Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 23:28

Jeudi 28 janvier 2021, 11ème journée du championnat, et second match retour, contre METZ.

Un match encore au couteau, avec un BOURASSAUD de gala qui aura claqué deux belles performances contre Tomi et Jesus.

Mais au final une belle victoire amiénoise 3/2, avec encore un double décisif (le 6ème cette saison).

En fait cette année, pour les amiénois l’objectif est d’arriver au double. Avec des adversaires par avance écoeurés, qui font leur sac et partent prendre leur douche avant même la fin du premier set…

Amiens remonte second au classement avec un match d’avance sur Roanne, Chartres et Thorigné. Et donc, forcément, finalement si monsieur CASTEX nous arrête le championnat demain matin, on serait maintenant tout à fait OK, et vraiment vraiment partant pour qu’il y ait absolument DEUX montées en proA la saison prochaine! A suivre. L’oreille collée sur le transistor.

Les messins

Florian BOURRASSAUD (n°95) (2 victoires): Pour la campagne de vaccination anti COVID, Metz sera la seule ville au Monde dans laquelle ils n’auront pas besoin d’injections. Là-bas Florian trempe directement ses balles dans la solution anti-Coronavirus. Puis envoie du gros top et de la grosse seringue des deux côtés. Directement dans les cuisses ou les bras des convoqués. Le réactif pénètre alors, avec les particules de plastique, directement dans les chairs des adversaires. Tomi LAKATOS a ainsi reçu ce mardi soir son premier rappel 3/2. Puis Jesus CANTERO le second, 3/0.

Damien LLORCA (n°147) (0 victoire) : Comme aurait pu le dire le président MACRON, dans son match contre Grégoire JEAN : « Ce n’est pas un échec. C’est juste que ça n’a pas marché ». Aura beaucoup tenté. Mais contre un super-GREG, ne pourra au final que s’incliner 3/1.

Esteban DORR (n°67) (0 victoire) : Dans son duel face à Horacio CIFUENTES, la même réflexion que Raoul VOLFONI dans les tontons flingueurs : « C’est du brutal !». Et un match à très haute intensité, mais avec une implosion dans le dernier set, et une défaite 3/1.

Les amiénois

Tamas LAKATOS (n°36) (0 victoire + double) : Sur courant alternatif contre Florian BOURRASSAUD. Mais aura disjoncté à la belle sur une balle que seul Florian, (et probablement Philippe LHOTE), auraient vu « net ». Dommage que ce petit court- et coupe-circuit ait un peu terni un match de doute beauté. Et défaite sur un black-out lakatossien 3/2.

Jesus CANTERO (n°47) (0 victoire) : Toujours en plein doute et le bras crispé. Aura malheureusement ce soir plus joué comme la chèvre que comme monsieur SEGUIN. Le Alphonse DAUDET de l’équipe amiénoise. Mais sévèrement éreinté par Florian BOURRASSAUD 3/0, qui lui aura arraché une à une toutes les pages de son ouvrage, et de sa confiance.

Grégoire JEAN (n°65) (1 victoire + double) : Toujours ce petit look à la Keanu REEVES. Et effectivement toujours dans la Matrice. Avec une belle victoire, informatique, 3/1 contre Damien LLORCA. Puis de nouveau 3/1 dans le double, associé à monsieur SMITH-LAKATOS. Un grand bravo au Thomas ANDERSON/Néo Amiénois.

Horacio CIFUENTES (n°48) (1 victoire) : The Punisher. Jouer Horacio c’est comme ces monsieurs couverts de mousse qui excitent des pitbulls avec de petits bâtons. Une fois que Hori a ouvert la machoîre et fermé ses crocs, c’est mort. Il ne lâche plus rien. Jamais. Jusqu’à infliger un 11/0 au dernier set. Ultime marque de respect envers l’adversaire, saigné à vif. Esteban DORR en aura fait les frais. Avec une très belle victoire de l’extraordinaire dogue argentin 3/1.

Benoît SPIELBERG-VAQUIER (réalisateur) : Venu filmer la rencontre, aura surtout pris une énorme avoinée par l’arbitre, sur le banc, pour avoir retiré 12 secondes son masque. Sera ainsi directement entré dans la légende du ping comme le premier non joueur amiénois à deux doigts de prendre carton jaune, dans les tribunes. Bravo Benoît. Encore une fois, magique.

 

Grégoire JEAN bloquant toutes les balles de Damien LLORCA

Grégoire JEAN bloquant toutes les balles de Damien LLORCA

La feuille de match: 

AMIENS vs METZ 3/2. J11 de la seconde phase de proB 2020-2021, le jeudi 28 janvier 2021.
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 14:17

Mardi 26 janvier 2021, premier match retour contre TOURS. Avec la cérémonie des vœux.

La bonne année.  Et la très bonne santé pour les amiénois !  

Qui s’imposent brillamment 3/0 à l’extérieur.

Merci aux tourangeaux pour leur organisation, et leur accueil toujours chaleureux.

Mais pas de répit, peu de temps pour savourer les pizzas et le reste, ça enchaînera dès demain pour les amiénois contre Metz, à 17h30.

Les Tourangeaux

Lilian BARDET (n°79)  (0 victoire): Après sa défaite 3/1 contre Tomi LAKATOS, sera reparti dès 8h du matin à la salle de Tours, pour faire du panier et soulever de la fonte. Après avoir couru 20 kilomètres, nagé 5 km, et fait 1 heure de corde à sauter. Attend avec impatience le vaccin anti-covid. Mais n’est pas là de se faire injecter du vaccin anti-seum. Et c’est ça qu’on veut ! Un vrai joueur de tennis de table.

Amin MIRALMASI (n°101) (0 victoire): "Le soft, punaise, c’est hard!". C’est ce qu’Amin aura pensé durant tout au long de son match contre Jesus CANTERO. Boxé et sonné par les claquettes de la plaque coup droit, crênelée et poilue, de Jesus. Et défaite, picotée, 3/1.

Daniel GORAK (n°39(0 victoire): Aura tout donné dans son premier set contre Grégoire JEAN, remporté 20/18. Puis couvre-fuego aussi pour lui. Et se sera tout doucement auto-consumé, auto-confiné, et auto-désabusé. Pour une défaite 3/1.

 

Les Amiénois

Jesus CANTERO (n°47) (1 victoire) : Aura débuté son match contre Amin MIRALMASI à 18h. L’heure du couvre-feu. Aura donc rapidement éteint les ardeurs du fougueux joueur iranien. A coup de lance à incendie et de frappes softées. Pour une belle victoire 3/1. Jesus El bombonero : le pompier espagnol.

Tamas LAKATOS (n°36) (1 victoire) : Guéri ! A définitivement éliminé les dernières particules virales de Covid-19 de son organisme. A enfin retrouvé le goût, du tennis de table. Et l’odorat, pour humer les senteurs de napalm au petit matin. Le parfum de la victoire pour le colonel KILGORE-LAKATOS. Et donc, de fait, l’Apocalypse now, 3/1 pour Lilian BARDET.

Grégoire JEAN (n°65) (1 victoire) : Aura pleinement profité des fêtes de fin d’année pour se laisser pousser un peu plus son man bun (petit chignon pour les français), et le chonmage pour les samouraïs. Aura donc enfilé son kimono, et sorti son long katana contre Daniel GORAK. Pour mieux le découper 3/1. Tout en maîtrise et en précision. Très beau travail Grégoire-san.

Horacio CIFUENTES (n°48) (pas eu le temps de jouer) : Aura rongé son frein tout l’après midi, espérant en découdre également. Mais pas de possibilité de rentrer ce soir. Aurait donc volontiers accompagné Lilian dès 8 heures ce matin à la salle de Tours. Un vrai joueur de ping-pong aussi.

Denis CHATELAIN (président) : Après la victoire aura, parait-il…, ronflé dans la chambre 304 de l’hôtel IBIS. Mais qu’on se rassure, après une défaite, aurait ronflé de la même manière.

Arnaud SELLIER (coach 3.0) : Première victoire 3/0 pour le coach amiénois. Les 3z les amiénois les avaient toujours pris jusqu’alors (2 l’an dernier, et déjà 2 cette année). Mais notre manager trouve finalement le rôle du bourreau définitivement plus plaisant que celui de la victime expiatoire. Naissance d’une vocation…  Et comme Tomi, Arnaud respire désormais tous les matins un mélange de naphtalène-palmitate de sodium et benzène. Pour bien se dégager les narines.

Arnaud SELLIER, mercredi 27 janvier 2021, 7 heures du matin.

Arnaud SELLIER, mercredi 27 janvier 2021, 7 heures du matin.

La feuille match :

TOURS vs AMIENS, 0/3, J10 de la saison 2020-2021 de proB. Le mardi 26 janvier 2021
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 22:38

Dimanche 13 décembre 2020, et 5ème journée du championnat de proB : déplacement à Issy Les Moulineaux. Descente des Hauts de France vers les Hauts de Seine, mais pour, toujours, du Haut niveau. Et belle victoire amiénoise, 3/2, encore au double décisif !

Plus que deux matchs pour terminer la saison : dimanche prochain contre les seconds Chartres ; puis le mardi suivant contre les premiers, Thorigné.

Deux finales en deux jours : ça risque de piquer. Et pas seulement à cause du froid de décembre.

Les Isséens

Rémi MENAND (n°120) (1 victoire) : Déconfinement light par Jean CASTEIX : pas plus de 6 à Noël. Rémi aura donc parfaitement rempli les consignes en n’invitant à sa table que Jesus CANTERO. Pour lui dévorer le foie, et le cerveau. Forcément arrosés d’une petite bouteille de chianti. Et victoire 3/1.

Marcos MADRID (n°54) (1 victoire): Couvre feu à partir de 20 heures. Aura donc fait un test ce dimanche, dès 15h45 contre Grégoire JEAN. En lui fermant les lumières, et en lui coupant le son, pour une belle victoire autoritaire, 3/1. Dans la foulée, par contre, Horacio CIFUENTES lui aura ré-allumé toutes les rampes, en mettant la musique de la Liga de Campeones à fond. Gros match, et défaite de Marcos 3/0.

Kevin RIVOAL (n°118) (0 victoire) : Fermeture des remontées mécaniques. Kevin se sera adapté en se mettant au ping de fond, et en faisant la godille durant 4 sets contre Tomi LAKATOS. Mais malheureusement à l’issue, glissade et chute dans le ravin. Avec une défaite 3/1.

Les amiénois

Grégoire JEAN (n°65) (victoire en double) : Le premier ministre aura annoncé des déplacements libres, en France, à partir du mardi 15 décembre. Grégoire aura déjà anticipé et parcouru 25 km dans l’aire de jeu ce dimanche: de long en large, et en travers contre Marcos MADRID. Mais ça n’aura pas suffit. Point de côté, et défaite 3/1. Mais bonne récup ensuite, en soufflant et en expirant, avec une belle victoire dans le double, associé à Jesus, 3/1.

Tamas LAKATOS (n°36) (1 victoire) : L’anesthésiste Kevin RIVOAL lui aura fait respirer du protoxyde d’azote à pleins poumons durant 4 sets. Heureusement Tomi aura fini par arracher sa perf. Et ouvrir un œil pour l’emporter, mais forcément dans la douleur. Et à l’arrache, 3/1.

Jesus CANTERO (n°47) (victoire en double): Comme son alter ego sur le mont Golgotha, juste avant sa crucifixion par le centurion MENAND, Jesus aura bien douté : « Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (apôtre Matthieu 27, 46). Précédé du « Mais pourquoi donc as-tu mis toutes tes claquettes softées dans le filet et dans les bâches ? » (coach Arnaud SELLIER, 18h30). Heureusement notre Christ amiénois n’aura pas attendu le 3ème jour pour ressusciter. Et de retour, avec difficulté, mentalement, et physiquement, dans le double pour l’emporter 3/1 avec Grégoire.

Horacio CIFUENTES (n°48) (1 victoire): Aujourd’hui son hommage à Diego MARADONA. La mano de Dios, c’était celle qui tenait sa raquette ce dimanche. Un match plein, complet et de niveau mondial contre Marcos MADRID. Pour une très belle victoire 3/0.

Issy tout commence

Issy tout commence

La feuille de match

La feuille de match

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 21:24

Samedi 5 décembre 2020: 8ème journée du championnat de proB. Avant d’avoir joué la 5ème. Mais après avoir joué la 9ème journée. Ok, démasqués : on fait juste ça pour rendre dingues les Stakhanovistes de la Logique!

Un match en tout cas pour avoir l’occasion de remonter sur le trapèze. Car manque de magnésie la semaine dernière : les mains ont malencontreusement ripé. Et on s’est méchamment écrasés sur le ciment de la piste aux étoiles de la proBay. Avec une (très) lourde défaite 3/0 contre Roanne. Les os brisés, ça a fait mal partout. Surtout aux os des fesses. Et en plus, la double peine, avec ce 3/0, et le célèbre « Fanny au bar ! ». Alors qu’ils sont tous fermés !

Ce jour donc, il était important de bien remettre les choses dans le bon ordre, dans ce chaos ambiant. Et chose faite, et bien faite, avec une belle victoire 3/1 contre Nantes (après, il est vrai, avoir quand même frôlé le 0/2).

Le navire amiénois enfin remis à flot !

Essayons de ne pas resombrer de nouveau lors du prochain match. Dimanche prochain, le 13 décembre à Issy !

Les Nantais

Mathieu DE SAINTILAN (n°85) : l’un des derniers défenseurs. Avec des chops de mammouth, et de très belles défenses, forcément d’ivoire, contre Jesus CANTERO. Et superbe victoire 3/1. Ensuite se sera malheureusement fait braconner par l’intraitable chasseur, Horacio CIFUENTES, lors de son deuxième match. Et défaite 3/1. Avant de regagner, mortellement blessé, le cimetière des éléphants…

Paul GAUZY (n°69) : Contre Grégoire JEAN, la même sortie de route que Romain GROJEAN à Bahreïn. Sauf que Paul, lui, sera resté dans la voiture... Et donc brûlé vif. Défaite cuisante 3/0.

Julien PIETROPAOLI (n°96): En fait ce n’est pas de la lave en fusion qui coule dans ses veines. Mais du sang corse… Donc en fait beaucoup plus dangereux et explosif ! Et très belle prestation face à Tomi LAKATOS. Au fight, pour une courte défaite 3/2. Mais en n’ayant jamais pris le maquis: I MUVRINI likes this.

Les Amiénois

Tamas LAKATOS (n°36) (1 victoire) : Toujours les séquelles d’un syndrome post-traumatique après Roanne. Avec de petites périodes d’amnésie. Oublie ainsi parfois qu’arrivé à 9 il y a encore deux points à marquer... Mais flash de lucidité à la belle contre Julien PIETROPAOLI, pour l’emporter 11/8. Ouf !...Le coach Arnaud SELLIER aura juste perdu 10 ans d’espérance de vie rien qu’en suivant le dernier set.

Horacio CIFUENTES (n°48) ( 1 victoire): Fracture du crâne la semaine dernière. Mais sera vite sorti de réanimation. Même plus besoin d’un petit tuyau en plastique, ni pour respirer, ni pour uriner. Et match plein contre Mathieu De SAINTILAN. Spectaculaire et de haut niveau. Pour une belle victoire 3/1.

Grégoire JEAN (n°65) (1 victoire) : Sur son match contre Paul GAUZY aura validé son CAP boulangerie. En envoyant des pains et du flan parfum vanille. Et belle victoire 3/0. Oui, maintenant on peut le dire : Bienvenue chez PAUL !

Jesus CANTERO (n°47) (0 victoire): Hommage à Valéry GISCARD D’ESTAING dans son match contre Mathieu De SAINTILAN. Dans le premier set, se sera invité à la table de Mathieu, mais aura trouvé porte close. Avant d’envoyer du diamant dans la seconde manche. Mais n’aura malheureusement investi que dans des avions renifleurs de lose dans les 3ème et 4ème sets. Pour s’incliner 3/1... Avant de devoir prononcer le désormais classique : « Au revoir»…

Arnaud SELLIER (coach) : Coulé au fond de la Loire la semaine dernière à Roanne. Sera courageusement remonté sur la péniche, à la force des bras. Puis aura emprunté le canal de la Seine, puis bifurcation vers le canal du Nord. Jusqu’à Amiens. Notre Christian BARBIER à nous. Définitivement, l’homme du Picardie. C'est sûr, ne se résoudra jamais à décrocher la banderole de l'ancienne région qui trône fièrement salle Labaume.

 

 

Arnaud SELLIER naviguant fièrement à la barre de la péniche amiénoise, sur le fleuve proBay

Arnaud SELLIER naviguant fièrement à la barre de la péniche amiénoise, sur le fleuve proBay

La feuille de match

La feuille de match

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 00:38

Vendredi 13 novembre 2020 : second match de la saison contre Metz.

Une rencontre initialement prévue le 27 octobre, mais repoussée pour cause de cas-contacts COVID côté lorrain. Mais repousser ce match un Vendredi 13, était-ce vraiment une bonne idée ?

Mais oui pour les amiénois : Victoire 3/1 !

Dans un huis clos au départ  un peu effrayant, la malédiction de Crystal Lake n’aura donc frappé que les messins. Avec, ce soir, dans le rôle du terrible JASON, l’intraitable Horacio CIFUENTES, boucher des joueurs mosellans, fossoyeur des espoirs lorrains,  et auteur d’un superbe et brillant 2/2.

Après une journée de repos, ça enchaînera pour  les Samariens, ce dimanche 15 novembre, à  la maison, à 15h, contre Miramas.

En espérant continuer la saga du vendredi 13, n°2 !

Horacio CIFUENTES, masqué, badigeonné de solution hydro-alcoolique, et respectant les règles de distanciation sociale, de passage à Metz

Horacio CIFUENTES, masqué, badigeonné de solution hydro-alcoolique, et respectant les règles de distanciation sociale, de passage à Metz

Les messins

Diogo CHEN (n°48) (0 victoire): D’entrée contre Horacio CIFUENTES, aura  passé le premier set sous une échelle. Puis dans la seconde manche aura perdu sa collection de trèfles à 4 feuilles. Avant de marcher sur la queue d’un chat noir dans le troisième set. Définitivement pas son jour de chance : et défaite 3/0.

Florian BOURRASSAUD (n°95) (0 victoire) : Du service pioche, du top-spin lourd, bétonné, du service marteau… Florian, l’expert en BTP du tennis de table. Mais sera tombé ce vendredi sur Grégoire JEAN, contremaître dur au mal, et en grande forme. Qui l’aura passé au marteau-piqueur. Et défaite 3/0.

Esteban DORR (n°67 (1 victoire): Contre Jesus, les pieds dans l’eau de la Moselle, le tamis dans la main, aura sorti quelques pépites de la rivière. Et envoyé quelques mines DORR. Pour finir par une belle victoire, brillante et rutilante, 3/0. Dans son deuxième match contre CIFUENTES, de superbes échanges d’orpailleurs. Mais finira vaincu, à la belle, par Horacio, le chercheur DORR. Et défaite 3/2.

Les amiénois

Jesus CANTERO (n°47) (0 victoire) : N’aura pas marché sur l’eau aujourd’hui. Aura même trébuché et bu la tasse dans son premier match. Pour finir crucifié par le cruel Ponce PILATE DORR. Le flanc gauche troué à grands coups de tops spins coups droits. Et défaite 3/0.

Horacio CIFUENTES (n°48) (2 victoires) : Le toréador argentin. Quelques passes de muleta et véroniques dans son premier match contre le petit taureau, Diogo CHEN. Et victoire 3/0. Puis dans sa seconde rencontre contre the Beast, Esteban, d’entrée il piqua DORR. Et malgré quelques jolis coups de cornes de son adversaire, au final, mata DORR. Superbe corrida. Et victoire 3/2… Reparti sur les épaules de ses partenaires, avec les oreilles et la queue de ses adversaires du soir dans son sac Cornilleau.

Grégoire JEAN (n°65) (1 victoire) : N’a pas perdu le goût de la victoire. Ni l’odorat. Oui, Grégoire sent toujours les bons coups. Pas besoin de test PCR contre Florian BOURRASSAUD : pour sûr COVID négatif ! Et 3 sets positifs. Pour une belle victoire 3/0.

La feuille de match

La feuille de match

Vamos Amiens !

Vamos Amiens !

Partager cet article
Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 10:07

Nous aurons le plaisir d’accueillir dans l’équipe de proB pour cette saison 2020-2021 Horacio CIFUENTES !

Horacio CIFUENTES est l’un des meilleurs pongistes sud-américain. Il est le numéro un argentin (il a la double nationalité argentine et espagnole). Formé à Buenos Aires, il s’entraine depuis plusieurs saisons dans le centre national portugais, à Porto. Il a déjà joué une saison en Allemagne en 2017 à Rosenheim, et ces trois dernières années il évoluait pour le club espagnol de Monte Porreiro, le club portugais de Galomar et le club belge du Logis Auderghem. Il est entré dans le top100 mondial depuis la saison passé. Il a déjà remporté les titres de champion sud-américain, panaméricain et a déjà gagné trois opens internationaux dans la catégorie des moins de 21 ans.

Horacio est un jeune joueur, appliqué, sérieux, spectaculaire à mi-distance, et plein de fougue !

Car c’est du sang argentin qui irrigue et brûle ses veines !

Bievenido en Amiens Horacio !

Le Lionel MESSI du ping

Le Lionel MESSI du ping

Prénom : Horacio                                                   Nom : CIFUENTES

Surnom : « Hori » ou « Hora »

Age : 22 ans

Classement : N°70 mondial – n°1 argentin

 

L’âge auquel j’ai commencé à jouer : 11 ans

Mon premier club de tennis de table: Gymnasty club, La plata, Buenos Aires

Mon matériel : sponsorisé DONIC, bois Donic Crest off et plaques Bluefire M1 des 2 côtés

Mon style de jeu : attaquant

Les clubs français dans lesquels j’ai joué: encore aucun !

Les clubs étrangers dans lesquels j’ai joué : Rosenheim (Allemagne 2017, nationale), depuis 2017 Monte Porreiro (Espagne, 1ère ligue), AC Galomar (Portugal, 1ère ligue), Logis Auderghem (Belgique, 1ère ligue)

Mes principaux titres : Champion sud-américain <13, <15, <18, <21, champion ibéro-américain <18, finaliste des championnats panaméricains 2018, 3 victoires en proTour <21 ans

Mon meilleur souvenir au tennis de table: le prochain match que je vais gagner

Mon pire souvenir au tennis de table: le dernier match que j’ai perdu

 

Le questionnaire de Marcel ROUSTE

1- Le principal trait de mon caractère : fighter
2 - La qualité que je préfère chez un pongiste : le fight
3 - La qualité que je préfère chez une pongiste : le fight

4 - Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : leur amitié, la chose la plus importante pour moi

5 - Mon principal défaut : supporter l’équipe de foot d’Argentine
6 - Mon occupation préférée en dehors du tennis de table : Le football
7 - Mon rêve de bonheur : Faire des choses qui me plaisent, et si non, je change !

8 - Quel serait mon plus grand malheur ? : Que l’Argentine ne gagne plus jamais une coupe du monde de Football !

9 – Le niveau que je souhaiterais atteindre: Top 20 mondial
10 - Le pays où je désirerais vivre : Barcelone en Espagne
11 – Le bois de raquette que je préfère : le bois Peter KORBEL 

12 – Les plaques que j’aime : Donic Bluefire (je ne peux pas en donner d’autres forcément !)

13 – La salle que je préfère :  N’importe laquelle à partir du moment où il y a une table
14 - Mes acteurs favoris : Rodrigo de La SERNA (acteur argentin qui joue dans la série la Case de Papel)

15 - Mes poètes préférés dans le tennis de table : Hugo CALDERANO
16 - Mes héros dans la fiction : GOKU de Dragonball Z
17 - Mes actrices favorites : Angelina JOLIE
18 - Mes musiciens préférés : Bad BUNNY, j’aime le Reggaetton et les musiques latino

19 - Mes peintres favoris : je n’en ai pas
20 - Mes héros dans la vie réelle : Mes parents
21 - Mes personnages favoris : Lionel MESSI
22 - Ce que je déteste par-dessus tout : L'injustice
23 - Personnages historiques que je méprise le plus : le COVID-19
24 - La truc pongiste que j’aime le plus : ma première compétition internationale universitaire à Taiwan en 2017, c’était comme les jeux olympiques pour moi !

25 - Le don de la nature que je voudrais avoir : Ne jamais perdre un match au tennis de table !
26 - Comment j’aimerais mourir : En dormant !
27 - État présent de mon esprit : Confiné….
28 - Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : les fautes d’orthographe
29 - Ma devise : « Vas-y, point par point ! »   

 

Le questionnaire de Bernard PRENDRIN-PIVOT

1. Votre mot préféré ? : VAMOS !!
2. Le mot que vous détestez ? : Défaite
3. Votre drogue favorite ? : La nourriture Argentine (la meilleure !)
4. Le son, le bruit que vous aimez ? : Le bruit de la pluie qui tombe, ou le chant des oiseaux (très relaxant)
5. Le son, le bruit que vous détestez ? : Le petit coin de table
6. Votre juron ou blasphème favori quand vous jouez au tennis de table? : LA PUTA MADREEEEE !

7. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? : Lionel MESSI !
8. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? : Lave-vaisselle
9. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? : Un loup
10. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? : « Salut Horacio, il faut vraiment que tu progresses en coup droit pour ta prochaine vie ! »

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 09:55

Nous aurons le plaisir d’accueillir dans l’équipe de proB pour cette saison 2020-2021 Jesus CANTERO !

 

Jesus CANTERO est le numéro 2 espagnol. Il a passé ces 7 dernière années dans le club français du SPO Rouen, en proB et en proA, et a largement contribué à leur montée et leur  accession au plus haut niveau. Joueur majeur et historique rouennais, il garde un excellent souvenir de toutes ces années passées dans l’un des tous meilleurs club français.

Jesus est rôdé au plus haut niveau français et a une très grande expérience internationale au sein de l’équipe espagnole. Il a un style de jeu très percutant, en prise porte-plume, et en contre à la table, envoyant caramel sur caramel et forcément, patatas sur patatas.

Et bien sûr, en tant que fier hispanique, il carbure à l’Honneur et à la Grinta !

Vous l’aurez compris l’an prochain la salle Labaume vivra à l’heure latino.

Avec Jesus et ses nouveaux disciples.

Vamos !   Et Hasta pronto !

 

 

 

BIM !

BIM !

Prénom : Jesus                                                   Nom : CANTERO

Surnom : JESUS

Age : 38 ans

Classement : N°171 mondial, n°2 Espagnol, n°46 Français

 

L’âge auquel j’ai commencé à jouer : 9 ans

Mon premier club de tennis de table: AESA  P REAL en Espagne

Mon matériel : Tibhar Speedy Soft XD et Evolution ELP. Bois Stiga Clipper

Mon style de jeu : attaquant

Les clubs français dans lesquels j’ai joué: Rouen (7 ans), Nice

Les clubs étrangers dans lesquels j’ai joué : AESA P Real, Jerez, UCAM Cartagena en Espagne, Roskilde (Dannemark)

Mes principaux titres : Champion d’Espagne, Champion par équipes ligue 1 espagnole, danoise et proB et proA Française

Mon meilleur souvenir au tennis de table: Que des bons souvenirs !

Mon pire souvenir au tennis de table: Pas de mauvais souvenirs !

 

Le questionnaire de Marcel ROUSTE

1- Le principal trait de mon caractère : généreux
2 - La qualité que je préfère chez un pongiste : la constance
3 - La qualité que je préfère chez une pongiste : la vitesse

4 - Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : la sincérité

5 - Mon principal défaut : une tendance à faire la tête de cochon
6 - Mon occupation préférée en dehors du tennis de table : Rester avec ma famille
7 - Mon rêve de bonheur : Voir ma famille heureuse

8 - Quel serait mon plus grand malheur ? : Mourir

9 – Le niveau que je souhaiterais atteindre: Top 50 mondial
10 - Le pays où je désirerais vivre : l’Espagne, quelle question !!!
11 – Le bois de raquette que je préfère : Stiga Clipper o Rosewood 

12 – Les plaques que j’aime : Celles que j’utilise actuellement

13 – La salle que je préfère :  Le Kindarena de Rouen
14 - Mes acteurs favoris : Denzel WASHINGTON

15 - Mes poètes préférés dans le tennis de table : HE ZHI Wen
16 - Mes héros dans la fiction : Rocky BALBOA
17 - Mes actrices favorites : Julia ROBERTS
18 - Mes musiciens préférés : Marc ANTHONY et MANA

19 - Mes peintres favoris : Benoît VAQUIER

20 - Mes héros dans la vie réelle : Rafael NADAL
21 - Mes personnages favoris : Mes parents
22 – Ton nome favori : Noa
23 – Ce que tu détestes : les olives

24 - La truc pongiste que j’aime le plus : les Jeux Olympiques

25 - Le don de la nature que je voudrais avoir : avoir du feeling et du toucher !

26 - Comment j’aimerais mourir : Je ne pense jamais à ça
27 - État présent de mon esprit : je me sens fort !
28 - Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : ça dépend du moment (et si je suis dans une période tête de cochon ou pas !)
29 - Ma devise : « Ce à quoi tu peux rêver n’a pas de limites »   

 

Le questionnaire de Bernard PRENDRIN-PIVOT

1. Votre mot préféré ? : Bonheur
2. Le mot que vous détestez ? : Jalousie
3. Votre drogue favorite ? : Le barbacoa fait maison
4. Le son, le bruit que vous aimez ? : Le bruit du calme et du silence

5. Le son, le bruit que vous détestez ? : Le marteau piqueur
6. Votre juron ou blasphème favori quand vous jouez au tennis de table? : PUTA MADRE!

7. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? : Ma famille
8. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? : Je peux tout faire !
9. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? : Un dauphin
10. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? : « Demande lui avant moi !»

 

"Are you talking to me?"

"Are you talking to me?"

Partager cet article
Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 22:04

Dimanche 16 février 2020. 11ème rencontre de proB, et déplacement à ROANNE. Département de la Loire, à une heure de Lyon.  

Oui, Lugdunum ! Si, au choix, tu es spécialiste de la Rome Antique, ou plutôt lecteur d’Asterix et Obélix.

Tu auras deviné, on est dans la seconde catégorie.

Gros combat donc ce dimanche pour les Samariens. Dans l’arène de Roanne.

Au programme : une lutte à mort. Pas moins.

Avec des gladiateurs Roannais forcément revanchards, embrochés et escroqués 3/2 au match-aller par des Amiénois ayant bénéficié de l’absence du rétiaire ZHMUDENKO.  Qui aura d’ailleurs rejoué son joker aujourd’hui. Mais comme prévu, cet après-midi, on aura pris des gros coups de glaives et de tridents. Malgré le soutien des membres du Kop Labaume, le sable et la sciure du Coliseum de Roanne auront eu du mal à éponger, et à aspirer, le sang qui aura coulé à gros bouillons de nos petites veines.

Mais pour au final, une courte défaite 3/2 !

Grâce à Maximus Decimus Meridius LAKATOS. Aujourd’hui c’était encore lui GLADIATOR !

Avec deux belles victoires contre Paul GAUZY et Ibrahima DIAW il nous maintient encore et toujours à la quatrième place du groupe. Une place de plus en plus fragile car derrière, ça revient à grandes enjambées.

Dans l’attente du terrible déplacement à Thorigné Fouillard, les seconds de la poule, le 17 mars.

On a du mal à le reconnaître avec le casque, mais c'est bien Tomi LAKATOS au dessous

On a du mal à le reconnaître avec le casque, mais c'est bien Tomi LAKATOS au dessous

Les Roannais

Ibrahima DIAW (n°55) (1 victoire) : En honneur à la salle Hélène BOUCHER, pour son goûter à 16h30, aura croqué du Alexis MOMMESSIN 3/1, à pleines bouches, en mastiquant bien, et en lui taillant quelques croupières et escalopes. Mais contre Tomi dans son second match, se sera cassé les dents sur un LAKATOS à moelle. Et défaite 3/2, mais pleine de panache, et avec du gros niveau.

Paul GAUZY (n°62) (victoire en double) : Après sa défaite de justesse 3/2 contre Tomi LAKATOS, Paul lui aurait bien envoyé un selfie de ses fesses. Mais on ne sait jamais, en cas de future carrière politique, la jurisprudence Benjamin GRIVEAUX…Se sera donc contenté d’une bonne poignée de main et d’un « Bien joué, good game Tomi ». A l’anglaise, et au respect, à l’amitié en fait.

Dorian ZHENG (n°148) (1 victoire + double) : L’homme du match côté Roannais. Chaud comme le gaufrier de la buvette. N’aura pas raté grand-chose de ce qu’il aura tenté contre Grégoire JEAN (victoire 3/1), puis dans le double associé à Paul GAUZY (victoire 3/0 sur la paire MOMMESSIN/JEAN). Ce qu’il a fait subir aux Amiénois sort totalement de la convention de Genève de 1949. A peine sorti de la salle les Samariens auront donc déposé une main courante pour tortures mentales et physiques, et participation à des crimes de guerre en bande organisée,  à son encontre, dans la Gendarmerie de Roanne.

Tomi LAKATOS demandant au Kop Labaume ce qu'il doit faire de Ibrahima DIAW et Paul GAUZY

Tomi LAKATOS demandant au Kop Labaume ce qu'il doit faire de Ibrahima DIAW et Paul GAUZY

Les Amiénois

Grégoire JEAN (n°63) (0 victoire) : En mode Teddy RINER sur ses deux premiers sets contre Dorian ZHENG, avec une bonne prise de kimono, et en avançant sur son adversaire. Mais après avec mené 1 set à 0, puis 10/8, boum patatras, uchi-mata…, aura pris ippon direct. Et défaite 3/1. Hajime.

Tomi LAKATOS (n°37) (2 victoires) : Pour tous les cyclones, on s’escrime à chercher des prénoms tantôt féminins (tempête Ciara), tantôt masculins (tempête Dennis)…Punaise, les prochaines donnez leur le nom de LAKATOS ! Il aura soufflé le chaud et le froid aujourd’hui à Roanne, avec deux belles victoires à l’arrache, et décoiffantes, 3/2 contre Paul GAUZY et Ibrahima DIAW.

Alexis MOMMESSIN (n°117) (0 victoire) : Pas réveillé hier matin à 10h, aura raté son train. Puis malgré le réveil réglé sur 16h, aura mis deux sets à émerger contre Ibrahima DIAW, mais pour finir la fin de rencontre en feu, et en boulet de canon. Mais finira par venir mourir sur le fil 3/1 après un très beau combat. Avé Momess, morituri te salutant.

Le KOP LABAUME : Bravo à eux pour l’ambiance ! Fiers supporters, descendus en minibus, ils remonteront demain matin en footing : 600 km... Du gâteau.

La photo souvenir de la défaite. Mais quand on est comme ça ensemble, ce sont de toute façon toujours des victoires.

La photo souvenir de la défaite. Mais quand on est comme ça ensemble, ce sont de toute façon toujours des victoires.

La feuille de match

La feuille de match

Le classement à J11

Le classement à J11

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 16:24

Le club de l’AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE organise le samedi 28 mars 2020 dans la salle spécifique Albéric LABAUME  (304, rue Gaulthier de Rumilly, à Amiens) son 19ème grand tournoi national annuel de tennis de table.

BIENVENUE A TOUS !!!

 

Toutes les informations sur le site du club (rubrique Trophée National – Tournoi d’Amiens) : http://www.amienssport-tt.com/national_trophee

 

INSCRIPTIONS

INSCRIPTIONS EN LIGNE : http://formulaires.webnball.fr/Lweb/?id=A_110

RENSEIGNEMENTS PAR SMS : Christophe 06 59 15 56 52

TOURNOI NATIONAL 2020 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE, le samedi 28 mars 2020
TOURNOI NATIONAL 2020 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE, le samedi 28 mars 2020
TOURNOI NATIONAL 2020 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE, le samedi 28 mars 2020
TOURNOI NATIONAL 2020 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE, le samedi 28 mars 2020
TOURNOI NATIONAL 2020 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE, le samedi 28 mars 2020
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 07:33
LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) AU TENNIS DE TABLE

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche