA, black ? Damian LEWIS, roux ?... Et non, les gars, désolé, ce sera Stéf HUCLIEZ, ch’ti !!!

Pour les essais et le casting, d’abord en mode Quantum of Solace contre Romain DUCLOS (victoire 3/1). Puis Casino Royale contre Rafael GUIGNARD (victoire 3/1) ! Obligé désormais de cesser les bières-pression à la buvette. Est passé à la vodka-martini. Avec deux olives. L’inconvénient : finit désormais toutes ses soirées-match avec la James Bond Girl Benoît VAQUIER sur les genoux.

J6 : FORFAIT DE MONACO

J7 : AMIENS 8 / ARGENTAN 3

Stéphane HUCLIEZ (2 victoires dont une par forfait + double) : En ballotage défavorable au premier tour, aura finalement bénéficié du désistement de Wei-Guo ZHAO (victoire par wo). Puis se maintiendra facilement au deuxième tour, avec une victoire à la proportionnelle contre Cédric DEMANGEL (victoire 3/0).

Non, aucun souci, on remet deux balles!

Non, aucun souci, on remet deux balles!

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 23:59

Yannick VOSTES (2845 points, n°67)

17 matchs joués, 15 victoires (88% de victoires), 0 perf, 2 défaites, 2 contres

Le Jason STATHAM du Logis Amiénois, impérial toute la phase: Lors de l’assaut de l’appartement de Saint Denis, mi-novembre, le Groupe d’Intervention de la Police Nationale aura tiré 5000 cartouches. Alors qu’en fait juste 3 top-spins frappés de Yannick VOSTES auraient suffit... On joue désormais avec des balles plastiques. Yannick pourrait, lui, déjà toper des boules de pétanque.

LE RECAPITULATIF DE LA PHASE

J1 : CHEF BOUTONNE 8 / AMIENS 6

Yannick VOSTES (2 victoires + double) : Bonne entrée en matière de Yannick sous ses nouvelles couleurs amiénoises avec deux victoires convaincantes contre Christian DANCIU (3/0) et Vincent PICARD (3/0). Mais dans le duel wallon, aura laissé la couronne du roi des Belges, non pas à Philippe, mais à Frédéric (défaite 3/1).

J2 : AMIENS 8 / BOULOGNE BILLANCOURT 5

Yannick VOSTES (3 victoires) : « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal. Car tu es avec moi ». Psaume 23. Oui l’évangile selon saint VOSTES. Avec 3 victoires eucharistiques, et avec de la tatane et de l’eau bénite, aujourd’hui, contre Hugo BATOCCHI (3/0) Léo DE NODREST( 3/1) et Benjamin SERISIER (3/1). Amen !

J3 : AMIENS 8 / ANGERS 4

Yannick VOSTES (3 victoires + double) : Les américains auront envahi l’Irak en 2003 à la recherche d’armes de destruction massives. Que jamais ils n’ont trouvé. Normal... Elles sont Salle Labaume, au 304 de la rue Gaulthier de Rumilly, à Amiens : Yannick VOSTES, 3 victoires + double (3/1 contre Thomas SALAT et 3/0 contre Clément BEDOUET et Alexis MARO). BOUM-BOUM-BOUM-et BOUM !!!

J4 : SAINT SEBASTIEN 1 / AMIENS 8

Yannick VOSTES (2 victoires + double) : On pensait déstabiliser super-VOSTES en le faisant jouer avec des balles plastiques. En fait, pour tenter de le diminuer, il faudrait juste le faire évoluer avec des balles en kryptonite. Et encore…Deux victoires donc en super-vitesse ce jour, contre Guillaume CASSARD (3/0) et Loïc BRESSON (3/1). Clark KENT approves this.

J5 : AMIENS 8 / RAMBOUILLET 5

Yannick VOSTES (3 victoires + double) : Nouvelle trilogie pour Jason BOURNE-VOSTES : la mémoire dans la peau contre Cyril ZUNIC (victoire 3/2). Puis la vengeance dans la peau contre Hervé DELPORTE (victoire 3/2). Et pour finir par la mort dans la peau contre Rafael GUIGNARD (victoire 3/0). Matt DAMON peut désormais passer la main. L’esprit tranquille.

J7 : AMIENS 8 / ARGENTAN 3

Yannick VOSTES (n°67) (2 victoires dont une par forfait + double) : Dans son premier match contre YAN, n’aura pas réussi à avoir la permission de Minghui (défaite 3/2). Mais dans son autre rencontre, contre Léo, n’aura pas, cette fois, tenté de courir deux liévrot à la fois (victoire champêtre, 3/0).

Mais depuis il met les tee shirts cornilleau/intersport du club.

Mais depuis il met les tee shirts cornilleau/intersport du club.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 23:56

Une très belle première phase 2015/2016, qui voit ’équipe amiénoise terminer à la première place du groupe, avec 5 victoires pour une seule défaite (8/6 contre Chef Boutonne au premier match). Totalement inespéré début septembre.

Alors certes, l’ASTT aura bénéficié de circonstances très favorables :

- un forfait de Monaco lors de la sixième journée,

- la blessure de monsieur ZHAO d’Argentan lors de la septième journée,

- l’absence des galactiques MARTINEZ et LEGOUT contre l’ACBB lors de la 2ème journée, et contre Angers lors de la 3ème journée…

Mais l’équipe aura fait bloc toute la phase, et fait montre de beaucoup de solidarité et d’enthousiasme lors de toutes ses rencontres.

S’appuyant sur un Yannick VOSTES en chêne massif, un Stéphane HUCLIEZ de gala, un Raphaël CHATELAIN qui aura levé le nez des bouquins pour apporter les points quand nécessaire, et un Arthur BILAS qui aura souffert avec une hanche en argile, mais aura fait la différence en serrant les dents.

Le public de plus en plus présent à la salle, aura également joué un rôle crucial lors de certains matchs.

Merci également à Arnaud SELLIER et Antoine HUON pour leurs remplacements au pied levé !

Après cette brillante première partie de championnat, certes chattounée, l’équipe tourne désormais son regard vers la seconde phase.

Avec l’arrivée de Jesper HEDLUND le joker suédois, tous les espoirs seront permis.

Pour tenter de figurer au mieux. Et si possible arracher une place aux play-off.

Oui, avec tous les autres et Jesper, j’espère….

Le livre de chevet de Stéphane HUCLIEZ durant toute cette première phase.

Le livre de chevet de Stéphane HUCLIEZ durant toute cette première phase.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 00:23

WE ARE THE CHAMPIONS, MY FRIENDS,

Samedi 12 décembre 2015, match contre Bayard-Argentan, à domicile : 7ème et dernière journée de la première phase du championnat de Nationale 1, 2015/2016.

Un match entre deux équipes ayant déjà obtenu leur maintien en N1.

L’enjeu pour les amiénois étant juste de conserver la première place de la poule.

Un match débuté à 17h, et qui basculera à 18h pour Amiens, dès le 3ème match, suite à la blessure d’un des leaders d’Argentan, Wei-Guo ZHAO.

L’ASTT s’imposant au final 8/3, malgré un impressionnant Minghui YAN côté argetanais.

L’équipe amiénoise est donc CHAMPIONNE D'AUTOMNE DE NATIONALE 1 !!!

Certes, en partie, grâce à deux énormes coups du sort (forfait de Monaco il y a 15 jours. Et ce samedi blessure d’un des joueurs majeurs adverses). Mais bon… On prend quand même. Le train de la chattoune ne passe habituellement qu’une fois. Et il faut toujours monter à bord quand c’est possible.

Un titre en plus sans incidence. Mais ne boudons pas notre plaisir, car les amiénois ont réalisé une très belle phase collective.

L’objectif du début de championnat est donc largement atteint: choper la meilleure place possible dans la poule. Pour bénéficier d’un tirage au sort plus favorable, et éviter du poids lourd et du Heavy metal dans les groupes de seconde phase. Qui seront élaborés fin décembre.

Et puis, début janvier 2016, avec l’arrivée de Jesper HEDLUND, notre nouvelle recrue qui venait du froid, tous les espoirs seront permis. Oui, notre grand-mère s’appelle aussi Jespérance.

Enfin…

Si nous avons, un jour, la possibilité de jouer cette deuxième phase...

En effet, en fonction du résultat des élections du week-end, le ping-pong, sport omniprésent en Chine populaire, pourrait, à l’avenir, être marqué au fer rouge. Et considéré comme une discipline communiste.

Selon la nouvelle couleur politique du conseil régional, c’est d’un camp d’internement, derrière des barbelés et à l’ombre de hauts miradors, que nous pourrions terminer l’année.

Pas sûr qu’il y aura encore du wifi pour t’écrire. Et t’envoyer les résumés.

Donc, demain, pour rester un sport de liberté, d’égalité et de fraternité, prions pour que se produise le petit sursaut démocratique électoraliste espéré.

Car les joueurs n’ont aucune envie d’évoluer avec des chemisettes brunes.

C’est trop moche.

LES FREDDY MERCURY

Wei-guo ZHAO (n°155) (Abandon sur blessure) : Le Achille argetanais. Héros malheureux, trahi par son tendon, alors qu’il menait 8/4 au 5ème set contre Pâris HUCLIEZ. Séchera ensuite 2 heures 30 sur un brancard aux urgences du CHU d’Amiens en raison de l’affluence du samedi soir. Quittera finalement la cour des miracles amiénoise, et repartira pour Argentan sans avoir été examiné, ni avoir passé d’échographie… Oui, on peut dire que ça n’était vraiment pas son samedi. Donc encore désolé Wei-Guo, et bon rétablissement monsieur ZHAO !

Cédric DEMANGEL (n°499) (1 victoire): Aura frictionné le dos d’Antoine HUON à l’eau froide lors de son premier match, en mode DEMANGEL de douche (victoire 3/1). Mais contre le golden-boy Stéphane HUCLIEZ, aura balancé tous ses stock-options, le DEMANGEL des investissements (défaite 3/0).

Yan MINGHUI (n°121) (2 victoires) : A totalement respecté le blason du Bayard-Argentan, et la devise du chevalier ayant fondé le club : sans peur contre Yannick VOSTES (victoire 3/1), et sans reproches contre Raphaël CHATELAIN (victoire 3/0).

Léo LIEVROT (1954 points) (0 victoire): Star wars épisode VII, ça sort la semaine prochaine. Mais le réveil de la Force (The force awakens, en VO pour toi jeune geek), c’était d’entrée ce samedi contre Raphaël CHATELAIN, à deux balles de l’exploit (défaite 11/9 au 5ème set). S’est par contre ensuite fait découper net par le sabre- laser du maître jedi Yannick VOSTES (défaite 3/0).

LES FREDDY MERTUERIE

Stéphane HUCLIEZ (n°174) (2 victoires dont une par forfait + double) : En ballotage défavorable au premier tour, aura finalement bénéficié du désistement de Wei-Guo ZHAO (victoire par wo). Puis se maintiendra facilement au deuxième tour, avec une victoire à la proportionnelle contre Cédric DEMANGEL (victoire 3/0).

Yannick VOSTES (n°67) (2 victoires dont une par forfait + double) : Dans son premier match contre YAN, n’aura pas réussi à avoir la permission de Minghui (défaite 3/2). Mais dans son autre rencontre, contre Léo, n’aura pas, cette fois, tenté de courir deux liévrot à la fois (victoire champêtre, 3/0).

Antoine HUON (1942 points) (1 victoire par forfait + double par forfait) : Au four, au moulin, et dans les bâches contre Cédric DEMANGEL : le triatlhuon d’Antoine. Belle rencontre mais défaite au final 3/1. Avec le forfait de Wei-Guo, achèvera là sa participation à la rencontre, en tant que doublure de luxe d’Arthur BILAS. Mais encore merci Tonio.

Raphaël CHATELAIN (1 victoire + double par forfait) : Pendant que Benoît VAQUIER jouait comme un âne sur la table d’à côté, aura soufflé comme un bœuf sur Léo LIEVROT (victoire 3/2). Les rois mages argentanais étaient arrivés. Ainsi que le petit Jésus HARLE. La crèche vivante de l’Amiens Sport Tennis de Table était presque prête ce samedi. Ne manque plus qu’un JUDAS... Mais quel club picard va-t-on va bien pouvoir solliciter ?...

Arthur BILAS (hip hip hip injury) : Devrait commander au père Noël une nouvelle hanche droite pour 2016. Passera auparavant sur le billard, dès la semaine prochaine. Pas drôle. Mais bon rétablissement Arthur! Et à très bientôt !!!

Le public de la salle Labaume : Du monde ! De l’engouement ! C’était super !!! ça a sacrément chauffé niveau ambiance en début de rencontre. L’ASTT risque maintenant de se faire souffler dans les bronches par la COP 21. Car désormais le club va contribuer au réchauffement climatique mondial. Tous les samedis!

LE DETAIL

Yannick VOSTES (n°67) perd Minghui YAN (n°121) (-7,4,-10,8,-5)

Raphaël CHATELAIN (n°368) bat Léo LIEVROT (1952 points) (-8,-11,7,9,9)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Wei-Guo ZHAO (n°155) (abandon)

Antoine HUON (1942 points) perd Cédric DEMANGEL (n°499) (-3,-6,10,-10)

Yannick VOSTES (n°67) bat Léo LIEVROT (1952 points) (6,5,4)

Raphaël CHATELAIN (n°368) perd Minghui YAN (n°121) (-6,-4,-6)

Antoine HUON (1942 points) bat Wei-Guo ZHAO (n°155) (abandon)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Cédric DEMANGEL (n°499) (8,3,1)

Yannick et Stéphane battent Minghui et Léo (7,7,7)

Raphaël et Antoine battent Wei Guo et Cédric (abandon)

Yannick VOSTES (n°67) bat Wei-Guo ZHAO (n°155) (abandon)

Le selfie de fin de phase de l'équipe amiénoise. Avec le costume sang et or pour Stéphane HUCLIEZ: obligé, l'hommage au RC Lens...

Le selfie de fin de phase de l'équipe amiénoise. Avec le costume sang et or pour Stéphane HUCLIEZ: obligé, l'hommage au RC Lens...

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 10:42

MONACO, 28 degrés à l’ombre

Samedi 28 novembre 2015 : Monaco / Amiens, match pour la 6ème journée du championnat.

Et accessoirement, pour la première place de la poule.

Un match que le trésorier du club aurait préféré voir jouer à la maison.

La raison ? Et bien je vous la donne, Émile, en mille : oui, pile-poil le coût du déplacement.

Au meeting Herculis de Monaco les amiénois ont donc participé à leur very rich Diamond League. Option Sixathlon : 1. Voyage en voiture jusque Brussels airport, 2. Vol Bruxelles-Nice, 3. Parcours à cloche-pied jusque chez Europcar, 4. Location d’un véhicule pour relier Nice à Monaco, 5. Prise des clés à l’hôtel, 6. Prise d’une binouze sur le front de mer. 7….

Non, il n’y a pas eu de 7ème épreuve.

L’heptatlon aurait eu lieu si on avait joué la rencontre. Hors, de match il n’y eut pas…

Car le gymnase dans lequel devaient évoluer les deux équipes s’est retrouvé occupé, à la même heure, par le club monégasque de N1 tennis de table, et de N2 de basket. Le basket l’a emporté. Comme dans la cour de récré. Quand les gars de 2 mètres de haut et de 100kg te piquaient ton goûter.

Au final les équipes amiénoise et monégasque étaient sur place, mais ne pouvaient jouer la rencontre. Faute de salle disponible.

Donc forfait de Monaco sur ses tables, et rapport du juge-arbitre. La commission sportive devra statuer. Sur une probable défaite monégasque sur tapis vert. Pour rester dans la thématique des 4 casinos de la principauté. Et dans la couleur du visage de tous les acteurs…

Encore une histoire incroyable, une de plus, dans la grande liturgie pongiste. Traverser la France, grimper sur le Rocher, voir la Méditerranée. Et repartir… Romantique…Mais un peu long.

L’équipe amiénoise va donc prendre la tête de la poule, à une journée de la fin.

Premier dans un concours de circonstances. Qu’aurait pu surveiller Michel COLUCCI.

Une première place d’escrocs. Une spécialité pongiste picarde ce week-end.

Mais, en ce moment, vu le contexte, plutôt dérisoire.

Heureusement, dans ce monde de ténèbres et d’obscurantisme, Saint VAQUIER nous rappelle que le ping-pong doit rester notre lumière. Il nous rappelle que Charlie BROWN a dit : « Un jour, nous allons tous mourir ». Et SNOOPY: « Oui. Mais tous les autres jours nous allons vivre !».

Certains clubs embauchent des psy et des préparateurs mentaux pour leurs joueurs.

Nous, on leur fait lire Snoopy.

Et en guise de projet de vie, on leur fait écouter l’apôtre, Jean-François MAURICE : https://www.youtube.com/watch?v=qifwQDdLU8o

6ème journée de la poule N1 D: MONACO / AMIENS victoire amiénoise par forfait
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 22:51
J5: les résultats des autres équipes de la poule de N1D
J5: les résultats des autres équipes de la poule de N1D
J5: les résultats des autres équipes de la poule de N1D
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 10:00

PEACE, PING, AND LOVE

Samedi 14 novembre, 5ème journée de la première phase, match contre Rambouillet.

Dans une atmosphère un peu particulière, post-attentat, et post-apocalyptique.

Dérisoire de jouer après de telles tueries ?

Oui…

Mais non.

Parce que la vie continue. Et parce qu’il faut, surtout, que la vie continue.

Et évidemment ailleurs qu’enfermé chez toi à regarder en boucle BFM TV. La chaîne qui te terrorise plus que les terroristes.

Les amiénois et les rambolitains ont donc fermé le poste à 17 heures. Direction la salle Labaume.

Parce qu’au final, franchement, si un peu plus de monde jouait au ping-pong, il y aurait assurément un peu moins de gros connards sur terre.

Donc une belle rencontre. Avec de solides amiénois qui au final l’emportent 8/3, alignant une 4ème victoire d’affilée, et consolidant leur seconde place dans la poule.

Une équipe amiénoise qui était partie pour lutter pour le maintien. Et qui, à deux journées de la fin, va rivaliser contre Monaco dans 15 jours, pour tenter de ravir la première place de la poule.

Il va falloir sacrément s’accrocher sur le Rocher.

Le beau destin des amiénois. Ou d’une équipe de moules.

#JE SUIS PARIS#

Hervé DELPORTE (n°128) (1 victoire): Dans sa première rencontre aura pactisé avec le Diable pour s’en sortir contre Raphaël CHATELAIN, le DELPORTE des enfers (victoire 3/2). Enchainera ensuite par un autre gros match contre Yannick VOSTES. Mais en lui laissant trop d’ouvertures, avec quelques courants d’air, au niveau de la DELPORTE fenêtre (défaite 3/2).

Rafael GUIGNARD (n°171) (0 victoire) : Dans son premier match, assommé de tops. En souvenir du 11 novembre, aura demandé une pause à Arthur BILAS : le Guignard-mistice (mais défaite 3/0). Puis contre Stéphane HUCLIEZ, aura bien tenté de balancer quelques flèches, mais sans réussite pour le Guignard-balète (défaite 3/0). Pour terminer la soirée, aura finalement pris de gros pruneaux contre Yannick VOSTES le Guignard-maniaque (défaite 3/0).

Cyril ZUNIC (n°200) (2 victoires): Quand la ZUNIC est bonne (victoire 3/2 contre Raphaël CHATELAIN). Quand la ZUNIC donne (victoire 3/1 contre Arthur BILAS). Mais quand la ZUNIC sonne, sonne, sonne,…Alors là, brutalement, Yannick VOSTES interrompt le concert de Jean-Jacques GOLDMAN (défaite 3/2, 9 au 5ème set).

Romain DUCLOS (n°269) (0 victoire) : Aura serré le jeu contre Stéphane HUCLIEZ, avec la technique roi des Francs, quand DUCLOS visse. Mais ça n’aura pas suffit, avec un Stéf incollable sur le vase de Soissons (défaite 3/1). Puis, en sueur et tout mouillé, finira jeté dans la cuve d’HCl par Arthur BILAS, avec quelques frappes caustiques. C’est là que s’est dissous le jeu de l’acide DUCLOS hydrique (défaite 3/1).

#ICI C’EST PARIS ! #

Raphaël CHATELAIN (n°368) (0 victoire) : Hésite toujours sur sa future spécialité. Peut-être pédiatre. Pourquoi pas. Car a commencé par se faire langer comme un nourrisson par Hervé DELPORTE (défaite 3/2). Puis s’est fait talquer les fesses par Cyril ZUNIC (défaite 3/2).

Arthur BILAS (n°249) (2 victoires) : Certains s’isolent et méditent dans leur cabane au fond du jardin. Arthur, lui, aura juste vaincu le signe indien. Dans son tipi, au fond du jardin. Après s’être lui-même déluxé la hanche droite, aura successivement scalpé Rafael GUIGNARD (victoire 3/0) puis Romain DUCLOS (victoire 3/1). Avant d’être gavé d’eau de feu. Et de subir la loi de la redoutable tunique bleue, Cyril ZUNIC (défaite 3/1).

Yannick VOSTES (n°67) : Nouvelle trilogie pour Jason BOURNE-VOSTES : la mémoire dans la peau contre Cyril ZUNIC (victoire 3/2). Puis la vengeance dans la peau contre Hervé DELPORTE (victoire 3/2). Et pour finir par la mort dans la peau contre Rafael GUIGNARD (victoire 3/0). Matt DAMON peut désormais passer la main. L’esprit tranquille.

Stéphane HUCLIEZ (n°174) (2 victoires) : Coup de fatigue de Daniel CRAIG la semaine de sortie de Spectre. La chasse est donc ouverte, à la recherche du nouveau James BOND : Idris ELBA, black ? Damian LEWIS, roux ?... Et non, les gars, désolé, ce sera Stéf HUCLIEZ, ch’ti !!!

Pour les essais et le casting, d’abord en mode Quantum of Solace contre Romain DUCLOS (victoire 3/1). Puis Casino Royale contre Rafael GUIGNARD (victoire 3/1) ! Obligé désormais de cesser les bières-pression à la buvette. Est passé à la vodka-martini. Avec deux olives. L’inconvénient : finit désormais toutes ses soirées-match avec la James Bond Girl Benoît VAQUIER sur les genoux.

Etienne BROCHOT (professional coach from Breteuil) : Passé en voisin. A apprécié le spectacle. Mais viendra la prochaine fois avec sa licence. Pour pouvoir prendre un temps mort pour notre jeune espoir, Stéphane HUCLIEZ, benjamin 2. Notamment quand il mène 10/7 au 1er set, pour lui éviter de prendre 12/10.

Vincent PURKART (1ère série) : A pris congé le 11 novembre, avec la discrétion et la classe du gentleman d’un tournoi qu’il n’a jamais quitté. Dommage, est parti avec le show de notre enfance. Mais Saint-Pierre va enfin pouvoir travailler la frappe sur balle haute.

Le détail du match

Yannick VOSTES (n°67) bat Cyril ZUNIC (n°200) (4,-7,-10,5,9)

Raphaël CHATELAIN (n°368) perd Hervé DELPORTE (n°125) (5,-9,-4,10,-3)

Arthur BILAS (n°249) bat Rafael GUIGNARD (n°172) (11,9,4)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Romain DUCLOS (n°280) (6,-11,9,7)

Yannick VOSTES (n°67) bat Hervé DELPORTE (n°125) (-6,5,-6,8,8,)

Raphaël CHATELAIN (n°368) perd Cyril ZUNIC (n°200)(-4,8,5-4-6)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Rafael GUIGNARD (n°172) (5,-7,9,3)

Arthur BILAS (n°249) bat Romain DUCLOS (n°280) (6,9,-8,7)

Raphaël et Arthur perdent Hervé et Romain (-6,-8-8)

Stéphane et Yannick battent Cyril et Rafael (3,9,4)

Yannick VOSTES (n°67) bat Rafael GUIGNARD (n°172) (9,3,10)

Arthur BILAS (n°249) perd Cyril ZUNIC (n°200) (-12,-9,4,-9)

Faîtes le ping-pong, pas la guerre.

Faîtes le ping-pong, pas la guerre.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche