Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 21:18

Mardi 13 décembre, J8 de la saison de proB, à Istres. Troisième match consécutif en Sudie : pour nous, au bout du monde du bout de l’étang de Berre. Sous un temps hivernal. Et pourtant, on aura eu très chaud !!! Surtout quand Laurent COVA aura eu dans sa raquette la balle de 2/0! Mais cette année, les Dieux du ping (et de la Chattoune) sont avec nous. Et au final belle victoire amiénoise 3/1 !

Ouf… Un match difficile, sans Eric JOUTI, retenu au Brésil pour ses championnats nationaux. Mais avec 7 victoires pour une défaite, les Amiénois sont désormais en tête de la poule (avec c’est vrai deux matchs en moins pour MONTPELLIER, mais on n’est pas obligé de le préciser!).

Il faudra confirmer ce vendredi soir à 18h30, à la maison contre TOURS.

Vamos los amigos !

Les Istréens

Lucas MOLAND (n°184) (1 victoire) : Noël approche à grands pas. Et Lucas aura entamé le foie gras, et joué champagne, avec deux semaines d’avance contre Tomi LAKATOS. Et belle victoire 3/2. Mais arrivé au dessert, c’est Tobias RASMUSSEN qui aura envoyé plus de bûches. Et défaite honorable, au pied du sapin, 3/2.

Laurent COVA (n°120) (0 victoire) : Pour arriver à la salle de ping d’Istres, il aura dû passer sous une échelle, croiser la route d’un chat noir, écraser, du pied gauche, un trèfle à quatre feuilles, et shooter dans un fer à cheval. Oui, il était là le poissard du 13 décembre. Car lors de sa belle contre Tobias RASMUSSEN il aura pris à foiz du filet et du bord de table. Même sur sa balle de match, petite balle tranchée de Rasmuss… Un valeureux Laurent pourtant, déchainé et survolté, qui se sera incliné avec plus que les honneurs, mais au final, un plus que le seum, 14/12 à la belle.  Non, ce soir ça n’était vraiment pas miel pour Lolo COVA.

Guillaume ALCAYDE (n°133) (0 victoire) : Il aura croisé Jésus ce soir. Le seul, le vrai. Celui qui joue au  ping-pong. Et forcément il aura été converti, de force, au Cantérisme. A grands coups de services saucés et de grosses claquettes coup droit. Pour une défaite, œcuménique, 3/1. Alléluia quand même frère Guigui.

Les Amiénois

Tomi LAKATOS (n°58) (0 victoire) : L’hiver était là, même sur la moitié sud de la France. Et dans le cœur de Tomi également. Les routes givrées, son cerveau et son ping-pong aussi. Il aura tenté de faire passer la sableuse, et la motivation, mais au final, nouvelle défaite, réfrigérante, 3/2 contre Lucas MOLAND.

Tobias RASMUSSEN (n°60) (2 victoires) : Le froid par contre c’est son rayon au Viking de Copenhague. Il aura joué en tee-shirt dans la salle de Istres. Mais juste pour la décence et le respect des règles FFTT. Car pour l’apéro il aura été mangé sa viande crue, à l’extérieur, torse nu, et en se roulant dans la neige. Pour fêter ses deux victoires 3/2. Tout en buvant sa ration d'hydromel dans le crâne des deux adversaires du jour : Laurent COVA et Lucas MOLAND. Un grand Tobi ce mardi soir. Sa place au VALHALLA des joueurs de ping lui est déjà réservée.

Jesus CANTERO (n°67) (1 victoire) : Les Espagnols auront joué petit bras cette coupe du Monde de foot. Mais Jesus, fier hispanique, avait à cœur de redorer le blason de son pays. Et ce sera Guillaume ALCAYDE qui en aura fait les frais. Beau et grand match, plein et accompli, de Senor Jesus. Et très belle victoire 3/1. Muy bien caballero CANTERO !

Arnaud SELLIER (coach victorieux) : Avec une très belle série de 7 victoires pour une seule défaite, son équipe  première au classement, il est confiant. Car contrairement aux entraineurs de foot et de hockey sur glace, son limogeage n’est absolument pas à l’ordre du jour!

 

 

La chatte à Tobias, au pluriel

La chatte à Tobias, au pluriel

Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 16:13

Dimanche 13 février match contre Istres. Pas au bout du bout du monde. Mais juste à côté : 900 km d’une traite avec coach Arnaud, au volant du minibus. A côté Mad Max fury road c’était un corso fleuri ! Mais ça valait le coup. Après avoir récupéré les pèlerins amiénois à l’aéroport de Marseille et à la petite gare d’Istres, direction le gymnase LE PODIUM. Pour finir dessus. !

Très belle victoire 3/1 des nordistes !

Et ça reste au contact des meilleurs, et à la 2ème place du groupe.

Pour la remontée demain sur Amiens, à la maison, pour un nouveau gros match mardi 18h30 contre LILLE.  Vamos !

Les Istréens

Georgios STAMATOUROS (n°148) (0 victoire) : Monté dans le premier convoi de la liberté. Se sera vite fait mettre sur le côté par le CRS Grégoire JEAN. Avec à la clé verbalisation, 3 petites prunes, et défaite sèche 3/0.

Guillaume ALCAYDE (n°156) (0 victoire) : Grande lassitude dans son match contre Horacio CIFUENTES. Saoulé de tops spins. Aura sombré dans la mélancolie et la dépression. Le même effet que s’ il avait lu juste avant le match le dernier Michel HOUELLEBECQ. Et défaite 3/0.

Félix LEBRUN (n°66) (1 victoire) : Aura progressé en espagnol ce soir contre les hispaniques amiénois. A grands coups de « Puta suerte ! » contre Jésus CANTERO et victoire facile 3/0. Et de « Puta madre !» contre Horacio CIFUENTES. Avec una grande lucha. Et une défaite 3/2, après avoir remonté un 8/2 au 4ème set et sauvé 2 balles de match ! Encore jeune peut-être, mais grande jugador !

Les Amiénois

Jesus CANTERO (n°55) (0 victoire) : Passé par la machine Félix LEBRUN. La tête à l’envers dans le tambour, puis sous l’eau, sans pouvoir trouver de solution. Se sera fait laver 3/0, programme délicat, à froid.

Grégoire JEAN (n°74) (1 victoire) : Fan de culture hellinistique. Aura joué sur le Parthénon ce jour. En égal  des dieux grecs, Zeus et Appolon. Pour venir à bout d’un de leurs compatriotes, Georgios STAMATOUROS, 3/0.

Horacio CIFUENTES (n°65) (2 victoires) : Vladimir POUTINE fait le fanfaron à la frontière ukrainienne. Mais c’est parce qu’il n’a pas Horacio CIFUENTES en face. Hori aura en effet envoyé du missile et du steak argentin ce soir, pour l’emporter brillamment 3/0 contre Guillaume ALCAYDE et surtout 3/2 contre Félix LEBRUN, après un très grand match. Avec du carton, de l’intox et du chambrage avec le public. Du vrai ping-pong quoi.

Arnaud SELLIER (coach et logisticien) : Organisation parfaite. N’aura pas arrêté de répéter qu’à Istres, de la gare, à l’hôtel, à la salle et au supermarché, tout était à 2 km. Y compris les Istréens au score final.

Tamas LAKATOS (n°52) (sur le banc de l’infirmerie) : Sur une jambe. N’aura pas pu consulter l’othopé d’Istres aujourd’hui. Essaiera donc de cicatriser pour mardi. Ou jouera à cloche-pied. On verra.

 

 

Quand tu mènes ton équipe à bon port

Quand tu mènes ton équipe à bon port

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 00:36

Lundi 20 décembre 2021, 2ème journée (en retard) du championnat de proB, et réception de ISTRES.

Enorme match. Et victoire 3/2 des Amiénois, qui auront remonté un handicap de 2 sets à 0 dans le double décisif, plus un 8/10 à la belle : OUF !!! Le kop Labaume en apnée durant 45 minutes. Et énorme ambiance salle Labaume! 

Avec 18 points au compteur, l’équipe de l’Amiens Sport Tennis de Table occupe désormais, égalité avec THORIGNE, la première place du championnat de proBay.

Désolé, mais si ça continue comme ça, on ne va pas tarder à refaire les fanfarons !!!

Les Istréens

Georgios STAMATOUROS (n°148) (0 victoire) : Le champion grec. Mais pas de salade : aura envoyé du Tzaziki et de la moussaka coup droit contre Horacio CIFUENTES. Malheureusement petite indigestion. Et lavage gastrique par el doctor de Argentina, senor Hori. Et défaite, au tubage, 3/0.

Lucas MOLAND (n°157) (0 victoire): Aura mis du rythme dans sa grosse discussion contre Grégoire JEAN. Et donc, plus en mode phrases rapides, que MOLAND ce soir.  Mais malgré des échanges de toute beauté, ça n’aura pas suffi. Et défaite 3/1.

Guillaume ALCAYDE (n°183) (0 victoire) : Entré déterminé pour le double. Grosse prestation. Et jusqu’à 10/8 au 5ème set : ALCAYDE. Plus ALKA SELTZER, malheureusement, après le 10/12 à la belle.

Félix LEBRUN (n°110) (2 victoires): Le plus jeune joueur de la proB. Jusqu’au mois dernier, il croyait encore au Père Noël. Mais désormais, c’est lui, le père Noël. Et ce sont les Istréens qui y croient. Une progression fulgurante, et une maturité à toute épreuve.  Encore un énorme 2 sur 2 ce soir avec deux victoires de rang, contre Tomi LAKATOS 3/2, puis Horacio CIFUENTES 3/0. Plus qu’à se laisser pousser une barbe blanche, passer son permis traineau, et apprendre à jouer avec une hotte sur le dos. En écoutant en boucle Mariah CAREY. Ce sera bien ça le plus dur !

Les Amiénois

Tamas LAKATOS (n°46) (0 victoire + double) : Le succès c’est tomber 3 fois, et se relever 4. C’est dommage, contre Felix LEBRUN c’était en trois sets gagnants : et donc, défaite 3/2. Mais de retour aux affaires, et soutenu par Grégoire JEAN dans le double, aura montré à toute la salle qu’un gagnant au ping, était en fait un perdant qui aura essayé deux fois de plus que l'adversaire. Surtout à 10/10 à la belle. Et victoire 3/2 dans le double.

Horacio CIFUENTES (n°59) (1 victoire) : Aura chaussé ses bottes de 7 lieux contre l’ogre Giorgios STAMATOUROS. Et victoire à l’énergie, 3/0. Avant de se faire perdre dans la forêt par le petit lutin istréen. Sans caillou, et sans solution: défaite 3/0 contre Félix LEBRUN.

Grégoire JEAN (n°77) (1 victoire + double) : Pas encore le 31, mais aura déjà enfilé et joué en smoking ce soir. Le George CLOONEY du ping : la même coupe de cheveux, mais surtout, la même classe, et la même élégance. Et victoire 3/1 contre Lucas MOLAND. Puis 3/2 dans le double, associé à Tomi LAKATOS. What else ?

Arnaud SELLIER (coach) : Quel suspens. Quelle tension. Aura fini la rencontre à l’entrée de la salle, directement branché sur le défibrillateur électrique.

Jesus CANTERO (n°61) (covidé) : Gros fight contre le Covid-19. Car ce petit fourbe de virus lui aura déjà piqué le goût et l’odorat. Mais pas grave. Jesus lui a mis quelques claquettes et coups de soft. Et ça va déjà beaucoup mieux. Vamos Jesus !

Christmas team!

Christmas team!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche