Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2018 7 25 /11 /novembre /2018 08:13
J5: AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE vs COURBEVOIE: 8/0. La feuille de match

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 11:08
ARGENTAN vs AMIENS, Nationale 1, J4, la feuille de match

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 10:39

Samedi 10 novembre 2018, déplacement à Argentan: week-end de commémo.

Car il  y a 100 ans, armistice France/Allemagne.

Et nouveau cessez le feu, ce jour, vers 20h15 heures. Avec le défilé au monument aux morts cette fois ci côté argentanais ce dimanche: après une défaite 8/3. Mais avec les honneurs et de gros combats.

Mission accomplie donc pour le capitaine VOSTES, notre héros de Verdun. Et joli coup, car pendant que Cestas et Courbevoie se neutralisaient, Amiens prenait seul la première place de la colonne. Dans la stratégie militaire française, le « Pétain coup ». Sans être tout pâle.

Retour dans la tranchée dans 15 jours pour la réception de Courbevoie. Pour enchaîner sur une nouvelle guerre de positions. Mais qui ne sera pas assurément la der des der.

Les argentanais

Léo LIEVROT n°578 (0 victoire): Pris dans les barbelés sur son premier match contre Alexis MOMMESSIN (défaite 3/1). Aura ensuite reçu un obus de 75 sur la tête contre Clément CHOBEAU (défaite 3/0)

Nikita YARUSHIN (n°168) (0 victoire + double) : C’est russe, donc forcément c’est solide. Aura en effet envoyé l’acier sur ses trois matchs. Mais pour à la fin, malheureusement, le même destin que le sous-marin KOURSK. Torpillé par Michal OBESLO et Clément CHOBEAU 3/2, alors qu’il méritait peut-être un meilleur destin. Puis envoyé par le fond par Yannick VOSTES 3/0.

Segun TORIOLA n°52 (2 victoires + double) : La légende. Sept participations aux Jeux Olympiques, avec des titres de champion d’Afrique et des jeux du Commonwealth à foison. D’entrée, le vieux sage aura donc Rafikiriser Clément CHOBEAU 3/1, et ensuite Alexis MOMMESSIN 3/0. Puis en mode Simba aura bien rugi contre Michal OBESLO. Mais si le lion est mort ce soir, ça n’aura été que 18/16 à la belle (défaite à l’arrache 3/2) !

Lucas LECONTE (1960 points) (0 victoire) : Couché sur la papier par Laurent-Alexandre DUMAS-LAUNAY pour faire le nombre. Le Edmond DANTES argentanais aura malheureusement été chopé d’entrée par Yannick VOSTES, et emprisonné dans le château d’IF (défaite 3/0). Mais n’aura pu bénéficier cette fois-ci de l’aide de l’abbé FARIA pour s’échapper contre Michal OBESLO. Et nouvelle défaite 3/0 pour LECONTE de Monté Christo.

Les amiénois

Michal OBESLO (n°65) (3 victoires) : Malmené tout l’après-midi l’artilleur OBESLO aura fini par régler la mire, en utilisant le lance-grenades contre Nikita YARUSHIN (victoire 3/2). Puis l’arquebuse contre Lucas LECONTE (victoire 3/0). Avant de faire donner la grosse Bertha contre Segun TORIOLA (victoire à l'arrache 3/2).

Yannick VOSTES (n°69) (2 victoires) : Avec son numéro 69, le chemin des Dames il l’aura fait de long en large, et en travers.  Aura donc cet après-midi  sorti de nouveau son gros fusil, et mitraillé à vue. En cette période de chasse, la fédé va vraiment finir par obliger ses adversaires à jouer avec un gilet jaune-fluo....Un nouveau massacre, avec deux victoires expéditives et punitives contre Nikita YARUSHIN et Lucas LECONTE 3/0.

Clément CHOBEAU (n°137) (2 victoires + double) : Parti d’entrée contre Segun TORIOLA la fleur au fusil, a vite déchanté (défaite 3/1). Sera ensuite sorti de la tranchée la baïonnette au canon contre Léo LIEVROT (victoire 3/0). Puis bien installé dans son taxi de la Marne pour venir à bout de Nikita YARUSHIN, après une lutte acharnée 3/2.

Alexis MOMMESSIN (n°154) (1 victoire + double) : Le vrai poilu. Sera monté au front, toujours pas rasé. Léo LIEVROT aura donc passé le premier match à compter les poils de sa barbe de sapeur (victoire 3/1). Pour finir ensuite rasé de près par le barbier TORIOLA (défaite 3/0).

Obeslo, ça signifie "fight" en tchèque

Obeslo, ça signifie "fight" en tchèque

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 20:56
AMIENS vs AVION 8/0, la feuille de match

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 20:11

Samedi 27 octobre 2018. 3ème journée de la première phase du championnat de nationale 1. Et réception d’Avion. Mais la tour de contrôle VOSTES ne les aura jamais autorisés à atterrir :   victoire supersonique 8/0.

Dans 15 jours déplacement à Argentan. En espérant rester dans le même couloir aérien. Et négocier un atterrissage en douceur. Et surtout pas en catastrophe.

Les aviateurs

Lionel VARLET (n°454) (0 victoire) : D’entrée contre le roi VOSTES, le VARLET de cœur. Mais au final défaite 3/1. Puis à fond, les cheveux au vent, la poignée de l’accélérateur bloquée contre Alexis MOMMESSIN. Mais sortie de route 3/0 du motard Lionel : le VARLET Davidson.

Allan BIBLOCQUE (n°957) (0 victoire) : Gros crash contre Alexis MOMMESSIN, 3/0, puis Yannick VOSTES, 3/0. Ses coéquipiers ont envoyé les médecins légistes ramasser les morceaux. Et attendront qu’on retrouve la boîte noire pour tenter de comprendre ce qu'il s’est vraiment passé ce samedi 27 octobre Salle Labaume.

Cléry SINTIVE (n°949) (0 victoire) : Aura voyagé sur Chobeau airlines, avec une courte correspondance sur Air Obeslo. Et là, c’est le drame. Début d’incendie. Les issues de secours étaient pourtant signalées par un panneau lumineux, à l’avant, au centre, et à l’arrière de la salle Labaume. Mais malgré le marquage au sol n’aura jamais pu les atteindre. Et donc deux défaites, carbonisé dans la carlingue, 3/0 (malgré un très beau changement de main avec point gagnant sur Michal, salué par le commandant de bord Timo BOLL).

Valentin RAINGUEZ (n°439) (0 victoire) : Dépressurisation brutale d’entrée contre Michal OBESLO. Et malgré le masque à oxygène tombé devant son visage, asphyxie 3/0. Puis amerrissage en catastrophe contre Clément CHOBEAU. Aura rapidement enfilé le gilet de sauvetage sous son siège, puis tiré les poignées rouges. Mais aura malheureusement fini par couler, 3/1.

Les amiénois

Yannick VOSTES (n°69) (2 victoires) : Comme MELENCHON, sa personne est sacrée. Intouchable pour Lionel VARLET et Allan BIBLOCQUE. Venus s’écraser 3/1 et 3/0 sur le mur du son de ses plaques Stiga. Boostées au kérosène.

Michal OBESLO (n°55) (2 victoires) : A l’affût dans le Bouchonois amiénois, aura sorti son fusil. Puis tiré Valentin RAINGUEZ et Cléry SINTIVE, les avion de chasse, comme de simples vététistes, en promenade dans les bois. La différence entre le bon et le mauvais chasseur : deux victoires 3/0.

Clément CHOBEAU (n°137) (2 victoires) : En mode steward, aura commencé par distribuer quelques rafraîchissements, et accessoirement quelques tatanes, dans l’allée centrale, contre Cléry SINTIVE (victoire 3/0). Puis aura fini comme le PNC aux portes, avec l’armement des toboggans et la vérification de la porte opposée contre Valentin RAINGUEZ (victoire 3/0).

Alexis MOMMESSIN (n°154) (2 victoires) : Aura coupé son portable et sera resté en mode avion tout l’après midi. En en envoyant à foison contre Allan BIBLOCQUE (victoire 3/0) puis Lionel VARLET (victoire 3/0).

Les chevaliers du ciel amiénois contre AVION

Les chevaliers du ciel amiénois contre AVION

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 06:39

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 06:32

Samedi 6 octobre. 2ème journée du championnat de Nationale 1 : déplacement à Metz. Partis pour faire un petit résultat dans le grand Est. Et passe de deux pour le capitaine VOSTES : nouvelle victoire 8/1 !

Pas revenu en vain de Moselle. Et donc, pinot noir pour tous !

Prochain match le 27 octobre pour la réception d’Avion. Evidemment, l’aéroport amiénois sera ouvert.

Les messins

Alejandro TORANZOS (n°110, 1 victoire): Du chêne massif dans le bras droit. Avec du bon bouleau contre Clément CHOBEAU (victoire 3/1). Mais se sera posé trop de questions dans son deuxième match « Hêtre, ou ne pas hêtre »… Ça ne pardonne jamais contre l’élagueur VOSTES : bucheronné 3/0.

Corentin MAZAUD (n°329, 0 victoire): Du bon Coco. Mais plus en mode Coco CHANEL que Coco RICO aujourd’hui. Avec deux défaites, mais de haute couture contre Yannick VOSTES (3/0) et Clément CHOBEAU (3/1).

Jasper MERCKX (n°300, 0 victoire): Le roi du BTP. Belle rencontre contre Alexis MOMMESIN (défaite 3/1) avec quelques jolis coups de truelle: MERCKXi patron ! Mais des fondations un peu fragiles contre Michal OBESLO (défaite 3/0) et ça s’est écroulé. Et re-MERCKX ciment.

Victor DEVILLE (n°282, 0 victoire): Le nouvel étudiant en médecine. Et donc forcément cobaye pour l’opération Octobre rose. Aura commencé par se faire palper les seins par Alexis MOMMESSIN (défaite 3/0). Puis examen de prostate par Michal OBESLO (défaite 3/0). Dur.

Les amiénois

Yannick VOSTES (n°69, 2 victoires) : La Ryder Cup prolongée cette semaine. Avec deux doubles birdy, en 3, contre Corentin MAZAUD puis Alejandro TORANZOS. Tiger VOSTES.

Michal OBESLO (n°55, 2 victoires) : Des problèmes gastriques toute la rencontre. Et une automédication catastrophique à base de coca-cola, la thérapie VOSTES. Aura donc envoyé de la remontée acide contre Jasper MERCX (victoire 3/0) puis Victor DEVILLE (victoire 3/0). Avant que l’hépato-gastroentérologue Clément n’intervienne et n’administre son pansement stomachal à base de Big Mac/Potatoes. Merci professeur CHOBEAU.

Clément CHOBEAU (n°137, 1 victoire) : Dans son premier match contre Alejandro TORANZOS, aura commencé par tenir bon, comme un ministre de l’écologie. Avant de lâcher, complètement Nicolashuloté, avec une défaite 3/1. Dans son deuxième match contre Corentin MAZAUD, parti pour démissionner comme un ministre de l’intérieur. En voie de gérardcollombisation pendant trois sets. Heureusement, avant de se ressaisir et l’emporter 3/1.

Alexis MOMMESSIN (n°154, 2 victoires) : Durant ses rencontres, ses adversaires messins auront été victimes d’hallucinations : tous hurlant dépités, en ayant vu passer dans l’aire de jeu un petit plantigrade félidé : la femelle du chat. Nous on n’aura vu que quelques filets et coins de table. Mais au final, deux victoires contre Victor DEVILLE 3/0 et Jasper MERCX 3/1. Mais avec son flash la  semaine dernière sur l’autoroute, et sa prune cette semaine pour carte jeune périmée, le seul et le vrai chat noir, c’est effectivement Alexis.

Nicolas BRUSENBAUCH und Freundin : Danke für ihre Unterstützung!

 

Metz de minuit pour les amiénois

Metz de minuit pour les amiénois

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 06:24
AMIENS 8 / LA GARDE 0, Nationale 1: la feuille de match
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 05:58

Samedi 29 septembre. La rentrée des classes pour la Nationale 1.

Et enfin, la cloche qui sonne pour les lycéens amiénois. Car cette année Parcoursup ne leur aura donné que très tardivement leur première affectation : l’équipe de la Garde.

Des varois venus direct de Toulon : 988 km...Bonjour le rapprochement géographique. Avec de sacrés déplacements pour cette équipe de sudistes en première phase : oui, c’est confirmé : La Garde mobile.

Les joueurs toulonnais avaient donc hâte de voir ce que cela donnerait ce samedi, pour ce premier match, contre les CRS amiénois. Et effectivement, la Garde a vu (Claude MILLER, Lino VENTURA and Michel SERRAULT like this).

Le gendarme des Logis VOSTES et ses collaborateurs auront donc sorti la matraque. Pour tabasser les La garde et autres Michard : 8/0, et seulement deux sets laissés aux adversaires. Oui, les amiénois toujours meilleurs en maths qu’en littérature française.

Et ça enchaînera dès la semaine prochaine avec un déplacement à Metz pour la seconde journée.

En espérant rester dans la même dynamique, et fluides.

Les toulonnais

Fabien GUIOT (n°266, 0 victoire): Du Guy haut avec de superbes échanges contre Clément CHOBEAU et Alexis MOMMESSIN. Mais au final, malheureusement niveau comptabilité, du Guy bas avec deux défaites 3/1 et 3/0.

Fabio RAKOTOARIMANANA (n°298, 0 victoire) : La garde meurt contre Michal OBESLO (défaite 3/0). Mais ne se rend pas contre Yannick VOSTES (arrachage d’un set mais défaite au final 3/1). C’était quand même plus Waterloo qu’Austerlitz ce jour pour le grognard Fabio.

Eric ADAM (n°313, 0 victoire) : Show-time pour Eric qui se sera bien dépoilé sur Yannick VOSTES et Michal OBESLO. Tout en fight et en défense coupée. Il aura tenu d’ADAM, mais les amiénois lui auront arraché jusqu’à sa feuille de vigne. Pour finir sur le central torse nu, et sans slip, avec deux défaites 3/0.

Ylane BATIX (1957 points) : Avalé tout cru dans son premier match par Alexis MOMMESSIN : le garde manger (défaite 3/0). Aura quand même fait claquer du talon Clément CHOBEAU sur quelques points dans son deuxième match : le garde à vous (défaite 3/0).

Les amiénois

Yannick VOSTES (n°69, 2 victoires) : Un premier match bucolique contre Fabio RAKOTOARIMANANA, avec une victoire 3/1 : le Garde champêtre. Puis aura envoyé de la saucisse, pour une victoire 3/0, contre le boucher de La Garde, Eric ADAM. Depuis ce samedi dégoûté par Yannick de la vue de la bidoche et du sang:  Eric A., nouvel adepte du véganisme

Michal OBESLO (n°55, 2 victoires) : Monsieur Propre. Aura tout nettoyé du sol au plafond 3/0. En wassinguant Eric ADAM (victoire 3z), puis en essorant Fabio RAKOTOARIMANANA (victoire 3z).

Clément CHOBEAU (n°137, 2 victoires) : Le bourreau nantais. Aura commencé en mettant la tête sur le GUIOT (pour une belle victoire 3/1). Pour ensuite décapiter Ylane BATIX (victoire 3/0).

Alexis MOMMESSIN (n°154, 2 victoires) : Pour sa première apparition sous le maillot amiénois : masterclass de Mommess : 2 victoires contre Ylane BATIX (3/0) et Fabien GUIOT (3/0). Aura largement pris son tour de Garde !

Julien INDEHERBERG (convalescent) : Une épaule gauche en bonne voie de cicatrisation. Et une belle présence au coaching et à la raclette d'après match!

Reçus 5/5 !

Reçus 5/5 !

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 09:15

L’équipe de l’Amiens Sport a reçu son groupe pour la première phase du championnat de Nationale 1 2018/2019. De septembre à décembre 2018, elle évoluera dans la poule C.

L’équipe amiénoise rencontrera ainsi les équipes de :

LA GARDE TT1 le samedi 29 septembre, à domicile

METZ TT2 le samedi 6 octobre, à l’extérieur

AVION TT1 le samedi 27 octobre, à domicile

ARGENTAN BAYARD 2 le samedi 10 novembre, à l’extérieur

COURBEVOIE SPORT TT1 le samedi 24 novembre, à domicile

FOUESNANT RP 1 le samedi 1er décembre, à l’extérieur

CESTAS SAG1 le samedi 15 décembre, à domicile.

Niveau déplacement : ça aurait pu être mieux,... mais ça aurait pu être pire !

L’équipe ira donc à Metz (360km, 3h15 de voiture), Argentan (277km, 3h de voiture) et surtout Fouesnant (635km, 6h15 de voiture). Elle aurait pu se rendre à Avion (117km) ou Courbevoie (134km). Mais elle échappe aux déplacements à Toulon (La Garde, 1100km, 9h de voiture) et Bordeaux (Cestas, 740km, 7h de voiture). Donc bon…

Mais comme d’habitude depuis 4 ans, l’équipe jouera 4 matchs à domicile en première phase. Et donc seulement 3 à domicile en seconde phase, lors de la phase décisive. Un peu relou.

Niveau niveau : la poule est solide !

Avec comme compositions prévisionnelles (avec surligné en gris les joueurs mutés) pour :

- LA GARDE TT1 : GUIOT (n°266), RAKOTOARIMANANA (n°298), ADAM (n°313), HEIM (n°352)

- METZ TT2 : TORANZOS (n°110), DORR (n°144), LLORCA (n°158), DEVILLE (n°282), MERCKX (n°300), MAZAUD (n°329)

- AVION TT1 : MANOLE (n°103), COSTEA (n°277), MONTANE (n°362), RAINGUEZ (n°439), VARLET (n°454)

- ARGENTAN BAYARD 2 : POPOV (n°92), DOUIN (n°121), ZHAO (n°155), YARUSHIN (n°168)

ZHAO (n°176), LUNO (n°214), BRARD (n°384)

- COURBEVOIE SPORT : RAYMOND (n°106), DESPRES (n°135), BOURIAH (n°200)

BOUDJADJA (n°206), GUYADER (n°262)

- FOUESNANT RP 1 : LENOIR (n°139), QUENTEL (n°156), LE MARC (n°166), PARDE (n°355)

- CESTAS SAG1 : LIU (n°98), DIEZ (n°108), KRASTEV (n°133), SAINT-LOUIS (n°151), HRISTONOV (n°214), HAMACHE (n°263), TIRSELT (n°288)

- AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE 1 : Eric JOUTI (n°13), Michal OBESLO (n°55), Yannick VOSTES (n°69), Viktor BRODD (n°79), Clément CHOBEAU (n°137), Alexis MOMMESSIN (n°154), Julien INDEHERBERG (n°159)

Avec deux équipes réserves de division pro (Metz et Argentan), qui auront la possibilité de renforcer avec des joueurs de leurs équipes professionnelles.

Tous les matchs seront âpres et discutés

Mais si la logique est respectée, l’équipe amiénoise pourrait toutefois jouer la finale du groupe lors de la dernière journée, à domicile, contre CESTAS.  Un très gros match en perspective !

Rappelons toutefois que cette première phase, sportivement, ne sert pas à grand-chose. Hormis d’éviter de finir aux places n°7 et 8 de la poule, synonymes de descente en Nationale 2 fin décembre 2018.

L’objectif étant tout de même de tenter de finir à la meilleure place possible, pour espérer avoir une nouvelle poule plus favorable en deuxième phase, de janvier à mai 2019. Là où tout se jouera pour la qualification aux play off, et pour tenter d’accéder à la division proB fin mai 2019.

Mais terminer aux premières places en première phase n’est pas non plus un gage de sécurité, ni de certitude d’une poule plus aisée en seconde phase. Puisque certaines équipes de premier plan balourdent des rencontres en première phase. Et d’autres équipes, par le biais des mutations présentent un tout autre visage en seconde partie de championnat, beaucoup plus compacte et costaud, qu’en première.

Mais les amiénois, comme habituellement joueront la phase à fond, pour finir à la meilleure place possible.  

Car l’objectif clairement affiché cette année est de participer aux play-off pour tenter d'accéder à la division pro.

 

Géographie des matchs à domicile et déplacements

Géographie des matchs à domicile et déplacements

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche