Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 07:33

Samedi 17 février : troisième journée de la seconde phase du championnat de nationale 1. Et déplacement à Saint Quentin.  Pour rencontrer une équipe picarde, distante de moins de 100 kilomètres : la définition même du derby, enfin, d’après whiskypédia .

« Et ouais, Euch derby, min tchiot fiu !!! »

Mais lors de ce match fratricide, ça parlait tchèque, anglais, russe, portugais, wallon. Et picard quand même.  Réconfortant quand même de voir que, bien qu’engloutie, phagocytée, en cours de digestion et d’effacement suite à la fusion dans les Hauts de France, la Picardie s’est ouverte sur le monde.

Oui Charles 2 Goals : « La Picardie outragée, la Picardie brisée, la Picardie martyrisée…Oui mais la Picardie libérée !!! ». Pour construire l’Europe, et l’avenir, il suffit juste, en fait de s’inspirer des clubs de ping-pong comme modèle.

Et donc, dans ce match polyglotte, Amiens s’impose finalement 8/3.

 Contre une bonne équipe saint-quentinoise, très homogène. Un match plus serré et plus âpre que le score ne le laisse supposer. Avec quatre matchs gagnés à la belle pour un seul perdu en 5 sets côté amiénois.

Rendez-vous dans 15 jours à la maison, le 10 mars, contre Boulogne Billancourt.

En espérant rester sur la même lancée.

Les saint-quentinois

Clément DROP n°135 (0 victoire) : Attire le beau jeu comme Lemmy KILMISTER le métal : le clément magnétique. Mais panne d’électrons aujourd’hui. Et déboussolé par Michal OBESLO (3/0), Yannick VOSTES (3/1) et Clément CHOBEAU (3/1).

Gaëtan SWARTENBROUCKX n°158 (1 victoire + double): Le wallon de rugby contre Julien INDEHERBERG. Avec un beau cadrage débordement pour effacer 3 balles de match. Et l’emporter sur la ligne 3/2. Puis gonflé à bloc contre Clément CHOBEAU. Avant d’éclater 3/2 : le wallon de baudruche.

Emilien BOURDON n°165 (1 victoire) : Plus frelon que bourdon cet après-midi. Aura d’entrée piqué  Clément CHOBEAU, victime d’un gros choc anaphylactique, 3/1. Avant de se prendre un coup de bombe insecticide par Julien INDEHERBERG (défaite 3/2). Puis de finir écraser par les coups de torchon de Michal OBESLO (défaite 3/2).

Vitaly EFIMOV n°257 (0 victoire + double): La même réussite qu’un descendeur français aux JO d’hiver ce jour : aura raté une porte sur Yannick VOSTES (défaite 3/0). Avant de déchausser 3/0 sur Michal OBESLO.

Les amiénois

Michal OBESLO (n°46) (2 victoires + 1 victoire après délai) : Aura passé l’après midi à repeindre le plafond de la chapelle sixtine saint-quentinoise aux couleurs du sol. Mais avec le sang et les viscères de Clément DROP (3/0), Vitaly EFIMOV (3/0) puis Emilien BOURDON (3/2). Le Michal ANGE amiénois.

Yannick VOSTES (n°71) (2 victoires + double): Après sa victoire, et son déchiquetage, 3/0 contre Vitaly EFIMOV, Yannick a quitté la peau du lion pour enfiler celle du chasseur. Et c’est peut-être lié à son flegme désormais si britannique, mais monsieur VOSTES nous arrache toujours des larmes quand il tire DROP. Avec une victoire 3/1 contre Clément (aussi tirée par les cheveux que ce jeu de mots so british).

Clément CHOBEAU (n°147) (2 victoires): Un protocole commotion d’entrée sur Emilien BOURDON (défaite 3/1). Puis une fois sorti du coma aura fait la loi en touche, malgré les 2 mètres de Gaëtan SWARTENBROUCKX  (victoire 3/2). Avant de passer un DROP à l’ultime seconde, dans le match des Cléments (victoire 3/1).

Julien INDEHERBERG (n°122) (1 victoire + double) : Après avoir bien fait mijoter Gaëtan SWARTENBROUCKX, petite désillusion après avoir mené 10/8 puis 11/10 à la belle. Le soufflé qui s’effondre. Et cruelle défaite 3/2. Mais le mitron Julien s’est ensuite formidablement ressaisi. Et est retourné aux fourneaux, en s’arrachant de nouveau l’articulation acromio-claviculaire, et le reste aussi. Pour s’imposer au courage et à l’énergie contre Emilien BOURDON (victoire 3/2). Très bel hommage à l’épaule BOCUSE.

Lionel LARUELLE (supporter-photographe) : Aura renoncé à un 0/0 au stade de la Licorne entre Amiens et Toulouse, pour un 8/3 à Saint-Quentin pour l’ASTT. Bon choix ! Et encore merci pour le soutien !

 

Le club des 5.

Le club des 5.

Partager cet article
Repost0
4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 00:07

Samedi 3 février 2018. Seconde journée de la deuxième phase du championnat de Nationale 1.

Et réception de LA TRONCHE-MEYLAN-GRENOBLE.

Avec des isérois descendus en rappel des Alpes, jusque dans la vallée samarienne. Et arrivés à Amiens après 700 km en traineau. Mais petite erreur d’aiguillage et drame de la montagne: c’est en fait l’équipe de N3 grenobloise qui se sera présentée salle Labaume.  Et pas l’équipe de N1, avec la disparition des trois leaders de la Tronche : KHEROUF, BEN YAHIA et PERAL PARENT, probablement dans une crevasse.

Cueillis à froid, mais tout de même renforcés par leur capitaine Valentin FLORE, les grenoblois n’auront donc guère eu le temps de se réchauffer : Verglacés direct par les amiénois, 8/0.

Fin du match à 18h26. Tout le monde aura donc bien profité de l’apéro et des radiateurs du club-house. Heureusement, il reste deux semaines pour éliminer.

Avec un retour sur les pistes dans 15 jours contre les saint-quentinois.

Les grenoblois

Valentin FLORE n°369 (0 victoire) : Se sera bien battu, avec un joli tour de table contre Michal sur la balle de match.  Mais avec au final deux défaites contre Michal OBESLO et Julien INDEHERBERG (3/0). Mais quand Valentin met ses tripes sur la table, c'est vraiment le FLORE intestinal.

Gabriel GENESTOUT n°947 (0 victoire) : Plus une soirée GENESRIEN que GENESTOUT aujourd’hui. Avec deux défaites 3/0 contre Clément CHOBEAU et Yannick VOSTES.

Romain BLANCHET 1947 points (0 victoire) : Le héros du jour avec ses deux sets arrachés contre Julien INDEHERBERG et Michal OBESLO. Mais finira comme tous les isérois en mode Himalaya : les pieds et les mains gelés, réfrigéré par Michal et Julien (3/1 à deux reprises).

Adel DO NASCIMENTO SOBRAL 1804 point (0 victoire) : Un patronyme qui fleure bon le cigarillo cubain et la révolution. Clément CHOBEAU El Commandante et Yannick VOSTES Soy Capitan, lui auront donc fait danser deux fois la salsa devant la table (deux défaites 3/0).

Les amiénois

Michal OBESLO n°46 (2 victoires) : Le jour où l’ASC foot recevait Saint Etienne, aura rentré quelques coups francs directs contre Valentin FLORE (victoire 3/0), puis quelques passements de jambes contre Romain BLANCHET (victoire 3/0) : un grand Michal PLATINI.

Yannick VOSTES n°71 (2 victoires) : Du gâteau pour notre capitaine-pâtissier. Sur sa feuille de match aurait souhaité aligner contre la Tronche, deux cakes. Mais Benoît VAQUIER et Louis VANDEWOESTYNE n’étaient pas disponibles. A donc dû faire le boulot lui-même : en envoyant de l’éclair contre Adel DO NASCIMENTO SOBRAL (victoire 3/0). Puis de la tarte tatin contre Gabriel GENESTOUT (victoire 3/0).

Julien INDEHERBERG n°122 (2 victoires) : Une reprise en douleur contre Romain BLANCHET avec l’épaule toujours en vrac (victoire 3/1). Puis tout de même  l’épaule position contre Valentin FLORE, avec une belle victoire 3/0. Mais parfumée au camphre.

Clément CHOBEAU n°147 (2 victoires) : S’était déjà bien chauffé la semaine dernière avec quelques bastons dans les supermarchés pour se choper ses deux pots de Nutella journaliers. Est donc arrivé incandescent devant la table, avec une glycémie à 4 grammes .Et aura envoyé de l’huile de palme tout l’après-midi, avec deux victoires 3/0 contre Gabriel GENESTOUT et Adel DO NASCIMENTO SOBRAL.

Encore un grand Michal PLATINI ce samedi.

Encore un grand Michal PLATINI ce samedi.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 11:06

Michal OBESLO (n°51) : 10 matchs joués, 10 victoires, 0 défaite, 0 contre, 0 perf. 100% de victoires.

Notre lumière, notre lampe-torche dans l’obscurité des bas-fonds du championnat. Notre guide, notre leader. Bref notre Ché. Invaincu et impérial : le roi de la guérilla en Hénain.

Yannick VOSTES (n°74): 17 matchs joués, 16  victoires, 1 défaite, 1 contre, 0 perf. 96% de victoires. Notre capitaine, oh notre capitaine. Le John KEATING du top frappé. Le boucher du cercle des poètes disparus. Avec presqu’un sans faute durant l’équarrissage. Avec au final, juste une seule petite défaite durant la phase. Pour faire croire au monde entier qu’il lui reste encore un petit pan de fragilité. Et un reste de sensibilité.

Julien INDEHERBERG (n°111) :  16 matchs joués, 11 victoires, 5 défaites, 3 contres, 0 perf. 69% de victoires.

Malgré son épaule gauche déboîtée, a continué à avancer, à marcher sur ses adversaires, en restant notre arme fatale. Le Mel GIBSON belge. Avec une articulation acromio-claviculaire en Liège. Normal quand tu viens de Wallonie.

Clément CHOBEAU (n°158) : 15 matchs joués, 10 victoires, 5 défaites, 4 contres, 3 perfs. 67% de victoires.

Le jeune bizut du groupe. Mais le Jean-Paul BELMONDO amiénois a pu montrer aux vieux singes Jean VOSTES et Gabin OBESLO, que même en hiver, il pouvait apprendre à faire la grimace. Surtout à ses adversaires. 

Arnaud SELLIER (n°498) : 8 matchs joués, 0 victoire, 8 défaites, 0 contre, 0 perf, 0% de victoire.

La Hénain c’est dur. Et en remplaçant Michal sur trois matchs, aura passé autant de  temps dans les bâches que Benoît VAQUIER dans celles de N3, ou que ce dernier sur le zinc d’Au fût et à mesure, son QG amiénois. Mais grosse présence d'Arnaud au coaching et dans les doubles. Et supporter indéfectible à l’extérieur. Le sergent ELIAS de l’ASTT. Sacrifié sur l’autel du fight, dans le Vietnam de la N1. Aura donné sur cette phase son corps à la science et à l’équipe: Magnifique.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 11:02

Une phase parfaite pour les amiénois : 7 victoires, 0 défaite.

Oui, Guy NOVES nous envie...

Certes, un peu de réussite sur certains matchs, notamment quand Argentan est venu sans son leader POPOV. Et lors du dernier match, lorsque Victorien LE GUEN mobilisé en proB n’a pu que coacher en Nationale 1 pour Issy Les Moulineaux.

Mais bon, les matchs joués sans Michal, remplacé par Arnaud SELLIER, auront été bien négociés. Grâce à nos deux poids super-lourds, Michal OBESLO à 100% de victoires, et Yannick VOSTES à 96%. Bien épaulés par les jockeys Julien INDEHERBERG, 69% de victoires, et Clément CHOBEAU 67% de victoires, fort bien intégré dans sa nouvelle équipe !

L’objectif de finir à la première place du groupe est donc atteint. C’est bieng !

Pour espérer un groupe plus favorable en seconde phase.

Quand débutera le vrai championnat…

Mais bon attendons le tirage au sort des nouvelles poules en fin de mois.

En espérant ne pas choper le Real de Madrid…

Petit coeur avec les doigts sur vous les amiénois

Petit coeur avec les doigts sur vous les amiénois

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 10:41
J7 Nationale 1, ISSY LES MOULINEAUX vs AMIENS: la feuille de match
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 04:21

Samedi 25 novembre. Sixième journée du championnat de Hénain. Et réception des joueurs de VILLENEUVE : tout droit venus du Lot et Garonne: 800 kilomètres aller, puis, forcément 800 km retour. Tout ça pour taper dans une balle plastique de 2.7 g : Respect.

Bon, on le sait, ce qui compte dans un déplacement de ping ce n’est pas la destination. Mais le voyage lui-même.   Malheureusement, cet après-midi ça se sera un peu fini dans une impasse pour les villeneuvois. Avec une victoire 8/3 des amiénois. Mais après de très bons matchs, bien accrochés.

Dans le même temps l’équipe d’Issy Les Moulineaux, avec les absences de leurs leaders LEBRETON et LEGUEN, s’inclinait contre Argentan.

A une journée de la fin, l’équipe amiénoise demeure donc la seule invaincue du groupe.

Et elle ira défendre cette première place dans deux semaines, lors de la dernière journée, à Issy.  Beau challenge.

A suivre !

Les villeneuvois

Matan SIMON n°368 (1 victoire + 1 victoire après délai) : Aura montré à Julien INDEHERHERG puis Arnaud SELLIER que la valeur matan pas le nombre des années (victoires 3/1 et 3/0). Aura par contre ensuite débuté sa rencontre contre monsieur VOSTES en lui posant la devinette : « Qu’est ce qui est jaune et qui MATAN ? ». Il a de la chance. Yannick adore l’humour. Il lui aura donc laissé dépasser les 5 points sur les trois sets (défaite 3/0).

Bastien DUPONT n°378 (1 victoire) : D’entrée aura commencé par chanter à Arnaud SELLIER, que  « J’ai dupont tabac dans ma tabatière, j’ai dupont tabac tu n’en auras pas ! ». Et victoire 3/0. Mais ensuite Yannick VOSTES et Clément CHOBEAU auront enjambé le parapet, pour passer au dessus DUPONT (défaites 3/0, et 3/2).

Joris BRYAND n°856 (0 victoire) : Promis à un bryand avenir. Mais dommage, pas dans l’avenir immédiat de ce soir, avec deux défaites contre Julien INDEHERBERG et Yannick VOSTES 3/0.

Cédric LEPAGE n°445 (1 victoire) : Pas trop dans son assiette sur son premier match contre Clément CHOBEAU. Très pâle, et à court d'inspiraton, aura rendu une LEPAGE blanche (défaite 3/0). Puis enfin revigoré, aura collé une hépatite fulminante à Arnaud SELLIER. Qui, ictérique, perdu et sans adresse, sera à son tour devenu sur LEPAGE jaune (victoire 3/1).

Rémi BETELU n°313 (progéria): Obligé de déclarer forfait au bout de trois balles à l’échauffement. Et de céder sa place au remplaçant/chauffeur/entraîneur Cédric LEPAGE en raison de gonalgies-scapulalgies-dorsalgies. En tout cas, quand il est entré dans la salle Labaume il avait 19 ans. Quand il en est sorti, 89. Un cas très intéressant de vieillissement accéléré, et les spécialistes américains de l’apoptose se penchent avec envie sur son cas. Et ont déjà hâte de le disséquer.

Les amiénois

Yannick VOSTES n°74 (3 victoires + double) :  Black Friday oblige, aura soldé de la tatane tout l’après-midi. Avec 3 victoires 3/0 contre Matan SIMON, Joris BRYAND et Bastien DUPONT. Novembre : le mois  de la démarque VOSTES.

Julien INDEHERBERG n°111 (1 victoire + double) : Gros match des ses compatriotes belges à Lille ce week-end. Et donc pour rester raccord avec la coupe des vis aura resserré les boulons contre Joris BRYAND (victoire 3/0). Et pour enchaîner par une dédicace, cette fois, à la coupe dévisse, aura lâché prise contre la montagne Matan SIMON (défaite 3/1).

Clément CHOBEAU n°158 (2 victoires + double) : En hommage aux Paradise papers, aura envoyé de l’optimisation fiscale sur Cédric LEPAGE (victoire 3/0). Pour finir par du stock-option sur Bastien DUPONT (victoire 3/2, 12/10 à la belle).

Arnaud SELLIER n°498 (0 victoire + double) : En a un peu assez de ce mois de novembre/movember, mois du dépistage et de la prévention. Car déjà obligé de jeter tous ses paquets de clopes sur Bastien DUPONT (défaite 3/0). Puis forcé de se faire palper les seins par Cédric LEPAGE (défaite 3/1). Avant de devoir subir, pour finir, pour son exploration de prostate, un petit toucher rectal contre Matan SIMON (défaite 3/0). Vivement l’arrivée du mois de décembre !

Qu'est-ce qui est jaune et qui MATAN?

Qu'est-ce qui est jaune et qui MATAN?

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 15:20
J5: les résultats des autres équipes de la poule et le classement
J5: les résultats des autres équipes de la poule et le classement
J5: les résultats des autres équipes de la poule et le classement
J5: les résultats des autres équipes de la poule et le classement
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 00:11
J5: AMIENS / ARGENTAN, 8/0,  la feuille de match
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 07:35

 Samedi 4 novembre, 4ème journée du championnat de Hénain. Déplacement à Béthune, Pas-de-Calais, pour la passe de trois plus un : le quatrain.

Michal OBESLO, notre leader tchèque, parti envoyer de la prose à l’Open de Belgique, c’est Arnaud SELLIER notre Joachim du balai amiénois qui se chargeait des tâches ménagères.

Pour au final une belle victoire 8/3.

Un peu dans la douleur, certes. Mais sans souffrance, pas d’énergie créatrice. Et comme « Nul ne se connait tant qu’il n’a pas souffert » (et oui Alfred de MUSSET, qui pourtant n’a jamais su enchaîner deux tops), les têtes et les raquettes amiénoises sont désormais tournées vers le gros match de dans 15 jours. Contre Argentan.  

Pour tenter de rester encore plus premiers que les autres.

Les boyaux rouges

Christophe DELORY Christophe n°203 (1 victoire) : De l’eau contre Yannick VOSTES (défaite aquatique 3/2). De l’or contre Julien INDEHEBERG (défaite 3/2, à l’arrache, 9 à la belle). Delory contre Clément CHOBEAU (avec une très belle victoire 3/2, à l’énergie, 9 à la belle).

Jérôme BLANQUART n°217 (1 victoire, + 1 victoire après délai) : Arnaud SELLIER et Clément CHOBEAU ne diront plus qu’ils ont pris de plein fouet le bus immaculé. Mais le blanc car. Avec deux victoires éclatantes de Jérôme 3/0 et 3/1. Yannick VOSTES, contrôleur impitoyable, lui aura par contre composté 3 sets secs (défaite 3/0).

Pierre D’HOUWT n°382 (0 victoire) : D’entrée contre Julien INDEHERBERG une défaite 3/1, sans avoir eu le bénéfice du D’HOUWT, malgré tous les efforts déployés. Puis contre Clément CHOBEAU nouvelle défaite 3/0. Et là re-D’HOUWT, sans même avoir eu le temps de consulter le catalogue, et d’envoyer un peu de vente et de top spin par correspondance.

Kilian JOUAULT-COUTEAU n°530 (1 victoire): Affuté et très tranchant contre Arnaud SELLIER, en mode helvétique, avec un Kilian multi-fonction, réaliste et très pratique : le JOUAULT-COUTEAU suisse (victoire 3/2). Ensuite un peu plus émoussé contre Yannick VOSTES, qui l’aura plié, et rangé dans sa poche (défaite 3/0).

Les étripeurs

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires + double) : Les sélections d’A la recherche de la nouvelle star ont à peine commencé sur M6, que déjà Yannick a broyé tout suspens. A la vue de sa prestation du jour Benjamin BIOLAY lui a en effet donné direct son STAR-PASS pour les étoiles : avec trois victoires contre Jérôme BLANQUART (3/0), Kilian JOUAULT COUTEAU (3/0) et Christophe DELORY (3/2).

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires + double) : A touché ce jour son nouvel équipement Cornilleau. Et son nouveau survêtement de couleur noire. Comme tout bon all-black Julien porte donc désormais sur lui le deuil de ses adversaires. Et Toussaint oblige, il aura déposé quelques bouquets de top-spins et de chrysanthèmes sur les tables de Pierre D’HOUWT (victoire 3/1) et de Christophe DELORY (victoire 3/2).

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Malgré la pénurie de beurre a mangé bien gras contre Christophe DELORY (défaite 3/2), puis contre Jérôme BLANQUART (défaite 3/1). Aura quand même gratté un fond de margarine pour à son tour tartiner Pierre D’HOUWT (victoire 3/0).

Arnaud SELLIER (n°498) (0 victoire + double) : Lors de son premier match contre Kilian JOUAULT COUTEAU, à l’image de la Catalogne ces derniers temps, s’est un peu désuni, surtout après avoir mené un set à zéro et 6/2. Pour au final une puta madre de défaite, 3/2. A bien tenté de se rebeller dans sa seconde rencontre, mais Caramba ! vite maté par l’officier de la guardia civil Jérôme BLANQUART (défaite 3/0).

Nathan SELLIER (supporter n°1) (Paris est magique) : Plus Kilian MBAPPE que JOUAULT-COUTEAU ce jour. Notre plus grand fan, à partir de 19h. Quand le PSG a eu fini d’étriller Angers sur son portable. Une belle fin d’après-midi.

Et un grand merci pour le bel accueil, chaleureux et sympathique, de nos hôtes béthunois, niveau super-Ligue des champions. Excellent traiteur avec des brochettes de canard et un petit tiramisu maison ayant obtenu la note maximale des 5*, dans le petit guide Vostes, le guide des routards de la N1.

D'après Nathan SELLIER, AMIENS aussi est magique

D'après Nathan SELLIER, AMIENS aussi est magique

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 07:33
J4 Béthune Amiens: la feuille de match

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche