Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 04:29

Samedi 27 avril, 6ème journée du championnat de nationale 1 de la seconde phase 2018/2019. La finale de la poule A, à Romans-sur-Isère. Entre Valence et Grenoble.  Donc loin. Très loin...

Mais ça avait déjà été écrit, et même chanté. On savait déjà que c’est un beau Romans, c’est une belle histoire.  Pour le Big Bazar amiénois c’est même une romance d’aujourd’hui, d’aujourd’hui ! Et victoire 8/1 des amiénois !

Vite fait. Et très bien fait. Avec quelques rencontres bien accrochées et de très haut niveau.

L’équipe amiénoise est donc qualifiée pour les play-off, eux mêmes qualificatifs pour la proB. Une nouvelle compétition dans la compétition. Le mois prochain.

Saint Egrève, priez pour nous…

Les isériens

Konstantinos KONSTANTINOPOULOS n°119 (1 victoire) : Aura envoyé de la moussaka contre Viktor BRODD. Et victoire nette et sans bavure 3/0. Par contre, ensuite, contre Yannick VOSTES, overdose de dolmas, et la sauce Tzatziki ne sera vraiment pas passée. Contre un Yannick VOSTESOS qui aura tranquillement siroté son verre d’Ouzo. En égrainant son chapelet de grosses tatanes du coup droit. Et défaite 3/0 pour Kostas.

Giorgos KONSTANTINOPOULOS n°110 (0 victoire) : Bien en jambes et en confiance sur son début de rencontre contre Eric JOUTI : de belles arabesques, et de magnifiques chassés et demi-pointes. Le joueur-étoile Giorgos menant normalement, et avec panache, deux sets à 0. Mais au final c’est l’amiéno-brésilien qui lui fera danser la samba. Et défaite 3/2... Dans son deuxième match c’est un Michal OBESLO de gala qui l’invitera pour un joli pas de deux. Gros sirtaki. Mais à la mode tchèque. Et défaite 3/1 après de formidables échanges.

Rajat HUBLI n°272 (0 victoire) : Dure journée pour Rajat. Aucun set gagné, ni contre Michal OBESLO, ni contre Eric JOUTI. Et au final, deux défaites 3/0 qu’il aura préféré enterré au fond de son subconscient. Un peu le droit à l’hubli.

Guillaume ALCAYDE n°237 (0 victoire) : Grosses céphalées ce samedi. Avec deux lourdes défaites 3/0 contre Yannick VOSTES puis contre Viktor BRODD. Recours à l’aspirine. Et finalement plus Alka Seltzer qu’Alcayde cet après-midi.

Les amiénois

Eric JOUTI n°13 (2 victoires + double) : En état de mort cérébrale apparente sur les deux premiers sets dans sa rencontre contre Giogos KONSTANTINOPOULOS. Mais sera passé de l’état végétatif de Vincent à celui de Christophe LAMBERT. Pour finir en mode Highlander dans les trois derniers sets, pour l’emporter à l’éngergie 3/2. Aura ensuite tranché dans le vif et brutalement décapité Rajat HUBLI avec son Katana japonais, 3/0. Car à la fin, on le sait tous, il ne peut en rester qu’un.

Viktor BRODD n°79 (1 victoire + double) : Contre un Konstantinos en feu dans sa première rencontre, son jeu se sera écroulé comme la flèche de la cathédrale Notre dame il y a 15 jours. Les pompiers n’auront rien pu faire une nouvelle fois : et lourde défaite 3/0. Heureusement, dans les décombres, entre la couronne d’épines du Christ et les autres saintes reliques, aura pu retrouver et sauver sa raquette. Puis son amour propre, sur sa deuxième rencontre. Pour l’emporter facilement 3/0 contre Guillaume ALCAYDE.

Michal OBESLO n°55 (2 victoires + double) : Pour rester dans la thématique du jour, du Michal FUGAIN ce samedi. Aura fait comme l’oiseau sur son premier match contre Rajat HUBLI. Et victoire 3/0, en sifflotant. Puis Et Viva la vida ! sur sa deuxième rencontre contre Giorgos KONSTANTINOPOULOS. Et victoire endiablée 3/1.

Yannick VOSTES n°63 (2 victoires + double) : Affuté comme une lame de rasoir. Il ne mange plus que des haricots verts, passe ses journées au Spa, et boit du thé vert. Il fond comme la glace de l’Antarctique ! Bientôt il pourra même se cacher derrière le montant du filet. Dans son nouveau rôle de coach minceur, aura donc commencé par faire subir le régime Weight Watchers à Guillaume ALCAYDE. Et victoire 3/0. Puis aura placé sur la balance Konstantinos KONSTANTINOPOULOS. Et lui aura préparé pour 16 heures un goûter à base de pralines, de chouquettes, et d’avoines.  Notre jeune ami grec aura alors perdu 2 kilos, ses dernières illusions, et 3 sets d’affilée. Pour une belle victoire 3/0 au final du docteur DUKAN-VOSTES.

Qualifiés pour les play-off!

Qualifiés pour les play-off!

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 14:57
Le bilan individuel des amiénois pour la première phase 2018/2019 en Nationale 1, poule C

 

Yannick VOSTES (n°69, 15 matchs joués, 15 victoires, 100% de victoires, 0 contre, 0 perf) : Le 13 octobre 1972, le vol 571 Fuerza Aera Urugaya se crashait sur un glacier argentin. Isolés et sans ressources, les rescapés décidaient de se livrer au cannibalisme, en béquetant les macchabés. Survivre en bouffant de la chair humaine... Et bien, pour Yannick VOSTES, la saison de Nationale 1 c’est un peu comme un petit footing de reprise dans la Cordillère des Andes. En petites foulées. Et en mastiquant bien entre deux adversaires : 100% de victoires. Jamais aucun survivant avec Yannick the butcher.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le bilan individuel des amiénois pour la première phase 2018/2019 en Nationale 1, poule C

Michal OBESLO (n°55, 14 matchs joués, 13 victoires, 93% de victoires, 1 contre, 1 perf) : Durant toute la phase aura récupéré les larmes de ses adversaires le samedi après-midi. Pour mieux y tremper son sachet de thé, le dimanche matin au petit-déjeuner : le brunch façon tchèque. Une petite perf contre TORIOLA (n°52) et une seule défaite durant cette phase au compteur, à Fouesnant. Le dos en compote, broyé par le voyage, puis fouetté par le knout coup droit de Clément LE MARC (n°166).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le bilan individuel des amiénois pour la première phase 2018/2019 en Nationale 1, poule C

Alexis MOMMESSIN (12 matchs joués, 11 victoires, 92% de victoires, 0 contre, 1 perf) : Des débuts très convaincants du titi parisien sous le maillot amiénois. Arraché à son Paname/Pantruche, le Gavroche de Boulogne Billancourt s’est rapidement adapté à l’atmosphère amiénoise. Une perf sur RAYMOND (n°106) et une seule défaite face à Argentan. Et s’il n’est tombé qu’une seule fois par terre, c’est pas la faute à Voltaire. Le nez sous le pont de l’Alma : c’est la faute à TORIOLA (n°52)!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le bilan individuel des amiénois pour la première phase 2018/2019 en Nationale 1, poule C

Clément CHOBEAU (n°137, 16 matchs joués, 11 victoires, 69% de victoires, 3 contres, 2 perfs) : Une bonne phase mais avec quelques rencontres en dents de scie. Alternant le bon et le très bon avec deux belles perfs contre KRASTEV (n°133) et RAYMOND (n°106). Mais également parfois le moins bon avec 3 contres contre QUENTEL (n°156), LE MARC (n°166), et HAMACHE (n°218). Avec des passages à vide et parfois du renoncement. Ce qui a le don d’escagasser le Papet, César VOSTES-SOUBEYRAN. Plus qu’à arrêter de faire son Clément Ugolin. Pour mieux passer en mode Manon. Et ne se consacrer qu’à son retour aux sources,.. du ping !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le bilan individuel des amiénois pour la première phase 2018/2019 en Nationale 1, poule C

Eric JOUTI (n°13, 2 matchs joués, 2 victoires, 100% de victoires, 0 contre, 0 perf)  : Pour résumer rapidement, le ping-pong est un sport qui se joue en 11 points. Mais à la fin c’est toujours les allemands JOUTI qui gagne.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche