Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 08:15

85% de victoires (17 victoires pour 3 défaites), 0 perf, 3 contres (100% de contres sur les défaites)

Géant !!! Grosse saison de The Big Man. Le James Dean de l’ASTT. Dommage pour sa sortie de route contre Issy-Les-Moulineaux, au volant de sa Porsche 550 Spyder. Mais pour la saison prochaine, est déjà reparti à l’Est d’Eden. Avec la fureur de vivre… Et de vaincre.

La phase de Yan :

J1 : ABBEVILLE / AMIENS : 1/8

Yannick VOSTES (n°73) (1 victoire + double) : Pour sa première rencontre, perdue contre Jérôme BLANQUART 3/1, Yannick aura en fait juste voulu nous montrer qu’il était tout simplement humain. Qu’il pouvait chialer comme Benoît VAQUIER. Et que comme Tony MANERO, il pouvait avoir la fièvre, ce samedi soir. Après son premier match donc, il était mort… Mais maintenant il va beaucoup mieux ! La machine à top-frapper s’est remise en route contre Daniel TRASCU (victoire 3/1). Comme le Terminator. Quand à la fin, tu penses qu’il est HS…Mais non, inlassablement, ça repart. Et rien ne pourra plus l’arrêter !!!

J2 : AMIENS / TOURS 8/2

Yannick VOSTES (n°73) (3 victoires + double) : Dans son premier match aura enfilé la combinaison du major TOM pour éjecter Nicolas GAUDELAS dans la stratosphère. Pour une petite space oddity (victoire 3/0). Puis enchainera par un petit maquillage facial pour un revival d’Alladin SANE contre Antoine BISTON (victoire 3/0). Pour terminer, en mode Ziggy STARDUST, mais sans les Spiders from Mars, en l’honneur de Lucas RIGAULT (victoire 3/1).

J3 : ISSY LES MOULINEAUX 8 / AMIENS 5

Yannick VOSTES (1 victoire) : Reprise de KOH-LANTA pour Yannick ce samedi. Mais d’entrée perte de l’épreuve d’immunité contre Martin ALLEGRO (défaite 3/2). Puis, comme il n’y avait décidément rien à manger sur l’île d’ISSY, Michael SAMOUILLAN lui aura fait bouffer la feuille de match (défaite 3/2). Heureusement, pour éviter de porter les valises de Denis BROGNIART (et le sac de Stéphane HUCLIEZ), trouvera les ressources pour l’emporter dans son dernier match contre Kevin RIVOAL (3/0).

J4 : AMIENS 8 / CHARTRES 3

Yannick VOSTES n°73 (3 victoires, une après le gong + double) : Une partie de son âme, battue par les vents, est restée crucifiée sur la porte du gymnase d’ISSY. Super-difficile de prendre des pivots en traînant sa croix dans l’aire de jeu. Et de servir rentrant, avec des clous rouillés plantés dans les mains. Mais en vérité je vous le dis, celui qui croit en lui, aura la vie éternelle. Et trois victoires christiques (dans la douleur, mais avec le soutien de la sainte Trinité), pour Jésus VOSTES contre Yannick MARAIS (3/1), Benoît GASNIER (3/2) et Benjy CAPELLO (3/2) !

J5 : POITIERS 7 / AMIENS 7

Yannick VOSTES (n°73) (3 victoires): Le GRAND VOSTES was here. And was back ce soir ! Oui, il est là le champion de Belgique 2016 de dans une semaine !!! Trois victoires ce jour contre Rémi BLANCHON (3/1), Julien ARANDEL (3/0) et Simon SOULARD (3/1). Puisque Yannick NOAH a fait jouer sa coupe Davis en Guadeloupe, a également exigé d’y jouer sa 6ème journée du championnat de Nationale 1. Benoît VAQUIER a déjà validé.

J6 : AMIENS 8 / ROUEN 4

Yannick VOSTES (n°73, 3 victoires + double): Le corsaire deux rebonds contre Julien GROULT (sabré 3/0). Puis le flibustier wallon contre Mohammed GUEYE (embroché 3/0). Enfin, le SURCOUF d’Eupen contre Eric LE ROUGE VARIN. Très beau match. Hissera le drapeau noir à tête de mort, à 11/9 à la belle pour lui. Puis finira par jeter le cœur de son adversaire aux requins. Vielle tradition, et marque de respect, de la piraterie pongiste.

J7 : LEVALLOIS 5 / AMIENS 8

Yannick VOSTES (n°73, 3 victoires + double) : Quand tu pètes ta vitre côté conducteur à 300km de Paris, et que tu roules la fenêtre ouverte pendant trois heures, sous la pluie, à 7°C, tu pourrais penser que décidément, ça ne va pas être ton samedi. Quand tu gares ta voiture dans le parking voisin de la salle Marcel-Cerdan-de-l’anarque, à 30€ l’uppercut pour l’après-midi, tu te dis que les levalloisiens vont te faire passer l’après-midi à quatre pattes. Et enfin quand tu vois Mac GYVER-HUCLIEZ et Pierre RICHARD-CHATELAIN te refaire une vitre de voiture à base de rouleaux de scotch et de films étirables transparents pour micro-onde, tu pourrais vraiment croire que Jésus a choisi le 30 avril pour te mettre à l’épreuve... Mais en fait non. Aujourd’hui, une nouvelle fois, le tarif VOSTES ! Immuable, imperméable, imperturbable, et imputrescible : trois victoires (3/0 contre Cédric MIRAULT, 3/1 contre Akhilen YOGARAJAH et par WO contre Titouan RAYMOND) + double. Yannick, le mec au dessus. De Dieu. Et de l’Univers.

Le bilan de Yannick VOSTES pour la 2ème phase de Nationale 1 2015/2016
Partager cet article
Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 08:13

75% de victoires (15 victoires pour 5 défaites), 0 perf, 5 contres (100% de contres sur les défaites)

Bra !!! Après avoir écumé le championnat de Nationale 1 français depuis janvier 2016, est remonté début mai dans son drakkar. Cap désormais vers l’Allemagne et la Bundesliga. Nouveau camp de base à Frickenhausen. Y boira le schnaps local. Mais toujours dans le crâne de ses ennemis : cette si sympathique tradition viking !

La phase de Jesper :

J1 : ABBEVILLE / AMIENS : 1/8

Jesper HEDLUND (n°63) (2 victoires + double) : La fashion-week c’était cette semaine, à Paris. Représentant l’élégance suédoise et la grande classe scandinave, Jesper nous aura donc fait ce soir une démonstration de haute-couture. En reprisant Christophe CLOSSET, 3/1. Et en faisant défiler Erwan LEROY, mais les fesses à l’air (ultra tendance cet hiver) 3/1.

J2 : AMIENS / TOURS 8/2

Jesper HEDLUND (n°63) (3 victoires) (3 victoires) : Pour faciliter l’acclimatation de notre jeune recrue suédoise, une température scandinave aura régné toute l’après-midi salle Labaume. Un grand merci à la société Cofély-GDF-Suez qui gère notre chauffage ! Ainsi mis en condition, aussi calme que l’eau d’un fjord, Jesper aura enchaîné trois victoires, en mode Mikaël APPELGREN, son aîné gaucher : 3/0 contre Lucas RIGAULT, 3/1 contre Antoine DOYEN, et 3/2 contre Nicolas GAUDELAS. Des débuts réussis : Grattis !!! (« Félicitations » : oui toi aussi, à chaque résumé, progresse en suédois ; ça peut toujours servir si tu traînes salle Labaume, ou aux bras de top-models).

J3 : ISSY LES MOULINEAUX 8 / AMIENS 5

Jesper HEDLUND (3 victoires + double) : La solidité, la fiabilité, et la robustesse d’un moteur SAAB. Toujours la qualité suédoise. Petite période de rodage contre Kevin RIVOAL (victoire 3/0). Puis montée en puissance contre David JOHNSTON (victoire 3/2). Pour finir à plein régime contre Martin ALLEGRO (victoire 3/1). La firme ESSO, à une époque, conseillait de mettre un tigre dans son moteur. A Amiens on a plutôt opté pour mettre un moteur dans notre tigre.

J4 : AMIENS 8 / CHARTRES 3

Jesper HEDLUND n°63 (3 victoires + double) : A son arrivée, aura trempé sa raquette dans le bénitier de la salle Labaume. Sa main gauche aura ensuite suinté la grâce et l’eau bénite pour le reste de la journée. Avec 3 victoires angéliques contre Benjy CAPELLO (3/1), Célian BLANCHE (3/1) et Yannick MARAIS (3/1).

J5 : POITIERS 7 / AMIENS 7

Jesper HEDLUND (n°63) (1 victoire + double) : Le même état de perplexitude pour Jesper que quand tu découvres la notice de montage d’un meuble Ikéa ! Aura réussi à clouer les montants contre Simon SOULARD (victoire 3/2). Mais se sera ensuite posé trop de questions pour l’assemblage des tiroirs contre Luca SAMAR (défaite 3/1). Et le réglage des battants de portes, contre Rémi BLANCHON (défaite 3/0).

J6 : AMIENS 8 / ROUEN 4

Jesper HEDLUND (n°63, 2 victoires + double): Déjà à l’heure allemande. Pour son départ programmé la saison prochaine vers le centre d’entrainement et l’équipe de Frickenhausen Tischtennis, en Teutonie. Aura donc commencé par pédaler dans la choucroute contre Eric VARIN (défaite 3/2). Avant d’envoyer de la saucisse contre Julien NOVARRE (victoire 3/0). Puis de l’Apfelstrudel contre Julien GROULT (victoire 3/1).

J7 : LEVALLOIS 5 / AMIENS 8

Jesper HEDLUND (n°63, 1 victoire + double) : Pour sa dernière apparition sous le maillot amiénois, le Jesper d’Issy contre Titouan RAYMOND (avec une très belle victoire solide et convaincante 3/1). Puis le Jesper de là (et de Poitiers), avec deux défaites contre Salvador URIBE (défaite 3/1) et Cédric MIRAULT (défaite 3/2). Mais nous a offert une bouteille d’Aquavit pour son pot de départ : Tak Jesper !

Le bilan de Jesper HEDLUND pour la 2ème phase de N1 2015/2016
Partager cet article
Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 08:06

L’équipe de l’ASTT, pour son grand retour en Nationale 1, termine la saison 2015/2016 sur la seconde marche du podium.

Avec 5 victoires (8/4 contre Tours, 8/2 contre Abbeville, 8/3 contre Chartres, 8/4 contre Rouen, 8/5 contre Levallois), un match nul (7/7 contre Poitiers), pour une seule défaite contre Issy Les Moulineaux 8/5 Les amiénois ne seront malheureusement passés au travers que d’un seul match. Mais « celui-qu’il-ne-fallait-pas-louper », contre Issy-Les-Moulineaux.

Dommage…

L’objectif, certes un peu ambitieux, était d’accéder directement à la proB, pour cette première saison de retour en Nationale 1. Les amiénois, venant de Nationale 3, et montant d’un échelon chaque saison depuis deux ans, avaient goûté à cette spirale positive, et à ce rythme frénétique de courants ascendants.

L’ossature était probablement encore un peu friable pour accéder d’emblée cette année au très haut niveau. Mais il y avait peut-être tout de même la place pour au moins accéder aux play-off. La maison amiénoise, avec des fondations encore renforcées, repartira de plus belle la saison prochaine !

Avec, espérons-le, le retour en forme d’Arthur BILAS, opéré de la hanche droite fin décembre. Il évoluera aux côtés de Yannick VOSTES et de Stéphane HUCLIEZ. Jesper HEDLUND, nous quittant pour le centre d’entrainement et l’équipe de Frickenhausen, en 2ème ligue de Bundesliga.

Ce départ sera néanmoins suppléé par l’arrivée de deux nouveaux joueurs, de niveau international :

  • dès septembre 2016, le jeune espoir belge, âgé de 23 ans, Julien INDEHERBERG n°278 mondial !
  • et en janvier 2017, Michal OBESLO, joueur tchèque de 27 ans, et n°161 mondial !

À l’ASTT, l’avenir se construit aux couleurs de l’Europe.

Et il aura l’éclat de la foudre lors de la deuxième phase, en janvier 2017 !

Le spectacle, et le très haut niveau, se ré-installeront, espérons-le pour longtemps, salle Labaume !!!

La beatiful team

La beatiful team

Partager cet article
Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 06:53

Qui POULIDOR dîne

Samedi 30 avril 2016. Dernier match de la saison à LEVALLOIS. En jeu, la deuxième ou la troisième place de la poule. Après les fêtes de Pâques, la médaille en chocolat. Car l’équipe d’ISSY LES MOULINEAUX était déjà certaine de finir à la première place du groupe. Et donc de jouer les play-off.

Les amiénois, eux, ne pouvaient plus participer qu’à la Champion’s League de la Loose. Les yeux un peu rougis, et avec une petite boule au fond de la gorge.

Mais qui ne les empêchera pas de réaliser un très bon match à Levallois !

Pour au final une belle victoire 8/5.

Ché gars d’Ômiens finiront donc la phase sur le podium.

Mais à la place de Poulidor… Dommage, presque...

Une médaille d’argent autour du cou, fêtée dans la pizzéria la plus rapide à l’Ouest de la salle de Levallois. Au menu : une pizza Reine, une Margarita, une Louis, et une Dreyfus. Un menu certes de fin des haricots, mais très sympa !

Allez, vivement l’an prochain ! Qu’on remette ça !!!

LES LEVALLOISIENS

Cédric MIRAULT n°70: D’entrée se sera emmêlé les pinceaux sur Yannick VOSTES (défaite 3/0). Puis enverra de la gouache contre Raphaël CHATELAIN (victoire 3/0). Avant de retrouver sa période fétiche, surréaliste, plus Joan que Cédric, contre Jesper HEDLUND (belle victoire 3/2).

URIBE Salvador n°138: Un joli petit match, d’emblée face à Stéphane HUCLIEZ, qui lui aussi aimerait tant voir Syracuse. S’imposant 3 sets à 2. En mode Zorro est uribé. Sans se presser… Puis une belle partie, dans son jardin d’hiver, contre Jesper HEDLUND (victoire 3/1). Une rencontre pleine. A se réjouir du malheur de ses adversaires. Oui, on peut vraiment dire qu’il en rit Salvador.

Titouan RAYMOND n°150: Aura à peine eu le temps de retirer sa combinaison de latex, soumis dans son premier match par le maître dominateur Jesper HEDLUND (défaite 3/1). Aura ensuite fait claquer l’élastique du slip de Stéphane HUCLIEZ, avec du « Coucou je suis Michel SAPIN ! » (et victoire 3/2). Dans son dernier match : seppuku pongiste. En brisant volontairement sa raquette dans le 2ème set contre Yannick VOSTES. Avec à la clé, match perdu par WO, suivi d’une décapitation par le coach levalloisien.

Akhilen YOGARAJAH n°372: Il y a pile 30 ans, la catastrophe nucléaire de TCHERNOBYL. Petit hommage d’Akhilen aujourd’hui. Irradié contre Raphaël CHATELAIN (défaite 3/2). Respirant du nuage radioactif contre Yannick VOSTES (défaite 3/1). Et enfin entrant en fission contre Stéphane HUCLIEZ (défaite 3/0).

LES AMIENOIS

Stéphane HUCLIEZ (n°174) : Le Poupou du Pas-de-Calais. D’entrée aura broyé son dérailleur dans la côte d’Uribé (défaite 3/2). Puis gros coup de fringale contre Titouan RAYMOND (défaite 3 sets à 2, après avoir mené 2 sets à 1 et 8/2). Y aura laissé son amour-propre et ses vertèbres L4-L5. Avec un lumbago dans la dernière ligne droite. Mais à l’approche de la flamme rouge, trouvera l’énergie pour remettre un dernier coup de rein, et l’emporter 3 sets à 0 contre Akhilen YOGARAJAH... La nuit debout ? Plus très fan…Car va passer les trois prochaines semaines couché sur une planche en bois.

Yannick VOSTES (n°73) : Quand tu pètes ta vitre côté conducteur à 300km de Paris, et que tu roules la fenêtre ouverte pendant trois heures, sous la pluie, à 7°C, tu pourrais penser que décidément, ça ne va pas être ton samedi. Quand tu gares ta voiture dans le parking Marcel-Cerdan-de-l’anarque, voisin de la salle, à 30€ l’uppercut pour l’après-midi, tu te dis que les levalloisiens vont te faire passer l’après-midi à quatre pattes. Et enfin, quand tu vois Mac GYVER-HUCLIEZ et Pierre RICHARD-CHATELAIN te refaire une vitre de voiture à base de rouleaux de scotch et de films étirables transparents pour micro-onde, tu pourrais vraiment croire que Jésus a choisi le 30 avril pour te mettre à l’épreuve... Mais en fait, non...Aujourd’hui, une nouvelle fois, le tarif VOSTES ! Immuable, imperméable, imperturbable, et imputrescible : trois victoires (3/0 contre Cédric MIRAULT, 3/1 contre Akhilen YOGARAJAH et par WO contre Titouan RAYMOND) + double. Yannick, le mec au dessus... De Dieu. Et de l’Univers.

Raphaël CHATELAIN (n°356) : Dans le fief de la Balkanie, aura commencé par envoyer du Panama papers contre Akhilen YOGARAJAH (victoire 3/2). Puis aura pris dans la face de la société écran par Cédric MIRAULT (défaite 3/0). A enfin été très content de voir Stéphane HUCLIEZ apporter l’ultime point pour la victoire d’équipe. Sans avoir besoin de quitter le transat de son paradis fiscal pour jouer un dernier match.

Jesper HEDLUND (n°63) : Pour sa dernière apparition sous le maillot amiénois, le Jesper d’Issy contre Titouan RAYMOND (avec une très belle victoire solide et convaincante 3/1). Puis le Jesper de là (et de Poitiers), avec deux défaites contre Salvador URIBE (défaite 3/1) et Cédric MIRAULT (défaite 3/2). Mais nous a offert une bouteille d’Aquavit pour son pot de départ : Tak Jesper !

Le détail

Jesper HEDLUND (n°63) bat Titouan RAYMOND (n°151) (2,6,-9,8)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) perd Salvador URIBE (n°124) (9,-6,10,-9,2)

Yannick VOSTES (n°73) bat Cédric MIRAULT (n°81) (7,6,10)

Raphaël CHATELAIN (n°356) bat Akhilen YOGARAJAH (n°287) (5,-8,12,-3,8)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) perd Titouan RAYMOND (n°151) (6,10,-7,9,9)

Jesper HEDLUND (n°63) perd Salvador URIBE (n°124) (-4,-9,8,-8)

Yannick VOSTES (n°73) bat Akhilen YOGARAJAH (n°287) (9,-9,1,7)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Cédric MIRAULT (n°81) (-7,-6,-4)

Stéphane et Jesper battent Cédric et Salvador (6,2,12)

Raphaël et Yannick battent Titouan et Akhilen (9,9,-11,8)

Yannick VOSTES (n°73) bat Titouan RAYMOND (n°151) (WO)

Jesper HEDLUND (n°63) perd Cédric MIRAULT (n°81) (10,-6,9,-8,-4)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Akhilen YOGARAJAH (n°287) (14,9,8)

7ème journée de la 2ème phase de Nationale 1, poule C: LEVALLOIS 5 / AMIENS 8
Partager cet article
Repost0
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 10:29
STATISTIQUES PONGISTES (2) : LA CONNAISSANCE DU NOM DE L'ADVERSAIRE
Partager cet article
Repost0
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 10:13
STATISTIQUES PONGISTES: LE TOP 10 DES PRENOMS REFUSES PAR MAMAN A LA MATERNITE
Partager cet article
Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 11:34
Yannick VOSTES (n°73) bat Julien GROULT (n°636) (9,12,6)

Yannick VOSTES (n°73) bat Julien GROULT (n°636) (9,12,6)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) perd Mohammed GUEYE (n°397) (7,-10,10,7,-9)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) perd Mohammed GUEYE (n°397) (7,-10,10,7,-9)

Jesper HEDLUND (n°63) perd Eric VARIN (n°93) (-5,6,8,-6,-13)

Jesper HEDLUND (n°63) perd Eric VARIN (n°93) (-5,6,8,-6,-13)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Julien NOVARRE (n°252) (-10,7,-10,-9)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Julien NOVARRE (n°252) (-10,7,-10,-9)

Yannick VOSTES (n°73) bat Mohammed GUEYE (n°397) (6,8,2)

Yannick VOSTES (n°73) bat Mohammed GUEYE (n°397) (6,8,2)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Julien GROULT (n°636) (5,3,3)

Stéphane HUCLIEZ (n°174) bat Julien GROULT (n°636) (5,3,3)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Eric VARIN (n°93) (-6,6,-4,-5)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Eric VARIN (n°93) (-6,6,-4,-5)

Jesper HEDLUND (n°63) bat Julien NOVARRE (n°252) (9,9,9)

Jesper HEDLUND (n°63) bat Julien NOVARRE (n°252) (9,9,9)

Stéphane et Jesper battent Julien G et Mohammed (8,5,7)

Stéphane et Jesper battent Julien G et Mohammed (8,5,7)

Raphaël et Yannick battent Eric et Julien N (9,9,-6,8)

Raphaël et Yannick battent Eric et Julien N (9,9,-6,8)

Jesper HEDLUND (n°63) bat Julien GROULT (n°636) (13,-7,8,3)

Jesper HEDLUND (n°63) bat Julien GROULT (n°636) (13,-7,8,3)

Yannick VOSTES (n°73) bat Eric VARIN (n°93) (8,6,-5,-6,9)

Yannick VOSTES (n°73) bat Eric VARIN (n°93) (8,6,-5,-6,9)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Mohammed GUEYE (n°397) (-8,-6,-12)

Raphaël CHATELAIN (n°356) perd Mohammed GUEYE (n°397) (-8,-6,-12)

Partager cet article
Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 11:12
N1: AMIENS 8 / ROUEN 4: la feuille de route
Partager cet article
Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 11:02

LE PRINCE VOSTES, CORSAIRE RENTRANT

Samedi 2 avril 2016, l’Amiens Sport Tennis de Table affrontait Rouen pour le compte de la 5ème journée de la seconde phase du championnat de Nationale 1.

Eric VARIN, capitaine normand, avait remonté la Seine, toutes voiles dehors depuis Rouen. A la tête de sa grande Armada.

Arrivé à bon port, quai Labaume, le moussaillon Mohammed GUEYE jeta l’ancre. Mais pas de bol pour nous, direct sur la tête de Stéphane HUCLIEZ !

Puis canonnade rouennaise et tentative d’abordage. Mais la perte des deux doubles, et un Yannick VOSTES érrollflynnesque, en capitaine BLOOD de l’ASTT, précipiteront la victoire finale amiénoise : 8/4.

Les habitants de la nouvelle région des Hauts de France justifient leur gentilé, et restent donc tout au sommet de la poule.

Match pour l’honneur, et la 2ème ou la 3ème place du groupe, pour le dernier match de la saison contre Levallois, à l’extérieur, à la fin du mois.

Mais du championnat, et du ping-pong, devenu un tout petit peu dérisoire, depuis quelques temps. Dans notre univers de ténèbres. Les rencontres se déroulant désormais entre deux attentats. Triste monde…

Alors que, tous ensemble, on aurait pu habiter un pays qui ressemble à la Louisiane. A l’Italie. Avec du linge, étendu sur la terrasse. Et c’est joli.

Dire qu’on aurait pu tous vivre, plus d’un million d’années... Et toujours en été…

Merci quand même, Nino : https://www.youtube.com/watch?v=FgxwKEuy-pM

Les PIRATÉS

Eric VARIN (n°93, 2 victoires): D’entrée, en pleine tempête, le capitaine rouennais aura tenu bon la barre. Et aura montré à tous qu’il avait encore le pied VARIN (avec une belle victoire 3/2 contre Jesper HEDLUND). Puis les spectateurs de la salle Labaume se demandèrent si « Il a fait l’ÉNA VARIN ? ». Car Eric aura envoyé du ragoût d’agneau contre Raphaël CHATELAIN (victoire 3/1). Prévenu pour sa dernière rencontre, le maître d’hôtel VOSTES savait qu’Eric ne VARIN lâcher. Et se hâta de le renvoyer aux fourneaux (avec une défaite 3/1).

Julien NOVARRE (n°252, 1 victoire): De la NOVARRE riation sur Raphaël CHATELAIN (victoire 3/1). Puis dans son deuxième match, fébrile et épuisé, avec une éruption vésiculeuse. Pas de souci, prise en charge immédiate par le pédiatre VOSTES. Qui le mettra en PLS, et le badigeonnera d’éosine, diagnostiquant une crise de NOVARRE ricelle (défaite 3/0).

Mohammed GUEYE (n°397 , 1 victoire, + 1 victoire après le gong): Le GUEYE tapant contre Stéphane HUCLIEZ, tombé dans une embuscade, subissant de la grosse tatane coup droit (victoire 3/2). Puis la GAYE rilla contre Raphaël CHATELAIN, avec du gros combat (et une victoire 3/0). Le GUYE ridon aura enfin tenté de faire tourner la table, les esprits, et son destin. Mais sans réussite contre le peu-adepte-du-spiritisme, Yannick VOSTES (défaite 3/0).

Julien GROULT (n°636, 0 victoire): Parti au match, comme la 7ème compagnie, au clair de lune. Avec la même réussite que le sergent-chef CHAUDARD, nageant avec ses clés à molettes. Aura tenté, mais en vain, la technique du GROULT pire. Mais en pure perte contre Yannick VOSTES, Stéphane HUCLIEZ et Jesper HEDLUND (défaites 3/0, 3/0 et 3/1).

LES PIRATES DES MÈRES DU SUD

Yannick VOSTES (n°73, 3 victoires + double): Le corsaire deux rebonds contre Julien GROULT (sabré 3/0). Puis le flibustier wallon contre Mohammed GUEYE (embroché 3/0). Enfin, le SURCOUF d’Eupen contre Eric LE ROUGE VARIN. Très beau match. Hissera le drapeau noir à tête de mort, à 11/9 à la belle pour lui. Puis finira par jeter le cœur de son adversaire aux requins. Vielle tradition, et marque de respect, de la piraterie pongiste.

Jesper HEDLUND (n°63, 2 victoires + double): Déjà à l’heure allemande. Pour son départ programmé la saison prochaine vers le centre d’entrainement et l’équipe de Frieckenhausen Tischtennis, en Teutonie. Aura donc commencé par pédaler dans la choucroute contre Eric VARIN (défaite 3/2). Avant d’envoyer de la saucisse contre Julien NOVARRE (victoire 3/0). Puis de l’Apfelstrudel contre Julien GROULT (victoire 3/1).

Stéphane HUCLIEZ (n°174, 1 victoire + double) : Aura d’entrée joué sur un rythme du Morbihan, et d’après lui, comme une andouille. Pour être par GUEYE mené (défaite 3/2). Mais dans son deuxième match s’imposera contre un Julien diminué, avec une température à 40°C et une éruption morbiliforme (victoire 3/0). Pas de souci, encore un très beau diagnostic du professeur VOSTES omniprésent ce soir. Qui montrera à son externe CHATELAIN un très beau cas de GROULT geole.

Raphaël CHATELAIN (n°356, 0 victoire + double) : Le révolté du Bounty. Mais pas le navire. La friandise. Aura tenté de pêcher du gros ce jour. Mais n’aura malheureusement ramené dans ses filets que du poisson d’Avril. Avec trois défaites contre Julien NOVARRE (3/1), Eric VARIN (3/1) et Mohammed GUEYE (3/0).

Pour finir la journée, très beau duel entre Eric VARIN et Yannick VOSTES. A couteaux tirés!

Pour finir la journée, très beau duel entre Eric VARIN et Yannick VOSTES. A couteaux tirés!

Partager cet article
Repost0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 12:04

Le Tournoi National de l’AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE 2016 s’est déroulé les samedi 26 mars et dimanche 27 mars salle Albéric Labaume, au 304 de la rue Gaulthier de Rumilly à Amiens.

Il a réuni sur le week-end 165 participants, venant de 78 clubs et 21 départements

Pour les fans de statistiques : Aisne (n=5), Alpes Maritime (n=1), Ile et Vilaine (1), Indre (1), Indre et Loire (1), Lot et Garonne (3), Nord (n=19), Oise (n=31), Orne (n=1), Pas de Calais (n=10), Rhone (n=1), Paris (n=7), Seine Maritime (n=8), Seine et Marne (n=1), Seine Saint Denis (n=2), Hauts de Seine (n=6), Seine Saint Denis (n=2), Val de Marne (n=1), Val d’Oise (n=1), Yvelines (n=2), Somme (n=61, dont 30 joueurs de l’ASTT).

Pour la répartition : 77% des joueurs venaient de la région des Hauts de France (Somme 37%, Oise 19%, Nord 12%, Pas de Calais 6%, Aisne 3%), 13% de région parisienne, 6% de Normandie et 4% d’autres régions françaises.

Comme tous les ans la concurrence était rude avec de nombreux autres tournois nationaux organisés, à la même date, notamment à Pontault-Combault et Châlons-sur-Marne pour les plus proches.

Mais les fidèles, (et les plus beaux, en toute impartialité) reviennent tous les ans à Amiens.

En fonction de leur classement, les joueurs pouvaient donc s’inscrire dans 7 tableaux le samedi et 4 tableaux le dimanche, avec une série jeunes et une série dames le samedi, et l’Open, ouvert à tous, le dimanche.

L’équipe arbitrale dirigée par Dany BOURRE, et composée de Jean-Robert SELLIER, Xavier VAUCHERET et Frédéric ZARITA le dimanche, aura parfaitement géré le tournoi, s’achevant à 22 heures le samedi, l’Open messieurs se terminant le dimanche à 21heures. Les délais auront été tenus malgré quelques retards ponctuels dus à des soucis informatiques (faisant notamment apparaitre sur les impressions papier les classements des joueurs, non pas de cette année, mais de l’an dernier, perturbant de nombreux participants), et l’omniprésence le samedi de jeunes joueurs en course dans plusieurs séries simultanément, bloquant l’avancée des tableaux (mais tant mieux pour la jeunesse, et rassurant pour la santé du tennis de table!).

Les jeunes joueurs du club amiénois auront fait bonne figure dans toutes les séries, Gabriel SAINTENOY décrochant le Graal du tableau <1700 points le dimanche.

Un tournoi national qui, cette année, aura été marqué par la présence de très jeunes joueurs, ultra-prometteurs:

- les frères Krzysztof et Tomasz JANUS, benjamins 2 de Boulogne Billancourt, les finalistes du tableau jeunes,

- Sacha VARNICA, minime 1 de Méry, vainqueur de la série A <900 points et ½ finaliste de la série C,

- Benjamin FRUCHART, minime 2 de Proville, ½ finaliste de la série H <2700 points et destructeur des amiénois HUON et VAQUIER ; catégorie minime certes, mais avec déjà le talent et le mental d’un top player !

- et Samuel VAN-LOOY de Saint Laurent Blangy, petit diamant (des mines du Pas-de-Calais), et benjamin 2, en cours de polissage.

Les jeunes étoiles du tournoi national

Les jeunes étoiles du tournoi national

Les résultats :

Pour le samedi 26 mars :

- La série A <1900 points aura vu la victoire finale du jeune Sacha VARNICA (Méry) devant Jonathan LUXIN (Beauvais).

- Romain FREZIER (Billy Berclau), the man of the Saturday, très en verve, aura fait son week-end en remportant les séries B <1300 points contre Antoine GICQUEL (Sérifontaine) et la série C<1100 points contre Léo SAILLY (Bully)

- Dans la série Jeunes, Krzysztof JANUS s’imposera en finale contre son frère Tomasz JANUS

- Dans l’Open dames, Laurine BOGAERT (Leers) s’imposant devant Noémie et Dorothée MARRON (ASTT).

- La paire Mickael PLUVION/Clément AUGER s’imposera dans la série Doubles contre la paire amiénoise Antoine HUON/Louis THIRAULT

Pour le dimanche 27 mars :

- dans le tableau G<1500 points le flixecourtois Théo COSSSART l’emportera devant Jean MAHAUT (Moreuil), trouvant là la récompense de son investissement quotidien à l’entrainement du CREF ;

- dans le tableau H<2057 points, victoire de Pierre DUBOIS (Suresnes) devant Alexandre HAIGNERE, loveur de Saint Pierre Les Elbeuf ;

- dans le tableau J<1700 points, Gabriel SAINTENOY de l’ASTT s’imposera devant Xavier PILLIER (Wattignies) ;

- et dans l’Open masculin, avec la présence de 12 joueurs numérotés, victoire finale de Filip SZYMANSKI (n°79, Argentan), tout en élégance, devant Matthieu DE SAINTILAN (n°132, Pontault Combault), tout en défense et en contre-attaques foudroyantes. Un Open qui aura également été marqué par les victoires surprises, au fight de Mohammed GUEYE (n°397, Rouen) contre Hugo BATOCCHI en 1/8ème de finale, et celle de Vitay EFIMOV (n°333, Saint Quentin) contre LI Yong (n°167, Le Havre). Une prestation également très convaincante d’Alexis MOMMESSIN (n°283, Boulogne Billancourt) en ¼ de finale, finalement défait à la belle par un habitué de notre tournoi Merotohun MONDAY (n° 73, Tours). Beau parcours également de Marc CLOSSET (n°106, Agen), venu en famille, ne s’inclinant en ½ finale que contre le futur vainqueur du tableau. Avec encore dans sa musette quelques coups show-time, qui auront régalé le public resté nombreux pour assister aux finales, avec la présence de Jean-François OBRY président de la ligue de Picardie.

Un grand merci à tous les bénévoles ayant œuvré à la réussite du tournoi !

Un tournoi national qui, à l’avenir, risque d’être plus en plus compliqué à organiser, en raison de l’arrêt de certains soutiens institutionnels. Avec déjà pour cette année l’absence annoncée de subvention du Conseil départemental de la Somme.

Un grand merci en tout cas à Christophe HARLE qui aura géré les inscriptions. Et pour l’organisation générale, muchos gratias à Didier HUON, Alain CHATELAIN, Carole MONNEHAYE, Yan DEGUINGAND, Benjamin BATHELOT, Benjamin PICTON, Aurélie NEEL, Christine LEFEVRE, Marine HUON, Philippe RIQUART, Théo FORTIER, et à tous les jeunes du club qui auront participé à l’arbitrage des rencontres, au montage/démontage de la salle, et au nettoyage des tribunes.

En espérant que nous pourrons, à l’avenir, pérenniser cette organisation, et ce tournoi sympa.

Allez, restons positifs, et optimistes : « A L’ANNÉE PROCHAINE !!! »

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Sacha VARNICA vainqueur de la série A

Sacha VARNICA vainqueur de la série A

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Antoine GICQUEL et Romain FREZIER vainqueur de la série B

Antoine GICQUEL et Romain FREZIER vainqueur de la série B

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Léo SAILLY et Romain FREZIER vainqueur de la série C

Léo SAILLY et Romain FREZIER vainqueur de la série C

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Tomasz JANUS et Krzysztof JANUS vainqueur de la série jeunes

Tomasz JANUS et Krzysztof JANUS vainqueur de la série jeunes

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Open dames: Laurine BOGAERT s’impose devant Noémie et Dorothée MARRON

Open dames: Laurine BOGAERT s’impose devant Noémie et Dorothée MARRON

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Série doubles: Antoine HUON-Louis THIRAULT et Mickael PLUVION-Clément AUGER vainqueurs

Série doubles: Antoine HUON-Louis THIRAULT et Mickael PLUVION-Clément AUGER vainqueurs

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Série G: Jean MAHAUT et Théo COSSART (vainqueur)

Série G: Jean MAHAUT et Théo COSSART (vainqueur)

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Gabriel SAINTENOY vainqueur de la série J

Gabriel SAINTENOY vainqueur de la série J

LE BILAN DU TOURNOI NATIONAL 2016 DE L'AMIENS SPORT TENNIS DE TABLE
Open: Matthieu de SAINTILAN et Filip SZYMANSKI vainqueur

Open: Matthieu de SAINTILAN et Filip SZYMANSKI vainqueur

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche