Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:45

Dju PATTE (Villers Bretonneux), "El Julien", meilleur joueur de R1 de la seconde phase (1 seule défaite/21 recontres).

Il s'est certes beaucoup caché en B. Mais c'est beau tout de même.

El-Julien-Patte.png

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:44

Nom des joueurs titulaires

Club

Total matchs gagnés

Total matchs joués

% matchs gagnés

Julien PATTE (2035 points)

Villers Bretonneux

20

21

95%

Matthieu VANICAT (1790 points)

Compiègne

11

12

92%

Franck DELCAMBRE (2088 points, n°885)

Saint Quentin

16

18

89%

Sébastien PERPETTE (2225 points, n°492)

Villers Bretonneux

17

21

81%

Florent CAHAGNE (2057 points)

Villers Bretonneux

17

21

81%

Aurélien HERMANT (1895 points)

Villers Bretonneux

17

21

81%

Jonathan WAZE (1969 points)

Saint Quentin

12

15

80%

Jean-René THIBAUT (1883 points)

Abbeville

12

15

80%

Rudy VENARD (2104 points, n°805)

Abbeville

14

18

78%

Laurent LENTE (1857 points)

Abbeville

14

18

78%

Arnaud LAMBERT (1792 points)

Saint Quentin

15

21

71%

Cyril LEGRAND (2122 points, n°759)

Longueuil

15

21

71%

Baptiste SILVESTRE (2046 points)

Saint Quentin

14

21

67%

Valentin CARME (1625 points)

Saint Quentin

14

21

67%

Sébastien DELATOUR (1966 points)

Villers Saint Paul

6

9

67%

Audric THOMAS (1988 points)

Compiègne

8

12

67%

Léo COULMONT (1710 points)

Abbeville

14

21

67%

Joris THOMAS (1750 points)

Compiègne

13

21

62%

Michel TROCHUT (1842 points)

Longueuil

13

21

62%

Pascal PERRIN (1750 points)

Saint Quentin

12

21

57%

Jérémy FOUILLET (2055 points)

Compiègne

12

21

57%

Joel WALK (1965 points)

Compiègne

12

21

57%

Julien LISION (1755 points)

Compiègne

12

21

57%

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:43

Nom des joueurs titulaires

Club

Total matchs gagnés

Total matchs joués

% matchs gagnés

Cédric LEGRAND (1768 points)

Longueuil

12

21

57%

Guillaume LEFEVRE (1724 points)

Coudun

11

21

52%

Thibaut BOUCHOIR (1979 points)

Villers Saint Paul

11

21

52%

Cyrille LEGRIS (1754 points)

Longueuil

10

21

48%

Sébastien MALRAIN (1694 points)

Villers Bretonneux

9

21

43%

Simon AMBEZA (2031 points)

Coudun

9

21

43%

Julien LE DU (1647 points)

Coudun

9

21

43%

Christian HENON (1882 points)

Amiens

9

21

43%

Peter TRIARD (1629 points)

Longueuil

9

21

43%

Laurent MYNY (1588 points)

Abbeville

7

18

39%

Stéphane GONERA (1584 points)

Villers Bretonneux

8

21

38%

Antoine LE DU (1800 points)

Coudun

8

21

38%

Antoine HUON (1349 points)

Amiens

8

21

38%

Laure BORDONNEAU (1840 points, n°126 f)

Villers Saint Paul

3

9

33%

Christian OUBLIER (1898 points)

Abbeville

6

18

33%

Guillaume ROY (1720 points)

Longueuil

7

21

33%

Bérenger AMBEZA (1589 points)

Coudun

5

18

28%

Sylvain HEYVAERT (1751 points)

Villers Saint Paul

5

18

28%

Xavier DUPONT (1605 points)

Coudun

5

21

24%

Julian BOUCHOIR (1680 points)

Villers Saint Paul

5

21

24%

Alexis ROSEILLER (1709 points)

Villers Saint Paul

5

21

24%

Philippe LHOTE (1792 points)

Amiens

4

18

22%

Pierre LE GALLOUDEC (1784 points)

Amiens

4

18

22%

Sébastien CAILLET (1809 points)

Abbeville

1

9

11%

Tony DUBEAUX (1552 points)

Villers Saint Paul

0

18

0%

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:29

 

Nom des joueurs remplaçants

Statut

Club

Total matchs gagnés

Total matchs joués

% matchs gagnés

Arnaud SELLIER (2279 points, n°449)

Rempla

Amiens

6

6

100%

Jean TAQUET (2010 points)

Rempla

Amiens

3

3

100%

Bertrand BATHELOT (1705 points)

Rempla

Amiens

2

3

67%

Daniel DEMAGALHAES (1926 points)

Rempla

Saint Quentin

1

3

33%

Justin GIROT (1326 points)

Rempla

Villers Saint Paul

1

3

33%

Léandre ALIX (1426 points)

Rempla

Villers Saint Paul

1

3

33%

Lucien DELACROIX (1637 points)

Rempla

Abbeville

1

3

33%

Louis VANDEWOESTYNE (1469 points)

Rempla

Amiens

2

6

33%

Julien MARTIN (1227 points)

Rempla

Amiens

1

3

33%

Loïc LEFEVRE (1429 points)

Rempla

Amiens

1

3

33%

Grégoire LAMBERT (1550 points)

Rempla

Compiègne

2

9

22%

Bruno MARYSSE (1751 points)

Rempla

Amiens

4

21

19%

Patrick ALLAVOINE (1319 points)

Rempla

Coudun

0

3

0%

Nicolas DUVAL (1480 points)

Rempla

Saint Quentin

0

3

0%

Julien THAISSART (1522 points)

Rempla

Saint Quentin

0

3

0%

Grégoire FORESTIER (1467 points)

Rempla

Villers Saint Paul

0

3

0%

Didier GAWEKI (1337 points)

Rempla

Villers Saint Paul

0

3

0%

Clément CAHAGNE (1638 points)

Rempla

Compiègne

0

6

0%

Patrice VANICAT (1486 points)

Rempla

Compiègne

0

3

0%

Laurent FOURNIER (1515 points)

Rempla

Abbeville

0

3

0%

Clément QUENU (1040 points)

Rempla

Abbeville

0

3

0%

Andrei DEGUINGAND (1160 points)

Rempla

Amiens

0

3

0%

Jean-Paul POULAIN (1391 points)

Rempla

Amiens

0

3

0%

Alexandre CREUNET (1654 points)

Rempla

Amiens

0

6

0%

Louis CHAERLE (1187 points)

Rempla

Amiens

0

3

0%

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:24

 

Toi aussi tu aurais voulu y figurer. Dommage. Un jour peut-être.

TOP 5 de la A

Club

Nbre matchs joués

% de victoires

Franck DELCAMBRE (2088 points, n°885)

Saint-Quentin

18

89%

Sébastien PERPETTE (2225 points, n°492)

Villers-Bretonneux

21

81%

Florent CAHAGNE (2057 points)

Villers-Bretonneux

21

81%

Rudy VENARD (2104 points, n°805)

Abbeville

18

78%

Cyril LEGRAND (2122 points, n°759)

Longueil

21

71%

TOP 5 de la B

 

 

 

Matthieu VANICAT (1790 points)

Compiègne

12

92%

Aurélien HERMANT (1895 points)

Villers-Bretonneux

21

81%

Arnaud LAMBERT (1792 points)

Saint-Quentin

21

71%

Cédric LEGRAND (1768 points)

Longueil

21

57%

Julien LE DU (1647 points)

Coudun

21

43%

Peter TRIARD (1629 points)

Longueil

21

43%

TOP 5 de ceux ayant joué en A + B

 

 

 

Julien PATTE (2035 points)

Villers-Bretonneux

21

92%

Jonathan WAZE (1969 points)

Saint-Quentin

15

80%

Jean-René THIBAUT (1883 points)

Abbeville

18

80%

Laurent LENTE (1857 points)

Abbeville

18

78%

Valentin CARME (1625 points)

Saint-Quentin

21

67%

Léo COULMONT (1710 points)

Abbeville

21

67%

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:22

 

L'homogénéité des vieux couples saint-quentinois et villers-Bretoniens a payé.

 

Doubles

 

Club

Total matchs gagnés

Total matchs joués

% matchs gagnés

Double A St Quentin

 

Saint Quentin

6

7

86%

Double A Villers Bretonneux

 

Villers Bretonneux

5

7

71%

Double B Villers Bretonneux

 

Villers Bretonneux

5

7

71%

Double B St Quentin

 

Saint Quentin

5

7

71%

Double B Longueil

 

Longueuil

5

7

71%

Double A Compiègne

 

Compiègne

4

7

57%

Double B Abbeville

 

Abbeville

4

7

57%

Double A Coudun

 

Coudun

3

7

43%

Double B Coudun

 

Coudun

3

7

43%

Double A Villers Saint Paul

 

Villers Saint Paul

3

7

43%

Double B Compiègne

 

Compiègne

3

7

43%

Double A Amiens

 

Amiens

3

7

43%

Double A Abbeville

 

Abbeville

2

7

29%

Double A Longueil

 

Longueuil

2

7

29%

Double B Villers Saint Paul

 

Villers Saint Paul

1

7

14%

Double B Amiens

 

Amiens

1

7

14%

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:18

La deuxième phase de R1 disséquée à la loupe et au bistouri.

Avec du graphique et de la statistique : ça te rappellera l’enfer des cours de maths de 3èmeB avec Monsieur Carnero.

Ça ne sert à rien. Ça n’intéresse personne. Et c’est pour ça que c’est beau.

 

- La deuxième phase de R1 a donc débuté calmement le 21 janvier 2012. Elle s’est achevée dans le bruit et la fureur le 14 avril 2012. Paix à son âme. Mais elle vit toujours dans nos cœurs. Et pour certains elle est encore à l’origine de violentes douleurs rectales.

- La poule comportait 4 équipes isariennes, 3 équipes de la Somme, et 1 seule équipe de l’Aisne. Des observateurs incapables suggèrent que le niveau global est plus faible dans l’Aisne. Erreur. Effectivement, si la consanguinité locale favorise la concentration des joueurs dans un nombre plus restreint d’équipes, pour cette phase ce sont les Aisneux qui finissent premiers et montent au Walhalla.

- Lors des 28 rencontres, 73 gladiateurs hérainistesse sont affrontés dans les arènes picardes. Ils étaient âgés entre 11 et 63 ans, avec 1 féminine et 70 joueurs de sexe masculin (+ 2 joueurs de phénotype indéterminé, mais, inclus dans la catégorie masculine. Dans le doute).

- La répartition par catégories des joueurs ayant participé au championnat de R1 était la suivante:

·         12 vétérans (16,5% de l’effectif),

·         47 seniors (64,5% de l’effectif)

·         6 juniors (8% de l’effectif),

·         6 cadets (8% de l’effectif)

·         2 benjamins (3% de l’effectif).

Note abbevilloise : Les blaireaux n’ont pas été comptabilisés (Oui Monsieur LENTE, j’aime souffler sur les braises quand le feu de la haine est presque éteint).

 Figure-1.jpg

A signaler que 6 vétérans (8,2% de l’effectif) étaient titulaires d’une équipe de R1 tout au long de la phase, pour seulement 4 joueurs de moins de 18 ans (5% de l’effectif). Tout de même un peu inquiétant, ce manque d’air frais, et juvénile, en R1. Et pas seulement pour les pédophiles qui écument le championnat hérainiste.

- Le classement des joueurs variait entre 1040 et 2279 points (moyenne 1717 ± 259 points), avec 5 joueurs numérotés (n°449 à n°885). La règle empêchant les joueurs ayant un classement inférieur à 10 d’accéder à l’étage 1 de la Régionale nous préserve, pour le moment (et peut-être, avec un peu de chance, pour les siècles des siècles), de la présence d’Alexandre GOUPIL en Hérain. Merci Madame FFTT.

La répartition des joueurs par classement:

·         ≥ 2000 points : 11 joueurs

·         1900 ≤ < 2000 points : 6 joueurs

·         1800 ≤ < 1900 points : 9 joueurs

·         1700 ≤ < 1800 points : 16 joueurs

·         1600 ≤ < 1700 points : 9 joueurs

·         1500 ≤ < 1600 points : 7 joueurs

·         1400 ≤ < 1500 points : 6 joueurs

·         1300 ≤ < 1400 points : 5 joueurs

·         1000 ≤ < 1300 points : 4 joueurs

 Figure-2.jpg

D’après Benoît VAQUIER (ou comment je me la raconte en maths), une répartition des classements en courbe presque Gaussienne, avec une prédominance de joueurs classés 17.

La moyenne des classements par équipes (tous les joueurs inclus) était la suivante:

·         Villers-Bretonneux : 1915 points

·         Longueuil : 1805 points

·         Saint Quentin : 1799 points

·         Compiègne : 1775 points

·         Abbeville : 1704 points

·         Coudun : 1673 points

·         Villers Saint Paul : 1639 points

·         Amiens : 1604 points

La moyenne des classements par équipes (en n’incluant que les 6 titulaires habituels, s’ils avaient toujours joué) était la suivante:

·         Villers-Bretonneux : 1915 points

·         Compiègne : 1883 points

·         Saint Quentin : 1878 points

·         Abbeville : 1876 points

·         Villers Saint Paul : 1820 points

·         Longueuil : 1805 points

·         Coudun : 1732 points

·         Amiens : 1702 points

 Figure-3.jpg

L’analyse de la moyenne des classements par équipes révèle que plus une équipe est composée de bon joueurs (avec une moyenne de points élevées), plus elle a de chance de bien figurer au classement final.  Monsieur de La PALISSE likes this.

Les saint-quentinois ont néanmoins surjoué lors du match contre Villers-Bretonneux, d’où leur 1ère place. Les compiégnois amoindris par l’absence de 2 de leurs joueurs majeurs à mi-championnat finissent 4ème. Les Villers-Saint-Pauliens n’ayant joué avec leur équipe type que les 3 derniers matchs n’ont pu faire mieux que 8ème.

- 32 joueurs auront joué toutes les rencontres. 20 héros auront joué tous leurs matchs en A. 31 pleutres se seront cachés toute la phase en B. Et 22 joueurs auront voulu faire les vaillants en A, avant de retourner chialer en B.

- Côté matériel, seul un joueur avait une anti-top, et 4 joueurs des picots longs dans le revers, avec des styles de jeu que nous qualifierons de défensif. Les autres joueurs, des médiocres sans talent, étaient tous des attaquants avec deux backsides. Commun.

- De 6 à 15 joueurs se sont succédés dans les différentes équipes, avec une moyenne de 9 joueurs (écart type 3).

Le turn-over était le suivant:

·         Villers-Bretonneux : 6 joueurs utilisés

·         Longueuil : 6 joueurs utilisés

·         Coudun : 7 joueurs utilisés

·         Compiègne : 9 joueurs utilisés

·         Saint Quentin : 9 joueurs utilisés

·         Abbeville : 10 joueurs utilisés

·         Villers Saint Paul : 11 joueurs utilisés

·         Amiens : 15 joueurs utilisés

Les trois thésards sud-coréens du Picardie Institute of Technology que j’exploite lamentablement, et qui épluchent au quotidien les résultats de la R1 picarde, auront noté que les équipes ayant eu le plus de soucis d’effectifs (Villers Saint Paul et Amiens) auront eu, statistiquement, les plus mauvais résultats (avec un petit p très significatif, p<0.05 par le test de corrélation du Khi2).

L’instabilité équipière génère le même effet que le transport de nitroglycérine dans la voiture de Yohan LECOMTE, sur les routes défoncées du Vimeu : l’équipe explose en plein vol.

Les équipes les plus stables ont donc de meilleurs résultats.

D’un autre côté pour Villers-Bretonneux, la préservation de l’effectif était une question de vie ou de mort. Car l’absence d’un joueur, aurait obligé Sébastien PERPETTE à sélectionner le garde-champêtre. Ou, en période de chasse, le gardien du cimetière.

- Pour jouer leurs matchs, les équipes auront parcouru 4542 kilomètres, soit un aller simple Amiens-Vladivostok (si toi aussi tu aimes le hareng et la chasse à l’ours blanc), avec une moyenne de 567,7 ± 249,2 km pour la phase.

Avec par équipe et par ordre croissant:

·         Abbeville : 4 déplacements et 1110 km parcourus.

·         Villers Saint Paul : 4 déplacements et 678 km parcourus

·         Saint Quentin : 4 déplacements et 666 km parcourus

·         Amiens : 3 déplacements et 464 km parcourus

·         Longueuil : 4 déplacements et 438 km parcourus

·         Compiègne : 3 déplacements et 426 km parcourus

·         Villers-Bretonneux : 3 déplacements et 398 km parcourus

·         Coudun : 3 déplacements et 362 km parcourus

 Figure-4.jpg

Tu auras noté que les saint-quentinois auront parcouru 666 km. Le chiffre du diable. Non il n’y a pas de hasard.

Et décidément non, la R1 ne protège pas la couche d’ozone. Et ce sont surtout les abbevillois qui participent au réchauffement climatique. Les coudunois n’auront par contre pas trop usé leurs semelles de chaussures, ni entamé leur capital physique. Ils terminent d’ailleurs frais comme des gardons.

Les véhicules hérainistes étaient variables en fonction des équipes : Chars Panzer pour les Saint-Quentinois, vieille Trabant pourrie pour les Amiénois. Lors de cette phase les équipes de R1 auront ainsi écrasé sur les routes, 12 lapins de garenne, 3 chats et 4 hérissons : Alain BOUGRAIN DUBOURG does not approve this.

Note du fisc : pour les coudunois, les détours par le Dream Famous Club de Compiègne (http://www.youtube.com/watch?v=1j0ngGmsMgU) ne devront pas être inclus dans le décompte kilométrique pour la déclaration d’impôt.

- Pour se réhydrater, les joueurs auront ingurgité 385 litres d’eau, avec sur Abbeville une surconsommation de 400 litres de punch rhum-orange. Car le micro-climat abbevillois génère dans la salle du Rivage une température proche de celle régnant à Pointe-à-Pitre.

- Quelques jurons auront été prononcés. Quelques balles auront été fracassées. Quelques raquettes auront été lancées. Quelques tables auront été savatées. Quelques cartons auront été brandis. Quelques joueurs auront été suspendus. Quelques menaces de mort auront été proférées…What else ? Oui, n’oublions pas que le ping-pong demeure une terre d’asile pour tous les sociopathes récusés dans les clubs de Bridge et de Polo. Et restera pour toujours un havre de paix pour les psychopathes exclus de la Légion Etrangère.

- Pour résumer, le portrait-robot du joueur type de R1 pour cette deuxième phase est donc celui :

·         d’un individu de sexe masculin,

·         de phénotype caucasien,

·         âgé entre 20 et 35 ans,

·         classé 17,

·         perdant ses cheveux et prenant du bide,

·         ni trop beau (sinon il nagerait avec Camille LACOURT ou jouerait au foot avec Yohan GOURCUFF),

·         ni trop laid (en fait si, c’est souvent le cas),

·         plus apte à trouver le chemin de la boîte de nuit la plus proche de la salle de ping que celui du domicile familial,

·         jouant avec 2 backsides (car trop nul pour jouer avec un soft en revers),

·         et avec une bouche ultra-sexy en cul-de-poule (à force de crier « tcho ! »).

D’après les profilers du FBI, le joueur de Hérain a, en fait, le profil type du tueur en série.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 10:29

VILLERS BRETONNEUX  16 / COMPIEGNE 4

En A Villers Bretonneux 8 /  Compiègne 2

Côté Villers

Sébastien PERPETTE (2225 points, n°492) : 3 victoires

Florent CAHAGNE (2057 points) : 2 victoires (perd Jérémy FOUILLET)

Julien PATTE (2035 points) : 2 victoires (perd Thomas AUDRIC)

Villers gagne le double en A

Côté Compiègne

Jérémy FOUILLET (2055 points) : 1 victoire (bat Florent CAHAGNE)

Thomas AUDRIC (1988 points) : 1 victoire (bat Julien PATTE)

Julien LISION (1755 points) : 0 victoire

En B Villers Bretonneux 8 / Compiègne 2

Côté Villers

Aurélien HERMANT (1895 points) : 3 victoires

Stéphane GONERA (1584 points) : 2 victoires (perd Joël WALK)

Sébastien MALRAIN (1694 points) : 2 victoires (perd Joris THOMAS)

Villers gagne le double en B

Côté Compiègne

Grégoire LAMBERT (1560 points) : 0 victoire

Joël WALK (1965 points) : 1 victoire (bat Stéphane GONERA)

Joris THOMAS (1750 points) : 1 victoire (bat Sébastien MALRAIN)

 

ABBEVILLE 13 / AMIENS 7

En A Abbeville 5 / Amiens 5

Côté Abbeville

Rudy VENARD (2104 points, n°805) : 2 victoires (perd Pierre LE GALLOUDEC)

Sébastien CAILLET (1809 points) : 1 victoire (bat Pierre LE GALLOUDEC)

Christian OUBLIER (1898 points) : 2 victoires (perd Christian HENON)

Côté Amiens

Philippe L’HOTE (1792 points): 1 victoire (bat Sébastien CAILLET)

Christian HENON (1882 points) : 2 victoires (perd Rudy VENARD)

Pierre LE GALLOUDEC (1784 points) : 1 victoire (bat Rudy VENARD)

Amiens gagne le double en A

En B  Abbeville 8 / Amiens 2

Côté Abbeville

Jean-René THIBAUT (1883 points) : 3 victoires

Laurent MYNY (1588 points) : 2 victoires (perd Bruno MARYSSE)

Léo COULMONT (1710 points) : 2 victoires (perd Bruno MARYSSE)

Abbeville gagne le double en B

Côté Amiens

Antoine HUON (1349 points) : 0 victoire

Bruno MARYSSE (1751 points) : 2 victoires (perd Jean-René THIBAUT)

Louis VANDEWOESTYNE (1469 points) : 0 victoire

 

SAINT QUENTIN  14 / LONGUEIL6

En A Saint Quentin 7 / Longueil 3

Côté Saint Quentin

Franck DELCAMBRE (2088 points, n°885) : 2 victoires (perd Michel TROCHUT)

Baptiste SILVESTRE (2046 points) : 2 victoires (perd Cyril LEGRAND)

Jonathan WAZE (1969 points) : 2 victoires (perd Michel TROCHUT)

Saint Quentin gagne le double en A

Côté Longueuil

Cyril LEGRAND (2122 points, n°759): 1 victoires (bat Baptiste SILVESTRE)

Michel TROCHUT (1842 points): 2 victoires (perd Baptiste SILVESTRE)

Cyrille LEGRIS (1754 points) : 0 victoire

En B Saint Quentin 7 / Longueil 3

Côté Saint Quentin

Pascal PERRIN (1750 points) : 1 victoire (bat Peter TRIARD)

Arnaud LAMBERT (1792 points) : 3 victoires

Valentin CARME (1625 points) : 3 victoires

Côté Longueuil

Cédric LEGRAND (1768 points) : 1 victoire (bat Pascal PERRIN)

Guillaume ROY (1720 points): 1 victoire (bat Pascal PERRIN)

Peter TRIARD (1629 points) : 0 victoire

Longueil gagne le double en B

 

COUDUN 9 / VILLERS SAINT PAUL 11

En A : Coudun 2 / Villers Saint Paul 8

Côté Coudun

Simon AMBEZA (2031 points) : 1 victoire (bat Alexis ROSEILLER)

Antoine LE DU (1800 points) : 1 victoire (bat Alexis ROSEILLER)

Xavier DUPONT (1605 points) : 0 victoire

Côté Villers Saint Paul

Thibaut BOUCHOIR (1979 points) : 3 victoires

Sébastien DELATOUR (1966 points) : 3 victoires

Alexis ROSEILLER (1709 points) : 1 victoire (bat Xavier DUPONT)

Villers Saint Paul gagne le double en A

En B : Coudun  7 / Villers Saint Paul 3

Côté Villers Saint Paul

Julian BOUCHOIR (1680 points) : 1 victoire (bat Julien LE DU)

Laure BORDONNEAU (1840 points, n°126 féminine) : 2 victoires (perd Guillaume  LEFEVRE)

Tony DUBEAUX (1552 points) : 0 victoire

Côté Coudun

Julien LE DU (1647 points) : 1 victoire (bat Tony DUBEAUX)

Bérenger AMBEZA (1589 points) : 2 victoires (perd Laure BORDONNEAU)

Guillaume LEFEVRE (1724 points) : 3 victoires

Coudun gagne le double en B

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 10:00

- VILLERS-SAINT-PAUL, 8ème : Des amateurs de roulette russe. Une phase qui aurait pu être easy pour eux. Mais ont été privés de deux de leurs meilleurs éléments sur les 4 premiers matchs. Ont fini au complet, mais trop tardivement. Ils ne feront probablement qu’un aller-retour en R2.

- AMIENS, 7ème : Une équipe à forte composante neurasthénique, dépressive et mélancolique. Les perfusions de Prozac instaurées par le professeur SELLIER n’auront pas suffi. On a du lobotomiser Philippe L’HOTE. Le reste de l’équipe est sous électrochocs et à l’isolement, en chambre noire. Antoine HUON, 13 ans, en est déjà à sa 24ème tentative de suicide. Ils tenteront de se ressourcer dans une maison de repos, au bord d’un lac. Au grand air. Dommage. Ce sera en air 2.

 

- COUDUN, 6ème: Sont accrochés à la R1 comme la copine de Sylvester dans Cliffhanger: http://www.youtube.com/watch?v=XOW1rhZCTmg. L’inconvénient de jouer avec des moufles. Simon A. vient de se réinscrire au catéchisme. Et prie Dieu et la Vierge Marie tous  les soirs. Pour que les Corses refusent la montée en Nationale. Et pour que Lamorlaye soit repêché en N3. Evitant ainsi leur descente dans les enfers de la R2.

- LONGUEIL 5ème : Une maison longueilloise massive, et homogène. Bâtie sur de solides fondations compiégnoises et soissonaises. D’après certains, c’est une maison bleue adossée à la colline, on y vient à pied, on ne frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clef. Les longueillois ont, probablement, entamé un CDI en R1. En attendant mieux. Car la Chattoune, ce petit animal mythique, n’habitera pas éternellement Breteuil ou Saint-Quentin. Et finira par élire domicile ailleurs.

- COMPIEGNE 4ème: Au complet les compiégnois auraient vraiment pu espérer mieux que le maintien. Mais en terminant leurs 3 derniers matchs sans leurs leaders de la A (Audric T.) et de la B (Matthieu V.), délocalisés à l’étranger pour raisons universitaires, c’eût été un miracle. Oui, le plus-que-parfait du subjonctif. Le niveau scolaire et pongiste des compiégnois méritait au moins cela.

- ABBEVILLE 3ème : Des soucis d’effectifs presque toute la phase pour blessures, vacances, renforts en N1, piscine, auront un peu hypothéqué leurs chances. Mais l’intégration de nouveaux petits jeunes à l’avenir changera probablement la donne. Ça fera tout drôle à Laurent L. de reboire du lait-fraise lors de l’après-match.

- VILLERS BRETONNEUX, 2ème : Un statut de favori que l’équipe villersoise n’a pu assumer. Avec un match nul contre Abbeville, et surtout une défaite à domicile contre Saint-Quentin. Psychiatriquement, un acte manqué. Pour Sigmund FREUD, les villers-besogneux, inconsciemment, ne voulaient pas réellement retrouver la N3. Avec ses déplacements longue-distance, ses matchs au couteau, ses fessées, et le goût âpre de la défaite. Leur Surmoi ne voulait pas revivre bimensuellement cet équivalent cruel de séparation d’avec la Mère. Qui a tant traumatisé leur enfance. Par contre, pour la régression au stade oral, les villersois ont facilement retrouvé le réflexe de succion au contact des goulots de bouteilles de Chivas.

- SAINT-QUENTIN 1er : Toujours dans le domaine de l’analyse psychologique, les Saint-Quentinois auront, eux, explosé leur complexe d’Œdipe. En tuant le Père. Car oui, les joueurs de Saint-Quentin auront massacré Sébastien PERPETTE, le Padre de la R1. Mais à la différence du roi de Thèbes, ils n’auront pas couché avec leur mère : ils l’avaient déjà vendu pour obtenir cette place en Nationale 3.

Une belle phase tout de même pour les saint-quentinois, avec la manière, et le grand Chelem à la clef. Bravo messieurs. Ils auront tout de même eu de la chance de ne pas rejouer l’équipe de R1 amiénoise de première phase : la plus belle équipe de Hérain de tous les temps.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 09:23

Clt

Equipe

Pts

Joué

Vic

Nul

Def

Ff/P

PG

PP

1

ST QUENTIN TT 2

21

7

7

0

0

0

95

45

2

VILLERS BRETONNEUX PPC 1

18

7

5

1

1

0

98

42

3

ABBEVILLE AC 2

16

7

4

1

2

0

75

65

4

COMPIEGNE TT 1

15

7

4

0

3

0

77

63

5

LONGUEILLOIS TT 1

13

7

3

0

4

0

73

67

6

COUDUN SL 1

10

7

1

1

5

0

53

87

-

AMIENS STT 3

10

7

1

1

5

0

48

92

8

VILLERS ST PAUL 1

9

7

1

0

6

0

41

99

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE TENNIS DE TABLE
  • : Le blog amiénois du ping
  • Contact

Recherche